Sangha Forum
SanghaForum est un lieu de rencontre et d'échange consacré au dharma de Bouddha Sakyamouni. Il est consacré à toutes les traditions bouddhistes dans l'esprit du mouvement Rimé. Bouddhistes ou non bouddhistes, il est ouvert à tout le monde ... dans le respect de chacun.
L’Histoire de Tapihritsa

 
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Vajrayana -> Yung Drung Bon
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
dorjé
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 10 Mai 2012 - 08:58    Sujet du message: L’Histoire de Tapihritsa Répondre en citant

Voici ci-après l'histoire de Tapihritsa traduite par mes soins ; c'est un texte que l'on trouve facilement en langue anglaise mais à ma connaissance il n'a pas été traduit.
Il est à mettre en relation avec l'Invocation de Tapihritsa que je viens de poster.
Merci à Sangha Forum pour son ouverture bienveillante



Voici "L’Histoire de Tapihritsa" telle qu’elle a été racontée par Yongdzin Tenzin Namdak Rinpoché (extrait de la transcription éditée de ses enseignements oraux traduits par Geshé Tenzin Wangyal Rinpoché). Connaître les détails de la vraie vie de Tapihritsa rend "L’Invocation de Tapihritsa," une offrande composée et chantée par Nangzher Lopo, élève de Tapihritsa, d’autant plus inspirante !

Tapihritsa fut une personne ordinaire issue d’une famille de nomades dans le pays de Zhang Zhung. Le principal professeur de Tapihritsa fut Dawa Gyaltsen. Tapihritsa pratiqua pendant neuf années avant d’atteindre l’Éveil. Le lieu où il pratiqua est un lieu saint à l’extérieur du Mont Kailash, un lieu appelé Senge Tap. Après neuf années de pratique là, Tapihritsa réalisa le corps d’arc-en-ciel.

Tapihritsa fut un contemporain du roi de Zhang Zhung, Ligmincha, et du roi du Tibet, Tritson Detsun, et d’autres célèbres yogis du Bön.

Nangzher Lopo fut un maître très célèbre, un pratiquant compétent et accompli, célèbre à cette époque au Zhang Zhung. Plus tard il devint le principal élève de Tapihritsa. Bien que Tapihritsa avait enseigné à Nangzher Lopo auparavant, Nangzher Lopo avait eu un problème avec l’orgueil et ne s’était pas complètement réalisé. Par conséquent, à cette époque, Tapihritsa se manifesta comme un jeune garçon et descendit dans le village où un homme riche, Yungdrung Gyal, le principal mécène de Nangzher Lopo, vécu. Tapihritsa vint sous la forme d’un jeune garçon cherchant du travail dans la famille de Yungdrung Gyal, et il les servit pendant plusieurs années. Nangzher Lopo méditait sur une montagne où il y avait des buissons, et Tapihritsa prenait soin des animaux de la famille. Ces endroits exacts peuvent être identifiés aujourd’hui dans la partie Ouest du Tibet. Aujourd’hui lorsque les gens vont dans ces endroits puissants ils ont beaucoup d’expériences et de visions. Des gens qui ne connaissent pas l’histoire du lieu pensent qu’ils voient des fantômes ou quelque chose.

Tapihritsa portait beaucoup de bois dans son sac pour faire cuire la nourriture. Il était venu rendre visite à Nangzher Lopo pour lui présenter ses respects. Nangzher Lopo hésita lorsqu’il vit le comportement de ce jeune garçon. La façon dont il présenta ses respects sembla particulière et adulte, et il pensa, « Qui est ce garçon ? » Aussi Nangzher Lopo dit au garçon qu’il semblait avoir étudié certaines doctrines et principes. Il lui dit, « Qui est ton professeur, et quelle est ta pratique ? Que portes-tu ? Pourquoi te comportes-tu de cette façon ? ». Le jeune garçon dit, « Mon professeur est cette vision. Les visions sont mon professeur. Ma pratique est sans pensée, ma méditation est tous les êtres sensibles. Ce que je porte est mes pensées. Je me conduis ainsi parce que je suis un serviteur de la famille du samsara. » Dès lors que le jeune garçon répondit de cette façon, Nangzher Lopo fut surpris et ils entrèrent dans un débat. Nangzher Lopo dit, « Si ces visions sont ton maître, cela doit signifier que tu n’as pas de maître ; si ta méditation est sans pensée, tu n’as pas besoin de nourriture ; si tu médites sur les êtres sensibles, cela signifie que tu es éveillé ; si tu portes les pensées, tu n’as pas de désirs ; si tu es un serviteur des êtres samsariques, tu ne souffres pas ! »

