Sangha Forum
SanghaForum est un lieu de rencontre et d'échange consacré au dharma de Bouddha Sakyamouni. Il est consacré à toutes les traditions bouddhistes dans l'esprit du mouvement Rimé. Bouddhistes ou non bouddhistes, il est ouvert à tout le monde ... dans le respect de chacun.
La Retraite dans le Noir
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4
 
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Vajrayana -> Yung Drung Bon
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 382

MessagePosté le: Mer 10 Sep 2014 - 11:07    Sujet du message: La Retraite dans le Noir Répondre en citant

ted a écrit:
Nagesh a écrit:
En fait ce serait comme vouloir aller sur une autre rive, la retraite au noir serait le bateau, quoiqu'on y fasse, le bateau a pour fonction d'emmener sur l'autre rive comme le noir a pour rôle de d'enclencher la sécrétion de la la DMT..
dans ce bateau on peut rien faire ou faire des pratiques qui peuvent être Taoïstes, Bouddhistes ou autres ..
En l’occurrence, ici sur ce forum on va y faire des pratiques Bouddhistes...
C'est une chose dont il faut prendre conscience sous peine de garder une perception altérée des mécanismes discrets du cerveau/mental ce qui génère des systèmes de croyances tenaces lesquels se transformeront en dogmes sur le long terme et chaque religion a son cortège de dogmes et le Bouddhisme n'y échappe pas.

Avec ce raisonnement, on pourrait tout aussi bien dire que le coeur d'une pratique efficace, c'est d'avoir mal aux fesses, puisque tous les pratiquants ont mal aux fesses, tôt ou tard, un jour ou l'autre.


ou que c'est pour avoir mal aux fesses que les gens pratiquent la méditation ...
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
Publicité






MessagePosté le: Mer 10 Sep 2014 - 11:07    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Jean
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2010
Messages: 461
Localisation: Perpignan

MessagePosté le: Mer 10 Sep 2014 - 11:08    Sujet du message: La Retraite dans le Noir Répondre en citant

Exactement, la retraite dans le noir n'est pas un passage obligé. Je crois que l'on ne parle pas de retraite dans le noir chez les Gelougpas ou chez les Sakyapas ou les Kagyupas. Peut-être on en parle chez les Ningma pa, on en parle dans la tradition Dzogchen pa de Namkhay Norbu et chez les Young Droung Bön. Et encore chez ces deux derniers, ce n'est pas non plus un passage obligé.

Ne pas pratiquer la retraite dans le noir n'a pas empêché des grands sages de toutes ces lignées d'atteindre l'illumination et de partager leurs réalisations et de partager les mêmes vues avec ceux qui avait accompli avec succés la retraite dans le noir.

On pourrait remplacer le mot "béquilles" par le mot "moyens habiles". Les divers hatha Yoga, les visualisations, les respirations, les mantras , la méditation , la dévotion, le jeune, etc sont des "béquilles" ou des "moyens habiles". Tout ça pour retrouver "l'esprit dans son état naturel", "le visage que l'on avait avant sa naissance".

L'Eveil peut peut être expliqué au niveau physique, énergétique, logique, psychologique.

Depuis les années 60, il y a eu des recherches faites sur l'expérience de la "boite noire", qui était un caisson de déprivation sensorielle avec dedans un liquide salé à température du corps ou l'expérimentateur flottait soit debout, soit couché. Je ne sais pas si le livre existe toujours, cela s'appelait "Inside the black box". Si on cherche "déprivation sensorielle" sur Google , on doit trouver des liens.

Si on aime les histoires d'hormones, les psychotropes, etc il y a aussi le lien :

https://www.youtube.com/watch?v=iV5DCVxBXdk&list=SP4F0vNNTozFTJCv1cvvUy…

A partir de ce lien, on peut trouver d'autres liens comme ceux concernat Stanislav Grof.

Les psychotropes, non plus, ne sont pas un passage obligé...Il doit y avoir des forums à ce sujet dans lesquels il est possible de discuter de tout cela, d'hormones, de plantes magiques, de substances actives, de sexualité, d'états de conscience modifiés, de schizophrénie, de chamanisme en rapport avec les neuro-sciences, etc

Ici on parle de Bouddhisme.

