Sangha Forum
SanghaForum est un lieu de rencontre et d'échange consacré au dharma de Bouddha Sakyamouni. Il est consacré à toutes les traditions bouddhistes dans l'esprit du mouvement Rimé. Bouddhistes ou non bouddhistes, il est ouvert à tout le monde ... dans le respect de chacun.
Les Trois Portes
Aller à la page: 1, 2  >
 
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Vajrayana -> Yung Drung Bon
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 382

MessagePosté le: Lun 21 Fév 2011 - 15:31    Sujet du message: Re: Sound Healing. Répondre en citant

zangmo a écrit:
http://www.youtube.com/watch?v=wcd4qDuO ... re=channel


http://www.youtube.com/watch?v=1J0xFTsx ... re=channel


http://www.youtube.com/watch?v=DwcS6xJG ... re=channel


http://www.youtube.com/watch?v=4NxX_r2X ... re=channel


http://www.youtube.com/watch?v=FcLK7hES ... re=channel


http://www.youtube.com/watch?v=vDcykfwj ... re=channel

http://www.youtube.com/watch?v=C1hihg8RGjs&feature=channel
seul le dernier lien fonctionne ... mais à partir de là on peut retrouver les 6 autres

only the last link works ... but from that link one can recover all

Sönam
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
Publicité






MessagePosté le: Lun 21 Fév 2011 - 15:31    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
zangmo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 21 Fév 2011 - 15:45    Sujet du message: Les Trois Portes Répondre en citant

http://www.youtube.com/watch?v=wcd4qDuOACw&feature=related 1-7 Smile

apologize.
Jean
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2010
Messages: 461
Localisation: Perpignan

MessagePosté le: Lun 21 Fév 2011 - 18:50    Sujet du message: Les Trois Portes Répondre en citant

Cet enseignement fait partie d'un enseignement mis au point par Tenzin Wangyal appelé les "3 Doors" pour public laic.

- Cet enseignement des sons Tibétains a été traduit en français sous le titre "Les Sons Tibétains qui guérissent" - Editions Claire Lumiere avec un CD d'accompagnement.

Les 3 Doors comprennent également :

- Des exercices Trul Khor, Tsa Lung : respirations synchronisés sur des mouvements.

Il y a un trailer :

http://www.youtube.com/watch?v=Fn5HtoXVSPU&feature=player_embedded

Le livre et le DVD qui accompagnent sont en train d'être traduits, publiés par les Editions Claire Lumière

- Une méditation : Les quintuples enseignements de Dawa Gyaltsen - Il y a 8 vidéos -sous titres Français -

http://www.youtube.com/watch?v=-rHyGcVanGQ&playnext=1&list=PLE25744…
http://www.youtube.com/watch?v=M2XiqmjUszM&feature=channel
http://www.youtube.com/watch?v=HFfx-w6eO3o
http://www.youtube.com/watch?v=eKiDDqxa6as&feature=relmfu
http://www.youtube.com/watch?v=gbZE6GdA02A
http://www.youtube.com/watch?v=cSr3acwZN3o&feature=relmfu
http://www.youtube.com/watch?v=Smr4LKplwmo
http://www.youtube.com/watch?v=4ggkuWlT6DM&feature=more_related

- Une série de méditations "Inner Refuge" en anglais - sans sous titres Français -

parmi les quelles "Nourishing the inner being" (C'est ma préférée, "c'est du chocolat", comme dirait Lama Toubten Yéshé)

http://www.ustream.tv/recorded/10902282
Jean
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2010
Messages: 461
Localisation: Perpignan

MessagePosté le: Sam 19 Mar 2011 - 13:29    Sujet du message: Les Trois Portes Répondre en citant

Video d'introduction à un enseignement sur les 3 Portes à Monterey

http://www.youtube.com/watch?v=1rcNnrlvHR0&feature=player_embedded
Karma lhamo
Membre Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2009
Messages: 1 809
Localisation: Ajaccio

MessagePosté le: Mar 22 Mar 2011 - 10:37    Sujet du message: Les Trois Portes Répondre en citant

Merci Jean.

Je constate avec plaisir que mes souvenirs de la langue espagnole sont encore là Smile C'est très rafraîchissant.
________________________________________
Contempler le néant et le vide sans renoncer à la compassion.
Soûtra de la Liberté inconcevable
zangmo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 23 Mar 2011 - 22:33    Sujet du message: Les Trois Portes Répondre en citant

Good informations, merci!
Jean
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2010
Messages: 461
Localisation: Perpignan

MessagePosté le: Lun 25 Juil 2011 - 19:36    Sujet du message: Les Trois Portes Répondre en citant

Remise des diplômes de formateur "3 Doors"

http://www.youtube.com/user/the3doorsacademy
Jean
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2010
Messages: 461
Localisation: Perpignan

MessagePosté le: Ven 12 Aoû 2011 - 17:19    Sujet du message: Les Trois Portes Répondre en citant

Traduction de Reconnecting with ourselves - Texte de Tenzin Wangyal Rinpoche -

http://www.thebuddhadharma.com/web-archive/2011/5/17/reconnecting-with-ours…

Pour soigner nos habitudes douloureuses, dit Tenzin Wangyal Rinpoche, il est nécessaire que nous tournions notre attention à l’intérieur de nous-même et que nous nous reconnections avec notre expérience à travers le calme, le silence et l’esprit spacieux.

