Sangha Forum
SanghaForum est un lieu de rencontre et d'échange consacré au dharma de Bouddha Sakyamouni. Il est consacré à toutes les traditions bouddhistes dans l'esprit du mouvement Rimé. Bouddhistes ou non bouddhistes, il est ouvert à tout le monde ... dans le respect de chacun.
Difficultés dans la contemplation des sentiments

 
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Autre -> Archives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jelogisa
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2013
Messages: 76
Localisation: Rhône-Alpes, France

MessagePosté le: Lun 25 Nov 2013 - 15:01    Sujet du message: Difficultés dans la contemplation des sentiments Répondre en citant

Bonjour à tous,


Dans la méditation de l'attention satipatthana/vipassana, je trouve toujours difficile la contemplation des sentiments...

Autant contempler la respiration, la posture, les sensations du corps, les objets des sens est relativement simple (et aide beaucoup à rester "ici et maintenant") ; autant observer les pensées est très possible pour autant qu'on arrive à maintenir son détachement (ce qui est la base de l'entraînement) ; autant observer les sentiments n'est pas du tout évident pour moi.

Je n'arrive à les percevoir que lorsqu'ils sont particulièrement intenses et perturbateurs... Ou alors lorsqu'ils sont "simples et grossiers" comme les sentiment "plaisant" "déplaisant" ou "neutre" évoqué par quelque chose (et pour lesquels le lacher-prise est bien sur de mise), mais toute forme de sentiment plus subtil m'échappe.

La plupart du temps, j'en suis réduit à déduire les sentiments de manière analytique à partir des signes qui leur correspondent: battements de coeur, vitesse et profondeur de respiration, façon dont les pensées tourbillonnent... Mais il me semble que je mets beaucoup de temps à les identifier à les nommer et à les observer...

C'est un peu comme si mes sentiments s'imposaient à mon corps sans passer par ma conscience, et que ma conscience soit obligée de les déduire "après coup"...
Est ce que ce problème est rare ou commun? Est-ce normal?

Je suppose que ça peut s'améliorer par plus de pratique, comme beaucoup de choses..
On ne peut pas voir les choses "subtiles" avant d'être bien entrainé avec les choses "grossières" je suppose...
Mais je voulais voir si certains d'entre vous voulaient partager leurs expériences à ce niveau.
Publicité






MessagePosté le: Lun 25 Nov 2013 - 15:01    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
soren
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2013
Messages: 177
Localisation: Samsara

MessagePosté le: Mar 26 Nov 2013 - 08:05    Sujet du message: Difficultés dans la contemplation des sentiments Répondre en citant

Bonjour Jelogisa,


Merci à vous d'avoir mis en exergue ce sujet, je me sens proche de ce que vous dites car j'ai moi aussi des difficultés à observer et conscientiser mes émotions/sentiments. A vrai dire j'ai même parfois du mal au niveau de samatha alors vipassana...par exemple observer une pensée comme si elle défilait sur un écran de cinéma me semble déjà ardu.
En effet j'ai l'impression qu'à partir du moment où je prends conscience de cette pensée et que je la regarde, elle s'évanouit aussitôt, en gros, ou bien je suis embarqué par la pensée ou bien je la note et elle disparait, est-ce que cela vous fait la même chose ?

Cordialement.
Jelogisa
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2013
Messages: 76
Localisation: Rhône-Alpes, France

MessagePosté le: Mar 26 Nov 2013 - 10:08    Sujet du message: Difficultés dans la contemplation des sentiments Répondre en citant

Bonjour Soren,

Oui, les pensées ne s’enchaînent plus non plus quand je les observe.

Quand je ne suis pas "en pleine conscience", les pensées ont tendance à s’enchaîner comme une mamie qui tricote à toute vitesse: une maille à l'endroit, une maille à l'envers, une maille à l'endroit, etc... L'esprit saute d'une pensée à l'autre (en utilisant parfois de vagues liens entre les choses évoquées pour sauter de l'une à l'autre)...

Quand je suis dans une session de pratique formelle et quand j'arrive bien à maintenir la pleine conscience, les pensées se présentent plutôt de manière isolées. (Des fois les pensées sont furtives et vont se cacher dés que je les regarde, mais ça n'est pas le cas la plupart du temps). Le plus souvent, quelque chose fait naître la pensée, j'ai le temps de l'observer pendant quelques secondes, et elle s'éteint progressivement, laissant l'esprit revenir au calme...

De ce que j'ai compris, on peut observer les pensées individuelles si on arrive à calmer suffisamment l'esprit pour ça... Comme on ne peut pas "apprendre à naviguer en pleine tempête" (dans les situations de stress et "d'action" de la vie quotidienne par exemple), on se met dans "la mare calme" de la méditation où "une petite vague de pensée" arrive ici et là, mais où elles arrivent plutôt une par une...

