Sangha Forum
SanghaForum est un lieu de rencontre et d'échange consacré au dharma de Bouddha Sakyamouni. Il est consacré à toutes les traditions bouddhistes dans l'esprit du mouvement Rimé. Bouddhistes ou non bouddhistes, il est ouvert à tout le monde ... dans le respect de chacun.
Surdoués et Bouddhisme

 
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Général
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cedpa
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 18 Fév 2014
Messages: 6

MessagePosté le: Mar 18 Fév 2014 - 13:23    Sujet du message: Surdoués et Bouddhisme Répondre en citant

Bonjour,

pratiquant du bouddhisme tibétain depuis 17 ans, engagé dans un centre pendant 6 ans je viens vers vous pour une requête.

Je viens de découvrir à l'age de 41 ans des prédispositions intellectuelles au-dessus de la moyenne me "qualifiant" de Haut Quotient Intellectuel et Émotionnel, tout un programme ...

En dehors du fait que cette prise de conscience (entretiens et tests psy...) me demande aujourd'hui un accompagnement par un psychologue spécialisé je revisite mon engagement et ma pratique du Dharma et me pose les questions suivantes :

Un enseignant du Dharma (je ne parle pas ici des "Icones" enseignantes) ne devrait il pas être formé à ces typologies de personnes ?

Les centres du Dharma ne devraient ils pas se former à l'accueil et à l'accompagnement de ces personnes ?

Sans vous faire un exposé entier sur la surdouance, il est intéressant de noter que cela représente 2 à 5 % de la population, que la plupart de ces personnes l'ignorent et le vivent très mal, que leurs potentiels les amènent à vivre : + d'empathie, + de sensibilités émotionnelles et sensorielles, un type de pensées en arborescence et plusieurs niveaux, un engagement démesuré ...

Ma requête :

Pourriez- vous, s'il vous plaît, relayer auprès des centres du Dharma, l'existence de ces profils psy, et de leur demander de s'interroger sur qui ils sont et comment les amener à une meilleure pratique et compréhension de l'enseignement.

Personnellement il m'est difficile aujourd'hui d'accepter pleinement ce bilan qui me tombe dessus, m’interroge mais surtout me libère car je SUIS différent et qu'enfin je comprends pourquoi et comment j'ai essayé de m'aligner sur les autres et ça, même au sein d'un centre.
Mon passage dans un centre a été des plus bénéfiques sur beaucoup de points mais a eu des impacts négatifs également, burn out, rejet pendant 2 à 3 ans, perte de confiance ... La pratique quoi ! Mr. Green

Actuellement je ne me sens pas du tout aller rencontrer les lamas de ma Sangha avec ça : " Salut les gars , bon bé en fait je suis HQI, du coup bé oui je suis désolé mais je comprends plus vite, j'assimile plus vite, je suis plus sensible, j'affectionne naturellement les moments de solitude et ne suis pas du tout modéré dans mes passions, on fait quoi maintenant ?"
Ceci dit la pratique de Chiné + pratiques perso (tchenrezi, DJ Sempa) me font énormément de bien Razz

Je vous donne quelques liens :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Surdou%C3%A9
http://www.lexpress.fr/styles/psycho/adulte-surdoue-comment-gerer-la-difference_1320964.html
http://www.douance-zebres.fr/quest-ce-que-la-douance/

Voilà, à vos claviers s'il vous plaît, qu'en pensez-vous ?
Publicité






MessagePosté le: Mar 18 Fév 2014 - 13:23    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
pack
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2010
Messages: 459

MessagePosté le: Mar 18 Fév 2014 - 15:11    Sujet du message: Surdoués et Bouddhisme Répondre en citant

Bonjour,

Quel problème vois-tu chez ceux qui ne sont pas formés à accueillir une typologie particulière de personnes ?
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 221

MessagePosté le: Mar 18 Fév 2014 - 15:18    Sujet du message: Surdoués et Bouddhisme Répondre en citant

qui plus est ... peut-être existe-t-il des pratiques plus adaptées à ton état d'être.