A travers les tendances négatives et habituelles de distraction et d’agitation, nous nous déconnectons fréquemment de nous-mêmes. Avec pour résultat de nous sentir diminués car nous ne recevons pas pleinement ce que la vie offre, ce que la nature offre, ou ce que d’autres personnes offrent, et nous ne reconnaissons pas les opportunités ou nous pouvons bénéficier les autres.

Vous pouvez être assis sur un banc dans un magnifique parc et cependant ne pas voir les arbres, ne pas entendre les oiseaux, ou sentir le parfum des fleurs. Peut être êtes vous distrait par votre téléphone ou en train de vous faire du souci à propos de quelque chose, et bien que vous soyez en train de respirer, vous n’êtes pas en véritable relation avec votre corps, votre parole, votre esprit, ou avec le parc. J’appelle cela être assis sur un coussin karmique pourri.

Cela peut ce passer n’importe où – dans une réunion d’affaire ou lors d’un diner de famille. Vous pouvez même être à une charmante réunion d’amis, mais votre esprit n’est pas dans la fête. Pris dans les pensées à propos de quelque problème, nous élaborons des stratégies pour le solutionner, mais cela n’apporte jamais de satisfaction car cela ne nous reconnecte jamais avec nous-mêmes. En fait, nos pensées et nos stratégies sont les imaginations de notre corps de douleur, de notre parole de douleur, de notre esprit de douleur – l’ego ou l’identité que nous prenons pour « moi » simplement parce que cela nous est si familier. Essayer de renforcer l’ego n’apporte pas la libération de la souffrance ; cela renforce seulement la déconnexion.

C’est très important de reconnaître que la souffrance existe et d’avoir une relation adéquate avec. La cause racine de la souffrance est l’ignorance, l’incapacité à reconnaître la véritable nature de l’esprit, qui est toujours ouverte et claire et source de toutes les qualités positives. En étant incapables de reconnaître notre vraie nature, nous cherchons le bonheur hors de nous-mêmes. Cette déconnexion fondamentale de la véritable source de toutes les qualités positives intérieures et la recherche permanente de satisfaction à l’extérieur de nous-mêmes est quelques chose que nous faisons habituellement, cependant souvent nous n’expérimentons pas cela comme une souffrance parce que cela ne paraît pas si dramatique.

Jusqu’à ce que nous reconnaissions cette identité de douleur et prenions conscience de notre propre déconnexion, il n’y a pas de chemin de guérison et nous ne réaliserons pas notre plein potentiel dans cette vie. Donc reconnaître le souffrance est le premier pas, et c’est un beau pas, parce que c’est le premier pas d’un voyage pour éveiller notre corps sacré, notre parole authentique, et notre esprit lumineux – ce qui est ce que nous sommes véritablement quand nous sommes présents pleinement à chaque instant

Découvrant le Refuge Intérieur


Nous commençons à reconnaître les tendances habituelles qui se produisent à partir de la déconnexion avec nous-mêmes, ce que j’appelle le corps de douleur, la parole de douleur et l’esprit de douleur. Nous pouvons expérimenter cette déconnexion de manière différente telles l’irritation, l’ennui, l’agitation, la tristesse ou une sensation sous-jacente que quelque chose manque. Si nous voulons guérir ou nous éveiller de ces tendances, nous devons générer une attitude attentive et chaleureuse vis à vis de la preuve de notre déconnexion. Rappelez vous comment vous vous sentez soutenu quand vous êtes avec un ami qui est simplement présent, ouvert, sans jugement. Donc amenez ces qualités dans votre propre expérience. Le silence contenu dans la plénitude de la présence d’une autre personne est toujours là, à l’intérieur de vous et toujours magnifique. Cela est exactement la manière dont vous devez expérimenter votre souffrance. Connectez vous avec le calme, le silence, l’esprit spacieux, ce qui vous permet d’observer, de laisser apparaître et d'être, de ressentir quoi que vous expérimentez sans jugement.

Ainsi souvent nous nous identifions avec notre souffrance – Je suis si triste. Je ne peux croire ce que vous me dites. Vous me blessez. Qui est ce « moi » qui est triste, coléreux, et blessé ? C’est une chose d’expérimenter la douleur, c’en est une autre d’être douleur. Ce soi est l’ego et la souffrance fondamentale de l’ego est d’avoir pas de connexion avec ce qui est.