Je n'y arrive pas dés le début de la session... Je dois commencer par prendre le temps d'installer le corps dans la posture, de sentir les sensations, de sentir que je suis installé confortablement (quelques minutes) ; ensuite il me faut une période de Shamata pour arriver à calmer "le singe fou qui saute de partout" (plusieurs minutes)... Et après avoir pris le temps de démarrer la session, ça devient possible et agréable d'observer les choses telles qu'elles viennent, en restant le plus souvent dans un état de bien-être général, et c'est la partie de la méditation (que je prolonge tant que "tout va bien" et que je suis profondément dedans) et qui constitue l'essentiel de ma session...
soren
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2013
Messages: 177
Localisation: Samsara

MessagePosté le: Mar 26 Nov 2013 - 20:36    Sujet du message: Difficultés dans la contemplation des sentiments Répondre en citant

Merci pour ces précisions. Vous avez déjà une bonne maîtrise de Samatha manifestement. Si vous parvenez à observer pensées et sensations il se peut qu'avec un peu plus de pratique vous accédiez également aux sentiments, des pratiquants plus expérimentés pourront nous le confirmer ou pas.

Qu'en est-il du désir ? J'avais cru comprendre que vipassana visait à l'observation de celui-ci pour mieux en remonter la source et ainsi le désamorcer. Est-ce que vous le classez dans les sensations ou les sentiments ?
MICHEL N
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 26 Nov 2013 - 21:34    Sujet du message: Difficultés dans la contemplation des sentiments Répondre en citant

Bonsoir Jelogisa

qu'appelle tu sentiments? est ce la colère, la jalousie, la peur, l'aversion... ?
moi j'ai l'impression qu'en méditation je n'ai aucune de ces choses là qui viennent en moi, peut être parce que j'arrive assez bien à ne pas suivre mes pensées et qu'elles n'ont pas le temps de se transformer en sentiments... ?
Par contre j'éprouve assez souvent de l'ennui (est ce un sentiment ? ) et donc de trouver le temps long, peut être ai je à ce moment là, un esprit totalement vide (pas au sens de vacuité ;-)) qui n'arrive pas à se concentrer sur sa respiration, ou sur quoique ce soit, tout simplement parce qu'il n'y a rien qui se passe, ou qu'il ne perçoit rien de ce qui peut se passer...
je sais qu'il me faudrait observer cet ennui, mais ça je ne sais pas le faire, je me répète intérieurement "ennui, ennui, ennui" et essaye de me reconcentrer sur ma respiration en recommençant par le Ba -Ba : compter... mais là je me rend compte qu'en m’efforçant de combattre cet ennui, je le renforce , et souvent je m'échappe de cette situation en produisant quelques pensées (en rapport avec la méditation, comme je vais vérifier si ma posture reste correcte, le dos, les mains, les épaules... ) mais parfois, même comme cela , ça ne marche pas et l'ennui revient

mais à part l'ennui, pas d'autres sentiments pour moi...


Dernière édition par MICHEL N le Mar 26 Nov 2013 - 21:47; édité 1 fois
MICHEL N
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 26 Nov 2013 - 21:41    Sujet du message: Difficultés dans la contemplation des sentiments Répondre en citant

pas d'autres sentiments...?

si aussi ..si on peut le considérer cela comme un sentiment... celui de "ne pas y arriver" de ne pas pouvoir me concentrer et de faire "une mauvaise" méditation" cela m'arrive assez souvent ...
et encore j'essaye de m'échapper en revenant à ma posture
soren
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2013
Messages: 177
Localisation: Samsara

MessagePosté le: Mer 27 Nov 2013 - 07:31    Sujet du message: Difficultés dans la contemplation des sentiments Répondre en citant

Bonjour Michel,


Il me semble que Jelosia ne parlait pas forcément de sentiments qu'il rencontre pendant ses méditations mais je peux me tromper.

Quant à l'ennui dont tu parles je l'expérimente aussi mais je crois que c'est le fruit de l'ego qui veut autre chose que ce qui se passe, encore une ruse du mental pour nous extraire de l'ici et maintenant...
Jelogisa
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2013
Messages: 76
Localisation: Rhône-Alpes, France

MessagePosté le: Mer 27 Nov 2013 - 12:31    Sujet du message: Difficultés dans la contemplation des sentiments Répondre en citant

Oui Soren, je parle bien des sentiments qui "reviennent" (en même temps que les pensées) sur le passé, ou sur le futur, ou sur l'ailleurs. Ces phénomène mentaux qu'on observe en essayant de ne pas se faire embarquer, en essayant de rester dans le "ici et maintenant" alors qu'ils nous parlent de l'avant ou de l'après.

