Sangha Forum
SanghaForum est un lieu de rencontre et d'échange consacré au dharma de Bouddha Sakyamouni. Il est consacré à toutes les traditions bouddhistes dans l'esprit du mouvement Rimé. Bouddhistes ou non bouddhistes, il est ouvert à tout le monde ... dans le respect de chacun.
Les syllabes Ha, Hung, et P'é

 
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Mahamoudra / Dzogchen -> Chöd
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 382

MessagePosté le: Ven 11 Déc 2009 - 16:40    Sujet du message: Les syllabes Ha, Hung, et P'é Répondre en citant

En réponse aux questionnements de Gyenema ...

"C'est comme cela : c'est parfait même si tu ne compte pas sur les syllabes pour exhaler l'énergie viciée. Néanmoins, lorsque l'énergie se déplace vers l'extérieur de la bouche ou du nez, cette énergie elle-même dans tous les cas se déplace sous la forme de ha et de hung. Spécialement lorsque vous expirez avec force au moment de l'exhalation de l'énergie viciée, ha et hung sont naturellement présents. Il n'est pas nécessaire de créer un autre ha ou hung qui soit autre que l'énergie elle-même. Vous devez comprendre que cette exacte énergie est la nature de ha (lorsqu'elle est exhalée par la bouche), et hung (lorsqu'elle est exhalée par le nez). Il existe aussi une exhalation naturelle de l'énergie qui n'est ni ha ni hung. Lorsque vous ne savez pas que l'énergie elle-même est ha ou hung, le mérite est moindre. Lorsque vous savez que l'énergie elle-même est ha ou hung et que vous pouvez le visualiser, et que l'énergie elle-même est correctement expirée vers l'extérieur sous la forme de ha ou hung, cela touche une quantité incalculable d'êtres sensibles sans forme, et vous y gagnez un grand mérite. Ce sont leur intérêt. Il vous faut le comprendre ainsi. Puisque je ne vois pas l'intérêt d'exhaler l'énergie avec d'autres syllabes que ha et hung, cela ne fait pas partie de mon système de dharma.
Quant à la nécessité de p'é, vous devez savoir qu'un p'é fort est une syllabe très spéciale. C'est une syllabe qui à la capacité de pacifier et de transcender la force des esprits hostiles des êtres non-humains hostiles simplement en leur faisant entendre la syllabe p'é. Émettre un p'é fort même sans le visualiser, peut faire éclater les coeurs des démons ordinaires et dociles. AInsi ne prononcez pas un fort p'é sans attention. En prononçant un fort p'é 108 fois en une seule fois peut annihiler n'importe laquelle des forces blessantes, ainsi ne le pratiquez pas avec frivolité.
..."
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
Publicité






MessagePosté le: Ven 11 Déc 2009 - 16:40    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Montrer les messages depuis:   
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Mahamoudra / Dzogchen -> Chöd Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com