Au milieu d’une expérience confuse ou déconnectée, ou même dans un moment apparemment ordinaire, dirigez votre attention vers l’intérieur. Expérimentez-vous le calme qui est alors à votre disposition ? Cela paraît aisé et donc ne semble pas être très convaincant en tant que remède à la souffrance, encore que cela puisse prendre des années et même toute une vie pour faire ce simple changement et découvrir ce qui devient disponible quand vous faites ainsi. Certaines personnes sont peut être pas capables de tourner ainsi leur attention vers l’intérieur et continuent ainsi à percevoir le monde comme quelque chose de potentiellement dangereux et angoissant. Mais si vous êtes capable de tourner votre attention de l’extérieur vers l’intérieur encore et encore, cela peut transformer votre identité et votre expérience. Être conscient d’un moment d’agitation ou de fébrilité et savoir qu’il y a une autre façon de l’expérimenter – tourner son attention vers l’intérieur et se connecter avec le calme fondamental de l’être – est la découverte du refuge intérieur à travers le calme.

Quand vous tournez votre attention à l’intérieur, vous remarquez des voix en compétition. Tournez-vous vers le silence. Écoutez simplement le silence qui est disponible. La plupart du temps nous n’écoutons pas le silence mais plutôt nos pensées – nous négocions, nous élaborons des stratégies, et nous sommes contents quand nous arrivons à une bonne solution que nous prenons pour de la clarté. Quelques fois nous essayons de ne pas penser à quelques chose, nous le sortons de notre esprit et nous nous distrayons avec d’autres choses. Tout cela, c’est du bruit et c’est considéré comme de la parole de douleur. Quand nous écoutons au silence qui disponible à n’importe quel moment, que l’on soit au milieu d’un aéroport agité ou assis à un diner pendant les vacances, notre bruit intérieur se dissout. De cette manière nous découvrons le refuge intérieur à travers le silence.

Quand vous avez de nombreuses pensées, tournez vous vers l’aspect spacieux de l’esprit. L’esprit spacieux est toujours disponible car c’est sa nature – il est ouvert et clair. N’essayez pas de rejeter, contrôler, ou d’arrêter vos pensées. Simplement donnez leur la permission d’exister, accueillez les. Voyez le fait de penser simplement tel qu’il est. C’est comme vouloir attraper un arc en ciel. Comme vous allez vers lui, vous ne trouvez que de l’espace. De cette manière vous découvrez le refuge intérieur à travers l’espace.

Il est important de ne pas rejeter les pensées ni de les inviter. Si vous observez les pensées directement, sans y ajouter quoi que ce soit, la pensée ne peut pas se soutenir elle-même. Si vous rejetez la pensée, c’est encore une nouvelle pensée. Et cette pensée est seulement un ego plus habile : « Je suis plus malin que cette pensée en l’observant. Oh, ça y est ». Et vous voici à nouveau à parler avec vous-même, vous accrochant à la justification d’être l’observateur de vos pensées. L’esprit qui élabore des stratégies est lui-même le créateur de notre souffrance et aussi élégante et rafinée que notre stratégie puisse être, c’est toujours une version de notre esprit de souffrance. Donc plutôt que d’arriver avec une nouvelle stratégie victorieuse, nous devons à la fois modifier notre relation avec l'esprit de souffrance en accueillant nos pensées, les observant, et ensuite laisser l’observateur se dissoudre aussi.

Vous pouvez vous demander “Mais alors, qu’est ce qu’il reste?”. A vous de voir en observant directement et sans ajouter ou enlever quoi que ce soit. L’esprit qui se demande ce qu’il reste si nous nous accrochons pas aux pensées ou que nous observions notre expérience ne peut pas découvrir la richesse de l’ouverture du simple fait d’être. Il nous faut regarder directement dans nos pensées, dans notre esprit affairé pour découvrir le refuge intérieur de l’espace, et ainsi nous découvrirons l’esprit lumineux. Heureusement, ceux qui nous ont précédé ont procédé ainsi, nous l’ont montré par des instructions et nous ont donné le courage de faire de même.

Transformer les habitudes douloureuses par la pleine conscience ouverte

Alors que l’ego est le résultat de la déconnexion, la pleine conscience elle même est la vraie connexion. La conscience directe et nue est décrite comme le ciel, et la chaleur de cette conscience dissous l’identité solidifiée de souffrance de la même manière que le soleil fait fondre la glace. Donc chaque fois que vous ressentez la souffrance de vous sentir déconnecté de vous même, ouvrez vous à cette souffrance et soyez avec elle. Accueillez la souffrance avec une présence qui est complètement ouverte, et le plus important qui ne juge pas.

Pouvez-vous être ouvert avec votre souffrance – calme, silencieux, spacieux? Il n’y a rien de mieux que la pleine conscience ouverte pour transformer la douleur et cet outil est à l’intérieur de vous en ce moment même. La méthode pour transformer la souffrance en chemin de libération n’a pas de d’aspect conceptuel, c’est simplement être ouvert. Dans la pleine conscience ouverte, tout est traité. Il n’y a pas de business non terminé.