Effectivement les sentiments basiques ("j'aime", "j'aime pas", ou "c'est neutre"), ça va encore, ils sont automatiquement évoqués par les objets qui viennent tout seuls dans le champ de la conscience, et ils donnent l'occasion de les percevoir et de nous en détacher au moment où on les observe... C'est les choses plus élaborées (plus détaillée ou plus fines) qui sont dures à percevoir: anxiété, inquiétude pour le lendemain, regret, perplexité, résidu d'excitation liée aux événements de la journée, ambiguité de sentiments dans les problèmes relationnels... .

Mais bon, la solution est implicite dans vos réponses : je suppose que je demande trop de finesse de mon esprit encore trop mal dégrossi: esprit basique=perceptions basiques... "j'aime" "j'aime pas" et "c'est neutre" est déjà un niveau d'observation qui permet de pratiquer le lâcher-prise jusqu'à (possiblement) dépasser ces réactions...

Michel: le sentiment d'ennui, c'est aussi un phénomène mental, comme tu le dis. Je ne saurais pas te dire comment procéder, mais c'est aussi quelque chose qu'on devrait pouvoir observer et dont on peut se détacher... La conscience de l'ennui, l'observation de l'ennui, ça n'est normalement plus de l'ennui, il y a "désymbolisation de l'ennui" pour reprendre un vocabulaire psychologique (mais encore une fois, je ne saurais pas trop te dire comment faire)... C'est un peu pareil pour les (petites) douleurs: des fois j'ai une épaule qui coince (arthrose), et j'observe la douleur. De la même façon parallèle, la conscience de la perception de la douleur, ça n'est plus de la douleur, c'est l'observer depuis une certaine distance. Ça permet de l'observer avec détachement, juste avec curiosité, et au bout d'un moment, elle finit par disparaître d'elle même, et je peux redéployer l'attention sur autre chose.

A propos des sentiments à l'intérieur de la méditation, le plus souvent il n'y a pas grand chose à part le calme. Il y a aussi parfois la joie et une grande détente qui vient dans le cours de la méditation quand "elle se passe bien". Ça c'est les jours où c'est facile et ou la concentration se maintient toute seule, il y a parfois l'impression de flotter dans le bien être et d'être envahi par une grande joie, parfois aussi il y a une chaleur réconfortante qui monte au niveau du front et du scalp. Ça ne se produit pas à tous les coups loin de là, mais quand ça se produit on reste sans effort pendant longtemps dans cet état (mais de toute façon c'est une "manifestation" et il ne faut ni les rechercher ni s'y attacher, d'après ce qu'on m'a enseigné, parce que si on les recherche, c'est déjà qu'il y a attachement, et l'attachement, c'est justement une bonne partie de ce qu'on essaie de dissoudre)...
Jelogisa
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2013
Messages: 76
Localisation: Rhône-Alpes, France

MessagePosté le: Mer 27 Nov 2013 - 12:34    Sujet du message: Difficultés dans la contemplation des sentiments Répondre en citant

... et je trouve aussi que l'attention à la posture, c'est souvent une façon efficace de revenir au moment présent, quand l'attention a tendance à s'éparpiller partout à cause de l'agitation mentale... Quand j'ai l'impression de "mal méditer", je partage ta technique de me concentrer sur chaque détail de la posture, Michel.. Des fois ça aide.
MICHEL N
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 29 Nov 2013 - 11:01    Sujet du message: Difficultés dans la contemplation des sentiments Répondre en citant

Jelogisa a écrit:
... et je trouve aussi que l'attention à la posture, c'est souvent une façon efficace de revenir au moment présent, quand l'attention a tendance à s'éparpiller partout à cause de l'agitation mentale... Quand j'ai l'impression de "mal méditer", je partage ta technique de me concentrer sur chaque détail de la posture, Michel.. Des fois ça aide.



Il y a aussi comme "antidote" à l'ennui ou à l'agitation, produire une pensée de joie, ou de bonheur ( 5eme et 6eme exercice des 16 exercices) à la respiration consciente de Thich Nhat Hanh... comme apprécier d' être ici et maintenant dans cette méditation, et se sentir heureux

ou une pensée d'Amour (metta) en se récitant les 4 illimitées ...
plus facile pour moi que d'observer l'ennui ...
Jelogisa
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2013
Messages: 76
Localisation: Rhône-Alpes, France

MessagePosté le: Ven 29 Nov 2013 - 18:01    Sujet du message: Difficultés dans la contemplation des sentiments Répondre en citant

Oui c'est vrai...

Et les exercices 4 5 et 6 de Thich Nhat Hanh me rappellent aussi un exercice de Bhante Dhammika du Vihara de Genève, pour calmer les esprits trop agités au cours de la méditation Satipatthana. Exercice qui consistent à répéter en soi "J'inspire la Joie.. J'expire le Bonheur..." de manière synchronisée avec la respiration pendant un moment, avant de revenir à la méditation de l'attention proprement dit...
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:48    Sujet du message: Difficultés dans la contemplation des sentiments

Montrer les messages depuis:   
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Autre -> Archives Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com