Sangha Forum
SanghaForum est un lieu de rencontre et d'échange consacré au dharma de Bouddha Sakyamouni. Il est consacré à toutes les traditions bouddhistes dans l'esprit du mouvement Rimé. Bouddhistes ou non bouddhistes, il est ouvert à tout le monde ... dans le respect de chacun.
Mise en cause de la lumière intérieure

 
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Débutants
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
melancholia24
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2014
Messages: 62
Localisation: France

MessagePosté le: Mer 11 Juin 2014 - 14:48    Sujet du message: Mise en cause de la lumière intérieure Répondre en citant

Bonjour,

j'ai une question très simple : où est la lumière intérieure lorsque l'on fait une dépression ? Et lorsque l'on s'ennuie ?

J'ai cherché sur internet et dans ce forum mais n'y ai rien trouvé de vraiment précis à ce sujet... Veuillez m'excuser si je me méprends sur le sens de la "lumière intérieure", il me semble que vous parlez aussi de notre "véritable nature, qui est lumineuse" comme j'ai cru le lire de la part de Sönam dans un des sujets de ce forum.

Merci.
Publicité






MessagePosté le: Mer 11 Juin 2014 - 14:48    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
phap
Membre Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Déc 2010
Messages: 1 667
Localisation: Zurich

MessagePosté le: Mer 11 Juin 2014 - 15:10    Sujet du message: Mise en cause de la lumière intérieure Répondre en citant

Lors de l'ennui, de la dépression, ou autre état "négatif", la véritable nature (expression qui se rapproche plus de ce qu'on essaie d'indiquer selon moi que lumière intérieure, qui déjà dresse une grande barrière entre intérieur et extérieur) est toujours là! Elle l'a toujours été et le sera toujours! On pourrait dire simplement qu'on ne la reconnaît pas, qu'elle est comme le soleil voilé par les nuages des émotions perturbatrices. Mais à y regarder d'encore plus près, on peut s'apercevoir que l'ennui lui-même, ou la colère, et ainsi de suite, sont l'expression-même de cette nature "lumineuse". Mais on s'accroche, on juge, on découpe le monde en petits morceaux et ne reconnaît généralement pas que tout est son déploiement.
________________________________________
lalala...
Visiter le site web du posteur
melancholia24
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2014
Messages: 62
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu 12 Juin 2014 - 10:40    Sujet du message: Mise en cause de la lumière intérieure Répondre en citant

Phap, merci de votre très belle réponse !
Cependant vous parlez d'"émotions perturbatrices", or, lors de la dépression il me semble n'en éprouver vraiment aucune.
Lorsque l'on a compris que notre nature était lumineuse, sommes-nous alors préservés à jamais de l'ennui et la dépression ?
Merci.
phap
Membre Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Déc 2010
Messages: 1 667
Localisation: Zurich

MessagePosté le: Jeu 12 Juin 2014 - 15:20    Sujet du message: Mise en cause de la lumière intérieure Répondre en citant

En état d'apathie ou de sentiment de "rien", c'est la même chose. Nous sommes dans l'ignorance, ou la non-reconnaissance de notre nature véritable, en plein brouillard pour reprendre la métaphore.

Citation:
Lorsque l'on a compris que notre nature était lumineuse, sommes-nous alors préservés à jamais de l'ennui et la dépression ?


Comprendre et réaliser sont deux choses différentes! Généralement on commence par lire cela quelque part, et cela éveille notre curiosité. Si les conditions se réunissent, on peut être introduit directement à cette nature par un maître, mais il ne faut pas croire qu'il n'y a plus rien à faire. Il faut "réactiver" cette réalisation afin qu'elle soit de plus en plus présente. Donc, non, nous ne sommes pas protégés de l'ennui ou de quoi que ce soit, mais leur importance s'amenuise considérablement, cela devient une grande blague. En ce qui concerne les êtres éveillés, je n'en ai aucune idée!
________________________________________
lalala...
Visiter le site web du posteur
melancholia24
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2014
Messages: 62
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu 12 Juin 2014 - 18:30    Sujet du message: Mise en cause de la lumière intérieure Répondre en citant

Il est très rassurant, mais du même coup assez troublant, de constater (d'après ce que vous dites mais aussi d'après ce que j'ai lu ailleurs) que le sentiment du vide est dû à l'ignorance, alors même qu'il semble véhiculer un sentiment de vérité irréfutable... Chez moi en tout cas !
Autrement vous avez totalement répondu à ma question, merci phap, il me reste à creuser cela tout seul !
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 224

MessagePosté le: Jeu 12 Juin 2014 - 19:38    Sujet du message: Mise en cause de la lumière intérieure Répondre en citant

La mauvaise nouvelle est que vous êtes en train de tomber dans le vide, sans rien à vous raccrocher, sans parachute.
La bonne nouvelle, c’est qu’il n’y a pas de fond.