Sönam
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 221

MessagePosté le: Mar 18 Fév 2014 - 15:23    Sujet du message: Surdoués et Bouddhisme Répondre en citant

Ce qui me gêne dans cette appellation "surdoué" c'est qu'elle se base sur des critères "intellectuel", établie par des "intellectuels", l'esprit discursif (sem) ... et alors ?

Sönam
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
Cedpa
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 18 Fév 2014
Messages: 6

MessagePosté le: Mar 18 Fév 2014 - 17:02    Sujet du message: Surdoués et Bouddhisme Répondre en citant

Je comprends tout à fait moi-même n'étant pas tout à fait à l'aise avec ce terme. De fait les psys qui sont dans ce circuit ont choisi le terme plus vaste de zèbre.
le test de QI permet effectivement d'établir un profil intellectuel quantifié 125/130 à 150, mais il permet aussi de déterminer le profil psy des personnes testées.

"Le WAIS-R est un test de QI reconnu et validé : il permet donc de connaître son véritable QI. Il faut cependant remarquer qu'il "plafonne" à 150 (ce qui correspond à une personne sur 3 000 environ). Il est beaucoup plus discriminant vers le bas.

L'analyse des écarts de résultats entre les 11 tests permet de faire des déductions sur la construction psychologique du testé. Le WAIS-R détermine une base fiable pour pouvoir définir les outils à mettre en place pour compenser les faiblesses ou déséquilibres éventuellement constatés.

Le WAIS-R a donc un intérêt psychologique important, en tant que détecteur des forces et faiblesses de la construction de la personnalité.

Remarque : En cas de détérioration mentale, il est conseillé de le compléter par des tests spécialisés (e.g. le BENTON)."
http://www.douance.org/qi/wais.htm

Si tu prends le temps de parcourir ne serait ce que les liens que j'ai partagé au dessus mais aussi ce forum :
http://www.zebrascrossing.net/f54-definitions
tu verras que les zèbres présentent plusieurs type de personnalités cependant tous sont hypersensibles, hyper empathique, hyper bisounours, hyper passionnés, hyper cérébraux ... Et quand c'est mal vécu ça fait Hyper mal. Quand c'est mal vécu dans sa pratique parce qu'on est différent des autres, ça peut être Hyper destructeur Crying or Very sad . J'ai des exemples on peut en parler par MP, mais c'est pas le but, au contraire .

Quelqu'un dont on apprend qu'il a une tendance schyzo, on évitera de lui faire pratiquer Mahakala avec les visualisations etc. Je pose la question, qu'en est il pour ceux qui sont des Zébres ?

La question est la même pour d'autres profils rares mais bien plus dangereux, les pervers narcissiques qui, eux, entrent dans les structures et les tuent de l'intérieur. Là aussi on peut en parler par MP Cool
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 221

MessagePosté le: Mer 19 Fév 2014 - 10:05    Sujet du message: Surdoués et Bouddhisme Répondre en citant

Sönam a écrit:
... peut-être existe-t-il des pratiques plus adaptées à ton état d'être.

Sönam


Il semblerait que tu ne les aies pas encore rencontrées ...

Sönam
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 221

MessagePosté le: Mer 19 Fév 2014 - 12:26    Sujet du message: Surdoués et Bouddhisme Répondre en citant

Quel est l'avantage d'un QI supérieur dans la recherche de la cessation de la souffrance pour tous les êtres ?