Une autre belle chose à propos de la pleine conscience ouverte est qu’elle est comme une lumière. Une lumière ne reconnaît pas l’histoire de l’obscurité – aussi longue, aussi intense, aussi complexe l’obscurité puisse être. La lumière illumine simplement l’obscurité. Comme le soleil, elle n’est pas sélective, et au moment où elle brille, l’obscurité est balayée. Au moment même où vous êtes pleinement conscient, vos tendances négatives sont dissipées.

Trouver la porte la plus proche

Le calme, le silence et l’esprit spacieux nous amènent au même endroit – la plaine conscience ouverte. Mais vous allez au refuge en passant par une porte particulière : une par la porte du corps, une autre par la porte de la parole, une autre par la porte de l’esprit. Une fois que vous êtes arrivé, la porte par laquelle vous êtes entré n’a plus d’importance. La porte est seulement importante seulement si vous êtes perdu. Si vous êtes perdu du coté Est de la montagne, alors il est préférable de trouver le chemin Est car c’est celui qui est le plus proche de vous. Quand nous voyageons par avion, l’hôtesse nous rappelle toujours que « la sortie la plus proche est juste derrière vous ». L’entrée la plus proche est juste ici, à l’intérieur de vous. La tension dans votre cou ou vos épaules peut être votre entrée la plus proche. Votre bavardage intérieur fait de critiques peut être votre entrée la plus proche. Votre esprit qui doute et qui hésite peut être votre entrée la plus proche. Mais souvent nous ne voyons pas les opportunités qui juste en face de nos yeux et nous prenons la route la plus lointaine possible. C’est assez intéressant de voir combien de fois nous ne reconnaissons pas l’importance du chemin le plus proche

Si la pleine conscience ouverte est si simple, et si n’importe quel moment de distraction, d’irritation, ou de colère est notre porte, pourquoi nous nous tournons pas vers notre inconfort et découvrons ainsi une vérité plus profonde ? Nous sommes simplement pas très familier avec l’ouverture et nous ne croyons pas que cela soit suffisant. Tourner son attention vers l’intérieur semble être la plus facile des choses à faire, cependant nous ne le faisons pas.

Une ordonnance pour le Refuge Intérieur

Comment est-ce possible de devenir plus familier avec le refuge intérieur? Si nous sommes malades et que l’on nous a donné une ordonnance pour des médicaments, qui, nous a-t-on dit ,est absolument nécessaire pour notre guérison et notre bien-être , nous sommes motivés pour prendre ces médicaments. Peut-être devrions nous penser à nous tourner vers le refuge intérieur en tant que prise de médicament, ce qui nous libérera de notre habitude à nous déconnecter de la source notre être. Vous avez trois pilules à prendre : la pilule de calme, la pilule de silence et la pilule de l’esprit spacieux. Commencez par prendre au moins trois pilules par jour. Vous pouvez choisir quand prendre du calme, du silence ou de l’esprit spacieux comme médicament. En fait, si vous êtes attentif, ce sont les opportunités qui vous choisiront. A ce moment précis dites « merci, agitation, tu m’as rappelé de prendre une pilule de calme » Inspirez lentement et tournez vous vers votre agitation en vous ouvrant. Le calme est là, juste au milieu de votre agitation. Ne vous laissez pas être distrait et ne rejetez pas ce moment, en pensant que vous essayerez de trouver la calme plus tard ou dans un autre endroit. Découvrez le calme résidant au milieu de votre agitation.

Le moment où vous percevez de la complainte dans votre voix, vous pouvez reconnaitre cela comme étant le bon moment pour prendre une pilule de silence. Que faites-vous ? Dirigez vous vers vos complaintes. Soyez ouvert. Entendez le silence à l’intérieur même de votre voix. Le silence est indissociable de votre voix parce que le silence est la nature même du son. Ne cherchez pas le silence en rejetant le son. C’est pas possible. De la même manière ne cherchez pas le calme en rejetant le mouvement.

C’est la même chose avec la porte de l’esprit. Quand votre esprit devient dingo avec les pensées, prenez une pilule d’espace. Rappelez-vous, ne cherchez pas l’espace en rejetant vos pensées – l’espace est déjà là. C’est important de faire cette découverte et de la faire encore et encore. La raison pour laquelle vous ne réalisez pas cet état spacieux, c’est parce qu’il est plus proche que vous le croyez.

Voilà donc mon ordonnance. Puisse la médecine du calme, du silence et de l’esprit ouvert et spacieux libérer la souffrance expérimentée à travers les trois portes du corps, de la parole et de l’esprit – et faisant ainsi, puissiez-vous en faire bénéficier de nombreuse personnes grâce à l’infinité de qualités positives qui deviendront alors disponibles.