Chögyam Trungpa Rinpoché
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
melancholia24
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2014
Messages: 62
Localisation: France

MessagePosté le: Ven 13 Juin 2014 - 01:43    Sujet du message: Mise en cause de la lumière intérieure Répondre en citant

Merci Sönam, même si pour ma part il me semble déjà avoir touché le "fond". Comme les voies spirituelles me semblent diverses !
Jean
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2010
Messages: 461
Localisation: Perpignan

MessagePosté le: Ven 13 Juin 2014 - 05:16    Sujet du message: Mise en cause de la lumière intérieure Répondre en citant

Il y a la méditation classique de l'enseignement de Dawa Gyaltsen. Elle se trouve dans les vidéos de Tenzin Wangyal qui sont sur ce forum ou dans le livre "Eveil de L'esprit Lumineux"

La première strophe est "La vision est dans l'esprit"

la vision est la perception de l'état d'esprit dépressif.

On passe de la perception de la dépression à l'observation de l'esprit dans laquelle elle est.

Surprise, surprise, il n'y a pas d'esprit. Ben ça alors! Coup de théatre! Qui l'eussse cru!

On conclut donc "Que l'esprit est vacuité"

Mais, wait a minute, il y a quelque chose qui perçoit que l'esprit est vide

Cette attention est lumineuse, connaissante

C'est l'étape : La vacuité est Claire Lumière

On prend conscience de l'inséparabilité de de la vacuité et de la Claire Lumière. C'est l'Union

Puis vient l'étape de l'union est félicité, ce qui veut dire que cela débouche sur un état de conscience de joie libéré de toutes les limitations, pollutions des émotions.


Il y a aussi une autre méditation qui se rapproche de la méditation du "Refuge intérieur" de Tenzin Wangyal Rinpoché ou de la méditation du "sourire" de Thich Nath Han

On observe la dépression, on focalise sur l'observateur de la dépression

Là il s'agit d'observer l'état dépressif avec la bienveillance d'une mère, avec le sourire, un coeur détendu, ouvert, spacieux, chaleureux. La dépression est quelque chose de calme, on peut s'appuyer sur cet aspect calme.

On reste dans cet état d'observateur pour le renforcer. On pratique de shiné sur cet état d'observateur.

Quand on y est bien installé, à partir de cet état d'observateur, materner l'état dépressif, se materner soi-même, "Rentrer en amitié avec soi-même", être son meilleur ami, se traiter comme on voudrait être traité. Ce n'est pas pas de l'auto-apitoiement., quoi que cela peut être fait avec un peu d'humour : "Oh le pôvre bébé, il a un gros chagrin". On peut éviter ainsi un piège de l'égo qui adore les drames et le blues cosmique.

Si on procède ainsi, la dépression se dissous, disparait. C'est la phase auto-guérison.

Il ne reste plus que cette attention, cet état bienveillant, chaleureux, ouvert, spacieux, joyeux de l'observateur dans lequel on peut se reposer et qui est la phase principale de la méditation/contemplation.

D'une manière générale, si à partir de cet état d'observateur chaleureux, on observe un état négatif, celui-ci disparait, si on observe un état positif, celui-ci augmente.

A force de répéter cette méditation, on se rend compte que cet état lumineux, chaleureux est toujours là.

Le temps couvert de la dépression peut apparaitre, mais on sait que derrière le nuage de la dépression brille toujours la pleine conscience lumineuse et chaleureuse. On peut en rester là, comme on peut, plutôt que de focaliser sur la dépression , déplacer son attention et focaliser sur la conscience qui perçoit cet état dépressif.

Il y a aussi la pratique de Tong Len qui peut aider à ce processus

Inspirer noir la dépression, l'accueillir dans son cœur et expirer blanc l'attention lumineuse et chaleureuse. Il y a aussi un aspect "Se guérir soi-même"; "Etre son propre thérapeute", dans cette pratique.

On peut avoir de bonnes raisons d'être déprimé, cela a des répercussions sur état corporel

Comme on peut être dans un état de déséquilibre physique, malade. Cette maladie crée un état dépressif que l'on justifie et renforce intellectuellement par 10 000 raisons d'être déprimé. "la vie est pourrie". Les raisons ne manquent pas.

C'est le lien corps/esprit. On peut se servir de ce lien :

De profondes respirations, une activité physique, des promenades dans la nature peuvent changer cet état bio-chimique corporel et donc changer l'état mental dépressif correspondant. Des tas de gens ont une hygiène mentale, émotionnelle grâce à une activité physique, vélo, jogging, marche, danse, arts martiaux, Tai Chi, Hatha Yoga...le jardinage, etc

C'est mieux que des euphorisants et des anti-dépresseurs.