Le jeune garçon répondit à nouveau (et dans ce débat les enseignements avaient déjà débuté). « Si vous ne réalisez pas que la vision est votre maître, qui a enseigné à Samantabhadra ? » demanda le jeune garçon. « Ma pratique est sans pensée car dans la base il n’y a pas de pensée, et lorsqu’il y a une pensée, il n’y a pas de pratique. Je médite sur tous les êtres sensibles car je ne sépare ou ne discrimine pas parmi les autres, car si l’on discrimine il n’y aura pas de méditation. Je porte les pensées. Cela veut dire que je n’ai pas de pensées. Parce que je n’ai pas de pensées, je n’ai pas de désirs. Je réalise que tout est illusion. J’aide tous les êtres sensibles car je ne fais pas une distinction entre souffrir et ne pas souffrir. »

Puis le débat se poursuivit. « Si tu es aussi bon, » dit Nangzher Lopo, « nous devons aller devant le roi et débattre. Si tu gagnes, tu deviendras mon maître. Si je gagne, tu seras puni par le roi. » Tapihritsa eu un grand rire. « Tout le karma et les conditions, les causes et les résultats sont faux. » En fait, il taquinait Nangzher Lopo, en disant, « Tous ces médiateurs sont prisonniers des pensées ; ils gardent les pensées dans une prison et sont des gardiens de prison ! Tous ces intellectuels qui débattent ne réalisent pas qu’ils jettent un filet dans l’obscurité. Toutes ces discussions sont comme une plaisanterie et un jeu, une arme de mots. Tous les tantras sacrés sont seulement des élaborations de son esprit. Toutes ces personnes savantes ne savent rien - elles connaissent et n’ont pas d’expérience. » Aussi il taquinait, en disant, « Ces grandes vues sont des bulles de mots - toutes ces choses ne veulent rien dire et ne signifient rien. La condition véritable ne peut pas être changée. L’essence véritable ne peut pas être pratiquée. La sagesse s’élevant d’elle-même ne peut pas être obscurcie. Lorsque vous réalisez, vous ne pouvez pas re-réaliser ou essayer de réaliser à nouveau. Donc quel est le problème ? Qui est en train de se plaindre ? »

Maintenant Nangzher Lopo devenait un peu irrité et réalisa que ceci n’était pas juste un garçon, mais une personne spéciale. Il fut scandalisé et ne pouvait presque pas parler. Dans ce moment de choc et de surprise, il regarda le jeune garçon qui était assis dans l’espace et c’est ainsi que nous le dessinons - dans l’espace et dans l’arc-en-ciel. Aussi Nangzher Lopo fut vraiment triste, réalisant tout le mauvais karma qu’il avait crée en ayant la vue erronée. Il fit des prosternations et se confessa, réalisant que le garçon était une manifestation de son professeur. Puis il fit la requête de l’enseignement. Juste à ce moment, le propriétaire de tous les animaux, Yungdrung Gyal, vint et vit la discussion. Il dit, « Que fais-tu là tout ce temps ? Où sont tous les animaux ? »

Alors immédiatement Nangzher Lopo - qui connaissait très bien Yungdrung Gyal - dit, « Quel mauvais karma nous avons crée ! Tu as mis le maître à la place d’un serviteur et je lui ai dit toutes ces choses ! » Yungdrung Gyal fut bouleversé. Ces chocs sont bons. Lorsque vous vous réveillez, vous êtes à un endroit différent. Aussi le jeune garçon monta dans l’espace et dit, « Je suis Tapihritsa et je suis venu spécialement pour vous. »

Donc ceci est l’histoire. Ensuite Tapihritsa commença à enseigner à Yungdrung Gyal et Nangzher Lopo. « Ecoutez attentivement et ne soyez pas distraits. » Aussi tout deux ont clairement écouté.

Comprenez-vous qui est Tapihritsa maintenant ? Ce n’est pas simplement une histoire ; c’est la réalité ; cela a eu lieu. Cela a eu lieu pendant le septième ou le huitième siècle. Les enseignements sont le Dzogpa Chenpo, la Grande Perfection. Le résultat est le corps d’arc-en-ciel. Il n’y a aucun doute. S’il y a un doute en vous, c’est votre karma.

(En fait, Tapihritsa leur demanda d’écouter attentivement, mais en même temps il parlait à tous les êtres, et Lopon est en train de dire que fondamentalement il parle à chacun de vous)



Source : https://www.facebook.com/groups/yungdrungbon/doc/292858287427714/
Publicité






MessagePosté le: Jeu 10 Mai 2012 - 08:58    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Montrer les messages depuis:   
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Vajrayana -> Yung Drung Bon Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com