Tenzin Wangyal Rinpoche


Dernière édition par Jean le Sam 13 Aoû 2011 - 10:25; édité 2 fois
dorjé
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 12 Aoû 2011 - 20:18    Sujet du message: Les Trois Portes Répondre en citant

merci Jean pour cette traduction qui rend accessible ces enseignements en français
Jean
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2010
Messages: 461
Localisation: Perpignan

MessagePosté le: Sam 13 Aoû 2011 - 10:45    Sujet du message: Les Trois Portes Répondre en citant

Si il y a des suggestions pour améliorer cette traduction, elles sont les bienvenues.

Warning! warning! Scoop! Scoop! Scoop! Exclusivité mondiale! Synchronicité et karma! Labourage et pâturage!

Hier j'étais sur FaceBook, tranquille, soudain je vois le nom de qui? De Tenzin Wangyal! En discussion instantanée! (Je crois qu'il ne s'en était pas rendu compte). J'ai eu un (trop) bref échange avec lui. Il a du trouver où cliquer pour couper court à la conversation.

Mais enfin, j'ai réussi à soutirer deux informations:

En Mars 2012, il va sortir un autre livre sur des méditations variées sur le thème du "Inner Refuge".

En avril 2012, il sera en France. Il m'a dit que ce serait à Kagyu Dzong à Grenoble.

Mais il n'y a pas de Kagyu Dzong à Grenoble, à moins que le centre ne soit pas encore créé, il le sera peut-être d'ici là. A moins qu'il m'ait fait une blague (Humour Tibétain).

Connaissez vous un Kagyu Dzong à Grenoble? J'ai vu en faisant une recherche qu'il y en a un à Paris. Mais à Grenoble, wallou!

D'ici avril 2012, il y aura des précisions qui seront données. Je ne développe pas donc encore d'ulcère.
Jean
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2010
Messages: 461
Localisation: Perpignan

MessagePosté le: Dim 14 Aoû 2011 - 17:27    Sujet du message: Les Trois Portes Répondre en citant

Ça vient juste de sortir du four :

Voici la table des matières du livre de TWR Tibetan Yogas of Body, Speech and Mind à paraitre en octobre aux éditions Snow Lion.

Citation:
TABLE OF CONTENTS



List of Illustrations

Preface

Acknowledgments

Introduction



Part 1: Eternal Body

Chapter 1. Introduction to Body

Chapter 2. The Three Bodies

Chapter 3. The Body of Light: The Final Result of Dzogchen Practice

Chapter 4. Practices of the Body:

Abiding in the Five-Point Meditation Posture

The White Liquid Practice to Heal Disease

Tibetan Yoga: Six Physical Movements that Overcome Negative Emotions

Prostrations: A Physical Movement That Tames the Ego and Purifies



Part 2: Ceaseless Speech

Chapter 5. Introduction to Speech

Chapter 6. Opening the Door of Speech: How to Tap into Sound’s Healing Potential

Chapter 7. The Five Indestructible Warrior Sounds: The Essence of the Five Wisdoms

Chapter 8. Practices of Speech:

• A Practice with the Five Warrior Sounds: Using Primordial Sounds to Abide in the Nature

• Healing Sounds: Clearing the Path of the Channels through Sound

• The A Li Ka Li Mantra

• The Healing Practice of Chétak Ngomé: Using Sound to Purify and Empower Your Speech

• Using Sound to Introduce You to the Nature of Mind: The Practice of Pure Inner Sound from Kündröl Dakpa



Part 3: Undeluded Mind

Chapter 9. Introduction to Mind

Chapter 10. The Fivefold Teachings of Dawa Gyeltsen

Chapter 11. Entering the Mandala: The Psychological Dimension of the Mandala of the Ma Gyü

Chapter 12. Mind and Prana in Meditation Practice: Tsa Lung and the Nine Pranas

Chapter 13. A Change of View: Transforming Ego-Based Identity through the Six-Lokas Practice

Chapter 14. Practices of the Mind:

• The Practice of Tsa Lung with the Nine Pranas

• Breathing Light: The Three-Sacred-Syllables Practice

• A Simplified Version of the Six-Lokas Practice



In Closing



Appendix 1: How the Conditional Body Develops

Appendix 2: The Benefits of Tibetan Yoga

Appendix 3: The Five Classes of Demons

Appendix 4: The Science of Mind



Index


Traduction

Citation:
TABLE DES MATIERES

Liste des illustrations
Préface
Remerciements
Introduction

Première partie: Le Corps Eternel
Chapitre 1. Introduction au Corps
Chapitre 2. Les Trois Corps
Chapitre 3. Le Corps de Lumière: Le résultat final de la pratique Dzogchen
Chapitre 4. Pratiques du Corps:
• Demeurer dans la Posture en Cinq Points:
• La Pratique du Liquide Blanc pour soigner les maladies
• Yoga Tibétain: Six mouvements physiques pour vaincre les émotions négatives.
• Prosternations: Un mouvement physique qui calme l’ego et purifie