C'est une histoire de comportement adéquat adapté à la situation.

Parler de recettes de cuisine de gigot avec un végétarien est inadéquat.
Adiós
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2013
Messages: 360

MessagePosté le: Mer 10 Sep 2014 - 11:49    Sujet du message: La Retraite dans le Noir Répondre en citant

Pour la retraite dans le noir, dans la mesure où cela reste assez court dans le temps c.à.d 24h ou 48h (voire même un peu plus), cela ne m’inquiète pas de trop.

Par contre dans le Yungdrung Bön c’est quand même quelque chose qui dure 49 jours, ce qui n’est pas rien (je ne sais pas s’il y a des versions courtes, éventuellement, mais cela me surprendrait).
Je crois vraiment que cela ne s’adresse pas à des débutants, ni à des personnes fragiles sur le plan psychologique, et cela interroge aussi sur le genre d’accompagnement (pas que spirituel), parce que j’imagine très bien un pétage de plomb en pleine retraite dans le noir.

Le yoga du rêve m’intéresse beaucoup plus, reste à savoir si la force de le pratiquer sur la durée serait là. C’est de l’héroïsme aussi quelque part, mais moins comme un coup d’éclat sans doute.
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 382

MessagePosté le: Mer 10 Sep 2014 - 11:59    Sujet du message: La Retraite dans le Noir Répondre en citant

Jean a écrit:
Exactement, la retraite dans le noir n'est pas un passage obligé. Je crois que l'on ne parle pas de retraite dans le noir chez les Gelougpas ou chez les Sakyapas ou les Kagyupas. Peut-être on en parle chez les Ningma pa, on en parle dans la tradition Dzogchen pa de Namkhay Norbu et chez les Young Droung Bön. Et encore chez ces deux derniers, ce n'est pas non plus un passage obligé.

...


Rien n'est un passage obligé, toutes les pratiques proposées dans les différents véhicules et écoles sont des "moyens", adaptés à certains, inefficaces (au mieux) pour d'autres. Pour ChNN, et d'autres maîtres aussi, la seule pratique qui ait un sens c'est le lien avec le maître, guru yoga. C'est l'appel au maître de loin, où le lien direct pour ceux dont le maître à fait réaliser leur véritable nature (Le Ah blanc dans un thiglé pour ChNN) ... mais même ce Ah blanc reste un moyen.

Sönam
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
Nagesh
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 10 Sep 2014 - 12:07    Sujet du message: La Retraite dans le Noir Répondre en citant

ted a écrit:
Avec ce raisonnement, on pourrait tout aussi bien dire que le coeur d'une pratique efficace, c'est d'avoir mal aux fesses, puisque tous les pratiquants ont mal aux fesses, tôt ou tard, un jour ou l'autre.


ton raisonnement ici vient de glisser sur une peau de banane car en fait si on ne recherche aucunement d'avoir mal au fesses, par contre en allant dans le noir, incidemment on cherche à profiter des modifications dans le cerveau amenées par le noir afin d'y surfer avec des pratiques Bouddhistes, sinon je ne vois aucun intérêt à faire ces retraites dans le noir, car en fermant le yeux je suis aussi dans le noir !

ce que personne ici ne veut entendre c'est que si la Conscience est au-delà de ces modifications, elle va néanmoins s'appuyer sur le noir/DMT pour favoriser un accès qu'il serait bien plus difficile d'avoir en plein jour ! de ce fait si la Conscience n'est pas la DMT, la DMT est recherchée car elle dissout les barrières...
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 382

MessagePosté le: Mer 10 Sep 2014 - 12:24    Sujet du message: La Retraite dans le Noir Répondre en citant

Nagesh a écrit:
ted a écrit:
Avec ce raisonnement, on pourrait tout aussi bien dire que le coeur d'une pratique efficace, c'est d'avoir mal aux fesses, puisque tous les pratiquants ont mal aux fesses, tôt ou tard, un jour ou l'autre.


ton raisonnement ici vient de glisser sur une peau de banane car en fait si on ne recherche aucunement d'avoir mal au fesses, par contre en allant dans le noir, incidemment on cherche à profiter des modifications dans le cerveau amenées par le noir afin d'y surfer avec des pratiques Bouddhistes, sinon je ne vois aucun intérêt à faire ces retraites dans le noir, car en fermant le yeux je suis aussi dans le noir !

ce que personne ici ne veut entendre c'est que si la Conscience est au-delà de ces modifications, elle va néanmoins s'appuyer sur le noir/DMT pour favoriser un accès qu'il serait bien plus difficile d'avoir en plein jour ! de ce fait si la Conscience n'est pas la DMT, la DMT est recherchée car elle dissout les barrières...