Citation:
...
Kye Ho ! A cause de sa libération totale dés le début,
La conscience dépourvue d’efforts atteint la libération dans l’état d’identicité.
Le souverain spontanément accompli est non né et ne cessera pas.
Il est ainsi non résidant et imperceptible, et sa nature est inexplicable.
Tout est dans l’état d’inexistence d’action et de vraie nature.
Ah Ho ! Dans la perception naturelle et pure depuis le début,
Surgit la merveilleuse conscience intrinsèque qui nous fait rire.
Il n’y a pas de dualité esprit et ses objets, et celui qui perçoit est vide en son essence.
On ne peut en parler en disant « c’est cela » - c’est la liberté dans la grande absence d’objet.
C’est un état unique de moyens habiles et sagesse simultanément parfaits.
Tout est immuable et réside de manière identique telle qu’elle.
(En lui les différenciations de) planètes, étoiles, dates du calendrier ne sont pas conçues ;
Il transcende le temps et ses calculs.
Les quatre continents n’existent pas, le Mont Meru, et le soleil et la lune sont vides ;
On ne conçoit aucun mandala et il n’y a ni récitations ni pratiques d’austérités.
Aucun objet n’est conçu ; ils sont vides [purs] sous la forme de canaux, essence et chakras.
Bien que les objets extérieurs apparaissent, ils ne sont pas conceptualisés.
Ainsi, l’entière sphère du monde et les cinq objets sont vides en essence.
Tout est non apparu, (parce que ce sont) les décors auto-apparaissants.
Il n’y a pas de créateur, (parce que c’est) la déité du sens absolu.
La projection et l’absence de pensées est le grand jeu de la sagesse primordiale.
Les objets sont des nuages d’offrandes ; en les offrant aux déités de la sagesse primordiale
Les grandes accumulations sont finalisées ; les sons et mots sont le grand mantra.
Les souillures surgissent spontanément en tant que sagesse primordiale ; c’est l’état de perfection né de lui-même.
Point besoin d’actions et d’efforts, parce qu’il est spontanément et naturellement accompli.
C’est l’état de allé au-delà, la perfection des étapes et voies.
...

- Longchen Rabjam - rDzogs-Pa Ch’en-Po Sems-Nyid Rang-Grol -

________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
Cedpa
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 18 Fév 2014
Messages: 6

MessagePosté le: Mer 19 Fév 2014 - 13:55    Sujet du message: Surdoués et Bouddhisme Répondre en citant

A rien, je suis d'accord. Surdouance, QI ++, ne sont que des concepts pour représenter des typologies d'esprit.
La plupart des personnes de ces catégories souffrent énormément d'inadaptation qu'ils soient intro ou extraverti.

C'est bien là ce qui m'interroge et à plusieurs niveaux.
Une fois de plus lorsqu'un mot, un terme, des concepts apparaissent. dans ce cas précis, surdoués = blablabla ...

Au delà d'une discussion sur les avantages du surdoués, qui existent mais qui sont la plupart vécus comme des défauts , je porte plutôt l'attention sur la façon juste de pratiquer et d'être guidé, donc qu'un ami spirituel guide, pour un zèbre.

Comme je disais précédemment, le paranoïaque, comme le dépressif peuvent surement pratiquer le Dharma avec ce qu'ils sont et je ne pense pas qu'ami de bien leur ferait pratiquer des pujas mahayanesques.
Il existe d'autres profils psychologiques, j'en présente un ici, qui me concerne et je l'apprends .

Je ne crois pas qu'il y ait des avantages + ou -. Un enfant schizophrène trouvera sa place dans une société traditionnelle type Bourriate mais sera cachetonné chez nous. Un surdoué est repéré quasi systématiquement en Israël et fini chez le psy à la quarantaine chez nous.
C'est intéressant de voir comme la culture décide de nos représentations.
Les centres du Dharma où plusieurs nationalités se rencontrent sont d'ailleurs de bons lieux pour s'en apercevoir.


Pour ce qui est du texte, très belle description de l'Eveil. Le chemin pour y aller est différent pour chacun, il y a des routes où l'on a des compagnons de voyage, et il y a des routes où même entouré nous sommes seuls. Je suis un zèbre et mes zèbrures font que je suis différent des autres. C'est comme ça, puisse tous les zèbres rencontrer le Dharma authentique et Le Lama zébré authentique ! Smile
Cedpa
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 18 Fév 2014
Messages: 6

MessagePosté le: Mer 19 Fév 2014 - 14:26    Sujet du message: Surdoués et Bouddhisme Répondre en citant

Il n'y a pas de secret plus douloureux que le secret de soi.
Après des années de combats intérieurs et de conflits avec son entourage qui lui est hostile, le surdoué rencontre d'autres surdoués comme lui, il finit par apprendre à se moquer du regard des autres.
Il installe des barrières de protection et il s'impose.
Il quitte la phase de culpabilité et comprend que la confiance en lui est plus importante que sa recherche de confiance en l'autre.
Notre surdoué s'est accepté, il se réalise pleinement, il est sorti de sa bulle même s'il reste infantile et brillamment intelligent, il se vit pleinement !