Deuxième partie: La parole incessante
Chapitre 5. Introduction à la Parole
Chapitre 6. Ouvrir la porte de la Parole: Comment utiliser le potentiel de guérison du Son
Chapitre 7. Les Cinq Sons Indestructibles du Guerrier: L’Essence des Cinq Sagesses
Chapitre 8. Pratiques de la Parole:
• Une pratique des Cinq Sons du Guerrier: Utiliser les Sons Primordiaux pour demeurer dans la Nature.
• Sons de Guérison: Nettoyer le passage des canaux par le Son.
• Le Mantra A Li Ka Li
• La pratique de guérison de Chétak Ngomé: Utiliser le Son pour purifier et augmenter le pouvoir de votre parole
• Utiliser le Son pour vous introduire à la Nature de l’Esprit: la pratique du Pur Son Intérieur de Kündröl Dakpa

Troisième Partie: L’Esprit non abusé
Chapitre 9. Introduction à l’Esprit
Chapitre 10. Les Quintuples Enseignements de Dawa Gyaltsen
Chapitre 11. Entrer le Mandala: La dimension psychologique du Mandala de Ma Gyü
Chapitre 12. La Conscience et le Prana dans la pratique de la méditation: Tsa Loung et les Neuf Pranas
Chapitre 13. Un changement de perspective: Transformer l’identité basée du l’ego par vla pratique des Six Lokas
Chapitre 14. Pratiques de l’Esprit:
• La pratique de Tsa Loung avec les Neuf Pranas
• Respirer la Lumière: La pratique des Trois Syllabes Sacrées
• Une version simplifiée de la pratique des Six Lokas

Pour Terminer

Appendice 1: Comment le Corps Conditionnel se développe
Appendice 2: Les bénéfices du Yoga Tibétain
Appendice 3: Les Cinq Classes de Démons
Appendice 4: La Science de L’esprit

Index


Dernière édition par Jean le Sam 27 Aoû 2011 - 17:46; édité 1 fois
Jean
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2010
Messages: 461
Localisation: Perpignan

MessagePosté le: Lun 22 Aoû 2011 - 07:02    Sujet du message: Les Trois Portes Répondre en citant

Parution de la deuxieme newsletter Ligmincha Europa Magazine 2011/02

http://bongaruda.eu/newsletter.html

Un extrait concernant "Les Trois Portes" - Réponse de Tenzin Wangyal Rinpoche à un étudiant

Je m’attèle à la traduction aujourd'hui.

Citation:
Student: “How do you relate The Three Doors to other traditional practices such as the Ngondro and other dzogchen practices that also lead to enlightenment?”

“I am very happy to answer that question. One simple statement is that at any given moment in your life there is the opportunity to deepen what is there. This is a question I want you all to look at. What is important to you at this time in your life? What opportunities do you have to deepen your growth? If you've been following the teachings you can see these opportunities and can be more committed to going deeper but only if you feel you are in the right place to do so. If you are not in the right place then it is a good time to find that out. You might need to work on that and be able to trust and commit.

You mentioned Ngondro. I don't teach this lightly and do not believe in teaching it everywhere. Over these past twenty years, I've prepared people to receive the Ngondro. I teach it when people feel they are ready, when they can commit to it and do it. It is a great opportunity to go deeper. I tell my old students, especially those who are in the role of teaching, to finish the Ngondro first! So that's one opportunity to go deeper. In the US, I finished only one cycle in the last twenty years. We started in Europe last year. It is serious for me. I teach it and expect people to do it, particularly those who have been with me for a long time.

So that's one way to commit. If anyone has a problem with traditional forms such as prostrations or reciting of mantras, I respect that. If it's a problem, it's a problem. You have to acknowledge that. Then you host it. That's my principle. I don't say “You are in the wrong place. Get out of here!” No. The whole idea of The Three Doors is hosting a problem, acknowledging a problem. In this practice nobody can have an excuse. The only excuse is your own laziness and ignorance. We don't have any form. Even the first time I went into our shrine room I did not sit on my throne. I said I don't want any throne. I don't want anybody to do prostrations here. I want you to take my pictures off the shrine. I don't want you to look at me. I want you to look at yourself. I'm just a messenger and a mirror. No more. Then if there is any problem it's not me, it's you! (laughter) This was my way of getting out of the problem.

So we say in The Three Doors: no shrine, no images. The syllables are there, the sounds are there, but there are no images. It is very personal. It is very direct, clear, fresh wisdom. I did not really know at first how everything was going to work out. I am really so happy that people taste this wisdom. I can see that. One of the students came to me and said “I've been practicing all these years to find space and awareness and can really feel the space coming alive now”. I was happy to hear that. In our morning session of practice I was talking about the refuge place. That space, that awareness, that bliss, is not outside in the shrine; it's in you. It's not hidden; it's everywhere, even in your pain. That's what you discovered this weekend. If you look at your pain more closely than you ever have before, you discover space there. You discover awareness there. You discover some quality there. It's just a taste but imagine extending that more and more: discovering more space, discovering more awareness, discovering more qualities. These things will change your life. So don't create a beautiful shrine outside. You are a beautiful shrine. In every channel, every location, you create a shrine: you create space, you cre-ate awareness, you create that quality.