Ce que tu ne veux pas comprendre, seul contre tous , c'est qu'il a déjà été répondu à ta remarque ...

Sönam a écrit:

...
Le noir absolu des retraites n'est pas là pour modifier un état de notre être qui ferait que nous nous transformerions en être réalisé, comme une potion magique, mais il est là pour aider l'esprit à ne pas se disperser dans les objets de la vue comme il le fait habituellement ...


Quant à fermer les yeux, il existe effectivement des "moyens" où fermer les yeux est suffisant pour les pratiquer. Maintenant fermer les yeux pendant 3 ou 49 jours n'est pas chose aisée ...

Sönam
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
phap
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Déc 2010
Messages: 1 678

MessagePosté le: Mer 10 Sep 2014 - 12:32    Sujet du message: La Retraite dans le Noir Répondre en citant

Deuxième (et dernier) avertissement: merci de ne plus parler de substances chimiques et autres... Nous avons tous compris ce que tu voulais dire, tu l'as répété plusieurs fois. Passons à autre chose.
Visiter le site web du posteur
Nagesh
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 10 Sep 2014 - 17:47    Sujet du message: La Retraite dans le Noir Répondre en citant

as-t-il le droit Matthieu Ricard de parler cerveau et s................. c...................
serait-il rejeté de votre forum parce qu'il parle de son cerveau et des s.............. c................... ??








Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 382

MessagePosté le: Mer 10 Sep 2014 - 17:53    Sujet du message: La Retraite dans le Noir Répondre en citant

Tu commences a être très décalé ... et de très mauvais esprit. La voix du milieu c'est aussi savoir entendre lorsque tout le monde autour de soi nous fais remarquer la même chose.

Sönam
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
phap
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Déc 2010
Messages: 1 678

MessagePosté le: Mer 10 Sep 2014 - 18:18    Sujet du message: La Retraite dans le Noir Répondre en citant

Il ne serait certainement pas banni (contrairement à toi), car Matthieu Ricard utilise la parole juste. Nous te souhaitons une bonne continuation tout de même!

phap
Visiter le site web du posteur
pack
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2010
Messages: 461

MessagePosté le: Mer 10 Sep 2014 - 19:15    Sujet du message: La Retraite dans le Noir Répondre en citant

Nagesh a écrit:


ce que personne ici ne veut entendre c'est que si la Conscience est au-delà de ces modifications, elle va néanmoins s'appuyer sur le noir/DMT pour favoriser un accès qu'il serait bien plus difficile d'avoir en plein jour ! de ce fait si la Conscience n'est pas la DMT, la DMT est recherchée car elle dissout les barrières...


Si on t'entend bien ici ... ok, d'accord mais alors, quand bien même un pratiquant aurait l'idée d'aller dans le noir pour se faire un shoot de DMT, à part se construire et s'enfermer dans de superbes limitations, où est le blème ?
Chris
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 29 Nov 2016 - 13:06    Sujet du message: Retraite dans l'obscurité Répondre en citant

Bonjour

je suis passé par ce forum par hasard …

j'ai fait 5 retraites dans l'obscurité

1 semaine
1 semaine
7 semaines
5 semaines
7 semaines

et j'en ferai une autre au printemps prochain probablement.
Si cela vous intéresse, je peux vous en parler.

Amicalement

Chris
stamba
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2016
Messages: 92

MessagePosté le: Mar 29 Nov 2016 - 13:34    Sujet du message: La Retraite dans le Noir Répondre en citant

oups je n'avais pas lu ce qui précède.

arf après avoir pris connaissance du début de ce post ma question n'était pas si débile (à priori)

Dans quelle tradition ces retraites?
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:11    Sujet du message: La Retraite dans le Noir

Montrer les messages depuis:   
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Vajrayana -> Yung Drung Bon Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4
Page 4 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com