Et pourtant, après tant d'années, les autres murmurent encore... il est spécial !
Mais il ne vous entend plus... car au-delà de tout... il vous aime.

R. Hazan, Le Secret du surdoué
pack
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2010
Messages: 459

MessagePosté le: Jeu 20 Fév 2014 - 07:28    Sujet du message: Surdoués et Bouddhisme Répondre en citant

Cedpa a écrit:


Quelqu'un dont on apprend qu'il a une tendance schyzo, on évitera de lui faire pratiquer Mahakala avec les visualisations etc. Je pose la question, qu'en est il pour ceux qui sont des Zébres ?

La question est la même pour d'autres profils rares mais bien plus dangereux, les pervers narcissiques qui, eux, entrent dans les structures et les tuent de l'intérieur. Là aussi on peut en parler par MP Cool


D'une façon générale les endroits et responsables qui ont une écoute attentive de l'autre, s'abstiennent totalement d'utiliser les supports en question pour des nouveaux venus et même pour les habitués qui n'arriveraient pas à saisir et ressentir la subtilité de ces moyens.

Après, il est dit que toute pratique travaillant sur le subtil s'adresse à une personne ayant un ego bien ancré, quelqu'un dont les fluctuations psychologique ne débordent et ne l'emportent pas. Donc, comme nous parlons de catégories de personnes, certains niveaux de l'enseignement ne sont pas accessibles à tous et, dans ce cadre, c'est bien compréhensible.
Cedpa
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 18 Fév 2014
Messages: 6

MessagePosté le: Sam 22 Fév 2014 - 14:56    Sujet du message: Surdoués et Bouddhisme Répondre en citant

Oui

c'est bien l'idée de mon post, et ça m'amène à la proposition suivante (pas vérifié si existe déjà sur le forum) :

Quelles pratiques, quelles approches selon les typologies psy ?
Quand la tasse est fêlée, comment la réparer pour qu'elle reçoive le saint nectar ?

Ce serait intéressant de savoir comment aborder l'autre de façon adapté et lui transmettre la bonne façon pour lui de recevoir et pratiquer.

sous forme d'un wiki, pourquoi pas .

Personnellement je n'ai pas les formations pour répondre à ces questions mais je serais curieux de suivre le sujet ...

Il me semble d'ailleurs que Chögyam Trungpa a travaillé sur la santé psy et Dharma.
Phurpa
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2013
Messages: 20

MessagePosté le: Mer 26 Fév 2014 - 13:48    Sujet du message: Surdoués et Bouddhisme Répondre en citant

Cedpa a écrit:
Un enseignant du Dharma (je ne parle pas ici des "Icones" enseignantes) ne devrait il pas être formé à ces typologies de personnes ?

Ce n'est pas un psy...

Il y a des dizaines de types d'intelligences différents, et le "profil psychologique" n'est qu'un ensemble de critères qui ne définira jamais une personne. Il y a un lot commun mais au final chacun a ses propres difficultés. Pour celles que tu as, un autre zèbre en aura d'autres. Comparer ça à des maladies comme la dépression ou la schizophrénie, je ne crois pas que ce soit très pertinent...
________________________________________
"Si vous pensez que tout est parfait dans votre vie, soit vous êtes un Bouddha, soit vous êtes complètement idiot." (Proverbe tibétain)
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:12    Sujet du message: Surdoués et Bouddhisme

Montrer les messages depuis:   
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Général Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com