The Three Doors and more traditional practice complement each other very well. One is more informal and one formal. I recommend that everybody who follows the Ngondro and the teachings more seriously in the traditional way do The Three Doors as well. But doing it the other way around is the question. For those people who do not feel like doing the traditional form don't do it! That's the whole idea. You will find your own forms. If you are Christian, you will find your own forms. If you are Muslim, you will find your own forms. If you are not particularly following any kind of religion, you will still find your own forms. But the formless essence of the teachings is important. That you cannot skip. I feel the same thing in my own life. I am so happy with all the forms that I have in my life: I feel enriched but know it is not the main thing. And yet I notice that if I'm feeling very happy I cannot but see beauty in this cup. If I am open I cannot help but see openness in somebody I'm encountering in my life. Whatever form I find, wherever I express my inner realization, is valuable for me. But for me it is wrong to say this is the only right form. It's important to allow other forms for those who need other forms. Ultimately, each person needs to understand what their own forms are and then commit to using them.”
Karma lhamo
Membre Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2009
Messages: 1 809
Localisation: Ajaccio

MessagePosté le: Lun 22 Aoû 2011 - 10:08    Sujet du message: Les Trois Portes Répondre en citant

Tous mes encouragements Jean. je lis un peu l'anglais, mais en français it is better
________________________________________
Contempler le néant et le vide sans renoncer à la compassion.
Soûtra de la Liberté inconcevable
Jean
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2010
Messages: 461
Localisation: Perpignan

MessagePosté le: Lun 22 Aoû 2011 - 18:36    Sujet du message: Les Trois Portes Répondre en citant

Aujourd'hui non seulement j'ai débouché le carburateur de ma tondeuse (patience = Zéro)

Mais j'ai aussi traduit le texte :

Citation:
Etudiant : « Comment reliez-vous « Les Trois Portes » aux autres pratiques traditionnelles telles le Ngondro et autres pratiques du Dzogchen qui aussi conduisent à l’illumination ? »

Tenzin Wangyal Rinpoche : « Je suis très heureux que vous me posiez cette question. Pour parler simplement, à n’importe quel moment de votre vie, il y a une opportunité d’approfondir ce qui est là. Voilà une question ! Voulez-vous tout examiner ? Qu’est ce qui est important en ce moment même dans votre vie ? De quelles opportunités disposez-vous pour approfondir votre croissance ? Si vous avez suivi les enseignements, vous pouvez voir ces opportunités et vous pouvez vous investir pour aller plus profond mais seulement si vous sentez que vous êtes au bon endroit pour le faire. Si vous n’êtes pas au bon endroit, alors c’est le bon moment pour vous en rendre compte. Vous avez peut être besoin de travailler sur cela et être capable de croire et de vous engager.

Vous avez mentionné le Ngondro. Je n’enseigne pas cela légèrement et je ne crois pas qu’il faille l’enseigner n’importe où. Ces vingt dernières années, j’ai préparé les personnes à recevoir le Ngondro. Je l’enseigne quand les gens ressentent qu’ils sont prêts, quand ils s’engagent à le faire et le font. C’est une grande opportunité pour aller plus profond. Je dis à mes vieux étudiants, spécialement ceux qui sont dans une démarche d’enseignants de finir d’abord le Ngondro ! C’est alors une opportunité d’aller plus profond. Aux Etats Unis, j’ai bouclé un cycle en une vingtaine d’année. Nous avons commencé en Europe l’année dernière. C’est quelque chose de sérieux pour moi. Je l’enseigne et j’espère que les gens le feront, particulièrement ceux qui ont été avec moi depuis longtemps.

Cela est une manière de s’engager. Si une personne a un problème avec les prosternations ou réciter des mantras, je respecte cela. Si c’est un problème, c’est un problème. Il faut reconnaître cela. Et alors vous l’accueillez. C’est mon principe. Je ne dis pas « Vous n’êtes pas au bon endroit, fichez le camp d’ici ! » Non. L’idée des Trois Portes est d’accueillir le problème, de reconnaître le problème. Dans cette pratique, personne ne peut avoir d’excuse. La seule excuse est la paresse et l’ignorance. Nous n’avons aucune forme. Même la première fois que je suis entré dans la gompa, je ne me suis pas assis sur mon trône. J’ai dit, je ne veux pas de trône. Je ne veux pas que quiconque fasse des prosternations ici. Je veux que vous sortiez les portraits de moi de cette pièce. Je ne veux pas que vous me regardiez, je veux que vous vous regardiez vous-mêmes. Je suis juste un messager et un miroir. Pas plus. Donc s’il y a un problème, ce n’est pas moi, c’est vous (rires). Cela a été ma manière de sortir du problème.