Des fois, les anti-dépresseurs et ces différentes pratiques sont nécessaires dans certains cas. Prescription médicale.

mais c'est bon de continuer de pratiquer méditation, activités physiques, car un jour ou l'autre on aura plus besoin de ces anti-dépresseurs ou d'un p'tit coup d'euphorisant au café du coin. Smile
melancholia24
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2014
Messages: 62
Localisation: France

MessagePosté le: Ven 13 Juin 2014 - 09:44    Sujet du message: Mise en cause de la lumière intérieure Répondre en citant

Jean, on dirait que vous avez parfaitement compris ma question, je ne pouvais rien attendre de plus... Merci infiniment pour ces indications précieuses, je vais me renseigner aussi tôt que possible sur vos références. Vous m'avez également mis au courant de l'utilité de la méditation que, je vous l'avoue, je ne comprenais pas avant. J'aime la manière dont vous parlez frontalement de la dépression.
Merci encore infiniment, à tous ceux qui sont intervenus, je vous souhaite une bonne continuation, à tous.

Melancholia24
Jean
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2010
Messages: 461
Localisation: Perpignan

MessagePosté le: Sam 14 Juin 2014 - 06:41    Sujet du message: Mise en cause de la lumière intérieure Répondre en citant

J'espère que vous reviendrez sur le forum avec le pseudo "Euphoria2014" Laughing

Ces pratiques peuvent être aussi utilisées dans le cas de la colère, de l'angoisse, de la frustration, de la souffrance, de l'agitation mentale, de la torpeur.

On peut modifier son approche et son raisonnement du chemin. Plutôt que de pratiquer pour atteindre l'état extraordinaire du calme, de l'ouverture, de la bienveillance, on peut raisonner sa pratique pour retrouver l'état d'ouverture, de calme, de bienveillance qui est naturel.

Ce qui est extraordinaire, artificiel, c'est l'état d'agitation, de perturbations que nous créons nous-même.

Les nuages sont artificiels, impermanents. Le ciel, l'espace sont toujours là.

C'est une histoire de confiance en soi, de confiance dans les pratiques, de confiance dans sa nature de Bouddha, de confiance dans le Bouddhisme.

A propos de Tong Len, une précision et pas des moindres:

Après avoir pratiqué pour soi, avoir inspiré sa propre dépression dans sa coeur , et expiré de son coeur sa tranquillité, sa luminosité chaleureuse, on peut inspirer sa dépression et la dépression de tous les êtres et expirer vers sa dépression et tous les êtres et leur dépression sa conscience chaleureuse. Cela permet de passer de l'esprit étroit de la dépression à l'esprit vaste, spacieux, calme, paisible, bienveillant, chaleureux, joyeux qui est l'état naturel de l'esprit.

PS : Les références de ces pratiques sont Tenzin Wangyal Rinpoché, Thich Nhat Han, Péma Chodron, Lama Toubten Yéshé, Shunryu Suzuki.
melancholia24
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2014
Messages: 62
Localisation: France

MessagePosté le: Sam 14 Juin 2014 - 12:01    Sujet du message: Mise en cause de la lumière intérieure Répondre en citant

Croyez-moi, je ne manquerai pas de venir avec un autre pseudo si mon état change Wink
Tout ce que vous dites me conforte beaucoup dans ce que je commence à comprendre de ces pratiques.
Jean a écrit:
C'est une histoire de confiance en soi, de confiance dans les pratiques, de confiance dans sa nature de Bouddha, de confiance dans le Bouddhisme.

J'aime aussi cette phrase, elle me fait penser à Pascal qui disait que pour acquérir la foi, il fallait prendre l'habitude d'aller à la messe... Ce sont des arguments un peu spéciaux puisqu'ils ne cherchent pas à renforcer le pouvoir de la doctrine mais nous met en cause directement.
Jean a écrit:
Ce qui est extraordinaire, artificiel, c'est l'état d'agitation, de perturbations que nous créons nous-même.

Dans ma vision actuelle des choses je pense tout à fait cela, sauf que j'étends cela à l'ensemble des actes et pas seulement à ce qui a trait avec les états "négatifs" selon le bouddhisme.
Je vais évidemment creuser tout cela. Merci de m'avoir indiqué ces références, je me rends compte d'ailleurs qu'un des livres que j'ai empruntés est de Tenzin Wangyal (Les prodiges de l'esprit naturel).
Merci Jean !
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:53    Sujet du message: Mise en cause de la lumière intérieure

Montrer les messages depuis:   
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Débutants Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com