Sangha Forum
SanghaForum est un lieu de rencontre et d'échange consacré au dharma de Bouddha Sakyamouni. Il est consacré à toutes les traditions bouddhistes dans l'esprit du mouvement Rimé. Bouddhistes ou non bouddhistes, il est ouvert à tout le monde ... dans le respect de chacun.
difficulté en méditation

 
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Débutants
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Fariss
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 10 Avr 2014
Messages: 11
Localisation: Lorraine

MessagePosté le: Jeu 12 Juin 2014 - 08:14    Sujet du message: difficulté en méditation Répondre en citant

bonjour tout le monde,

après quelque mois sans etre passé sur le forum je reviens vers vous. J'ai lu quelques bouquins très bien fait sur le comment de la pratique et, comme quoi le hasard et bien fait, je me suis fait un amis qui suis le dharma peut après avoir commencé à m'y intéresser et il me sert plus ou moins de guide en attendant que je puisse fréquenter un centre pour des raisons d'horaires. Cependant comme je ne vais pas le voir avant une ou deux semaine je me tourne vers vous à propos de la méditation (après tout le forum est fait pour ça Smile )

quand je médite j'arrive après un certains tant dans un état de vide, mais un vide qui est tout le contraire de la méditation puisque je ne pense plus, je ne sens plus, je perd l'attention en fait et je reste là assis et plus rien ne vient. Je ne sais pas si ce que je vous décris parait clair mais c'est tout le contraire de l'attention, ça c'est sur et certain. Je vois deux solutiion à ce problème mais elle m'on l'air toute deux insatisfaisante.

1) Rester dans cet état et attendre que l'attention revienne... mais ça ne marche pas enfait, dés que je fais le vide je reste comme ça jusqu'à ce que je me relève ou alors ça dure vraiment très longtemps ( genre 10 minutes). Le problème étant que je n'expérimente rien, je ne sens rien

2) Je m'oblige à penser pour reprendre contact avec quelque chose mais ça implique de ne plus laisser les choses aller, donc de perdre l'attention de plus ça me remet dans un rapport de "moi je" alors que le but de la méditation est de sentir le monde indépendemment ou plutot au-delà de son propre ego.

Je ne sais pas si ma description est clair, c'est trè difficile à décrire en fait.

En tout cas si vous avez une solution je suis preneur

merci d'avance .
Publicité






MessagePosté le: Jeu 12 Juin 2014 - 08:14    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 225

MessagePosté le: Jeu 12 Juin 2014 - 11:40    Sujet du message: Re: difficulté en méditation Répondre en citant

Fariss a écrit:
bonjour tout le monde,

après quelque mois sans etre passé sur le forum je reviens vers vous. J'ai lu quelques bouquins très bien fait sur le comment de la pratique et, comme quoi le hasard et bien fait, je me suis fait un amis qui suis le dharma peut après avoir commencé à m'y intéresser et il me sert plus ou moins de guide en attendant que je puisse fréquenter un centre pour des raisons d'horaires. Cependant comme je ne vais pas le voir avant une ou deux semaine je me tourne vers vous à propos de la méditation (après tout le forum est fait pour ça Smile )

quand je médite j'arrive après un certains tant dans un état de vide, mais un vide qui est tout le contraire de la méditation puisque je ne pense plus, je ne sens plus, je perd l'attention en fait et je reste là assis et plus rien ne vient. Je ne sais pas si ce que je vous décris parait clair mais c'est tout le contraire de l'attention, ça c'est sur et certain. Je vois deux solutiion à ce problème mais elle m'on l'air toute deux insatisfaisante.

1) Rester dans cet état et attendre que l'attention revienne... mais ça ne marche pas enfait, dés que je fais le vide je reste comme ça jusqu'à ce que je me relève ou alors ça dure vraiment très longtemps ( genre 10 minutes). Le problème étant que je n'expérimente rien, je ne sens rien

2) Je m'oblige à penser pour reprendre contact avec quelque chose mais ça implique de ne plus laisser les choses aller, donc de perdre l'attention de plus ça me remet dans un rapport de "moi je" alors que le but de la méditation est de sentir le monde indépendemment ou plutot au-delà de son propre ego.

Je ne sais pas si ma description est clair, c'est trè difficile à décrire en fait.

En tout cas si vous avez une solution je suis preneur

merci d'avance .


Bonjour Fariss,

Il n'est pas possible de t'offrir une véritable réponse sur un site, seul un enseignant qui te suit et qui peut te questionner t'offrira une véritable réponse. Néanmoins, en fonction de ce que tu écris, il peut s'agir soit d'un véritable état de contemplation, soit d'un état de torpeur. Les questions que tu dois te poser : 1) suis-je éveillé dans cet état ? les objets, les phénomènes qui se poursuivent sont ils "clairs", "limpides". Cela ressemble-t-il a un état d'abrutissement ou simplement à un état vide de toutes choses, l'esprit restant éveillé, comme suspendu ? 2) en restant dans cet état, des clartés, évidences, pensées intuitives s'élèvent-elles ? Cette non-expérimentation te procure-t-elle du bien, de la détente, un calme intérieur ?
Persiste dans cet état, si tu ne t'endors pas et reste "vigilant", des pensées intuitives spontanées devraient s'élever ... ne cherche pas à les comprendre ni te les approprier. Si rien de tout cela arrive et que la somnolence prend place ... c'est pas très bon.

Sönam
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 225

MessagePosté le: Jeu 12 Juin 2014 - 13:18    Sujet du message: difficulté en méditation Répondre en citant

Être dans l’essence qui est libération par la vision ; dans la nature qui est libération par la réalisation et la caractéristique qui est auto-libération est l’état naturel de l’esprit. Quoiqu’il apparaisse (dans l’esprit), traitez-le sans y prendre énormément garde, l’esprit reste alors dans l’état naturel de la conscience intrinsèque et l’auto-contemplation surgit naturellement. A cet instant, sans l’influence d’aucun attachement, que ce soit pour rejeter ou accepter, restez dans la conscience intrinsèque immuable, la sagesse primordiale instantanément libérée, (l’union de) félicité, clarté et sans concepts.

Longchen Rabjam - Reconnaissance de l'union (de la tranquillité et la pensée intuitive)
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
Fariss
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 10 Avr 2014
Messages: 11
Localisation: Lorraine

MessagePosté le: Jeu 12 Juin 2014 - 15:04    Sujet du message: difficulté en méditation Répondre en citant

salut sönam,

alors pour te répondre point par point

- Je suis éveillé ça c'est sûr, je n'ai pas l'ombre d'un endormissement dans cet état, j'ai simplement l'impression d'être moins dans l'attention
- je n'ai pas de pensées qui s'élèvent d'elles-même mais je vais persévérer

néanmoins à la lumière de ce que tu me dit je pense que je ne m'égare pas dans cet état puisque quand j'en ressort, je continue ma journée comme d'habitude mais je suis moins pressé, mes gestes son plus précis, calme et souple et je prend plus le temps de faire les choses sans que ce soit volontaire, je n'y pense même pas. Au vu de ce que tu viens de dire, j'aurai donc tendance à penser que ma pratique est correct à ce stade n'est-ce pas ?
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 225

MessagePosté le: Jeu 12 Juin 2014 - 16:23    Sujet du message: difficulté en méditation Répondre en citant

persévère ... élimine le doute (ne pas lui donner de place).

Sönam
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:43    Sujet du message: difficulté en méditation

Montrer les messages depuis:   
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Débutants Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com