Donc nous disons dans « Les Trois Portes » : pas d’autel, pas d’images. Les syllabes sont là, les sons sont là, mais il n’y a pas d’images. C’est très personnel. C’est une sagesse très directe, claire et fraiche. Je ne savais pas au départ comment les choses allaient se passer. Je suis vraiment très heureux que les gens goutent cette sagesse. Je peux le voir. Un des étudiants est venu et m’a dit « J’ai pratiqué toutes ces années pour trouver l’espace et la pleine conscience et je peut ressentir vraiment, maintenant, l’espace devenir vivant ». J’étais heureux d’entendre cela. Dans la session de pratique ce matin, je parlais de l’endroit refuge. Cet espace, cette pleine conscience, cette félicité, elle n’est pas à l’extérieur dans l’autel, elle est en vous. Elle n’est pas cachée, elle est partout, même dans votre douleur. C’est ce que vous avez découvert ce weekend. Si vous observez votre douleur plus prés que vous ne l’avez jamais fait, vous découvrez là l’espace. Vous découvrez la là la pleine conscience. Vous découvrez de la qualité là. C’est juste un avant goût mais imaginer élargir cela de plus en plus : découvrir plus d’espace, découvrir plus de pleine conscience, découvrir plus de qualités. Ces choses changeront votre vie. Donc ne créez pas un autel magnifique à l’extérieur. Vous êtes un autel magnifique. Dans chaque canal, dans tout lieu, vous créez un autel, vous créez l ‘espace, vous créez la pleine conscience, vous créez cette qualité.

Les Trois Portes et la pratique plus traditionnelle se complémentent l’une et l’autre très bien. L’une est plus informelle, l’autre est formelle. Je recommande que ceux qui suivent le Ngondro et les enseignements plus sérieusement de la manière traditionnelle pratiquent aussi les Trois Portes. Le faire dans l’autre sens est une question. Pour les gens qui ne se sentent pas pratiquer la forme traditionnelle, ne la pratiquez pas ! C’est ça l’idée. Vous trouverez vos propres formes. Si vous êtes Chrétien, vous trouverez vos propres formes. Si vous êtes Musulman, vous trouverez vos propres formes. Si vous ne suivez pas particulièrement une forme de religion, vous trouverez aussi vos propres formes. Mais l'important, c'est l’essence sans forme des enseignements. Cela, vous ne pouvez le laisser de côté. Je ressens la même chose dans ma vie. Je suis si heureux avec toutes les formes que j’ai dans ma vie. Je me sens enrichi, mais je sais que ce n’est pas la chose principale. Et cependant, je remarque que si je me sens très heureux, je ne peux que voir la beauté de cette tasse. Si je suis ouvert, je ne peux pas m’empêcher de voir l’ouverture dans une personne que je rencontre dans ma vie. Quelle que soit la forme que je trouve, où que ce soit que j’exprime ma réalisation intérieure, cela a une valeur pour moi. Mais pour moi, c’est une erreur de dire que c’est l’unique bonne forme. C’est important d’autoriser les autres formes pour ceux qui ont besoin d’autres formes. Ultimement, chaque personne a besoin de comprendre quelles sont leurs propres formes et ensuite s’engagent à les utiliser »


PS Récapitulatif et mise à jour : Les Trois Portes

- Livre sur la porte du corps : "Eveil du Corps Sacré" (parution en Français en octobre 2011)
- Livre sur la porte de la parole : "Les Sons Tibétains qui guérissent" (déjà paru)
- Livre sur la porte de l'esprit : "Awakening of The Luminous Mind" (parution en anglais en mars 2012, probablement en 2013 en français)
- Et "Tibetan Yogas of Body, Speech, Mind" parution en anglais octobre/novembre 2011 (et probablement un an plus tard en français)

Re PS (ce n'était qu'un au revoir)

Sur le mur de ma page FaceBook - http://www.facebook.com/jean.ory - je traduis, de temps en temps, en général, les petites citations de TWR qui paraissent par ci par là sur internet.
AncestraL
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2011
Messages: 403
Localisation: ...dans son esprit !

MessagePosté le: Mar 23 Aoû 2011 - 21:38    Sujet du message: Les Trois Portes Répondre en citant

Merci Jean Smile
________________________________________
Jusqu'à l'éveil, je prends refuge en la Bouddha, le Dharma et la Sangha.

Quel que soit le nombre de saintes paroles que vous lisez, que vous prononcez, quel bien vous feront-elles si vos actes ne s'y conforment pas ? - Le Bouddha
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:52    Sujet du message: Les Trois Portes

Montrer les messages depuis:   
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Vajrayana -> Yung Drung Bon Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com