Sangha Forum
SanghaForum est un lieu de rencontre et d'échange consacré au dharma de Bouddha Sakyamouni. Il est consacré à toutes les traditions bouddhistes dans l'esprit du mouvement Rimé. Bouddhistes ou non bouddhistes, il est ouvert à tout le monde ... dans le respect de chacun.
Les étudiants authentiques
Aller à la page: 1, 2  >
 
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Vajrayana
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Adiós
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2013
Messages: 360

MessagePosté le: Ven 12 Sep 2014 - 08:24    Sujet du message: Les étudiants authentiques Répondre en citant

"De nombreux étudiants actuellement suivent des enseignants ici et là, accumulent initiations et transmissions et assistent à de nombreux enseignements. Mais ceci ne remplace pas la pratique. Les étudiants authentiques ne s’accrochent pas beaucoup aux enseignants. Il viennent pour l’enseignement, ou les conseils, ou la clarification, puis ils s’en vont et pratiquent. Si nous percevons notre enseignant comme un Bouddha, nous recevons les bénédictions des Bouddhas. Mais les bénédictions sont liées au pouvoir de l’interdépendance et ne tombent pas simplement du ciel. Elles n’existent pas indépendamment de notre esprit. Rien ne peut. La capacité à recevoir et à bénéficier des bénédictions vient de notre côté, et vient de la pratique."

~ Yongey Mingyur Rinpoche
Publicité






MessagePosté le: Ven 12 Sep 2014 - 08:24    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 220

MessagePosté le: Ven 12 Sep 2014 - 10:15    Sujet du message: Les étudiants authentiques Répondre en citant

Mingyur Rinpoché dit juste ... bien entendu. Mais un de mes maîtres ajoute que, si de tels étudiants "engrangent" des enseignements, même si cela ne leur est pas immédiatement profitable, cela l'est par la mécanique d'accumulation de mérites, ainsi à petits pas ils avancent vers l'éveil.

Sönam
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
ted
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2014
Messages: 594
Localisation: IdF

MessagePosté le: Ven 12 Sep 2014 - 12:26    Sujet du message: Les étudiants authentiques Répondre en citant

Bonjour Legpa Tharchin

Je suppose que Yongey Mingyur Rinpoche a prononcé ces mots dans un contexte particulier où il a constaté que des étudiants suivaient ses enseignements, accumulaient les notes, mais ne passaient pas à la pratique ?

C'est un problème récurent. Combien d'heures de pratique concrètement chaque jour pour chacun d'entre nous ?

En même temps, avec une approche non duelle, le moindre acte est source de pratique, d'attention, de présence. Il n'y a pas que les pratiques formelles (qui elles, sont clairement délimitées dans le temps et l'espace).

Enfin, au début, vaut mieux s'efforcer de faire ces pratiques formelles de façon régulière (méditation assise, mantras, etc...) afin de faire bouger les choses.
________________________________________
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit
Adiós
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2013
Messages: 360

MessagePosté le: Ven 12 Sep 2014 - 15:36    Sujet du message: Les étudiants authentiques Répondre en citant

J’aime bien Mingyur Rinpoché ; il était parti de son monastère en pleine nuit et sans un sou en laissant une lettre disant qu’il allait méditer quelque part car il y avait trop de mondanités dans sa vie. Ce n’était pas commun comme attitude.

Pour cet extrait je pense effectivement qu’il nous faudrait considérer son contexte, et il est possible qu’il tempère ce qu’il nous dit ici ou apporte des précisions. C’est vrai Sönam qu’aller assister à des enseignements apporte des mérites. J’ai moi-même un peu accumulé ainsi, mais assez peu par rapport à d’autres qui vont à de très nombreux enseignements.
Je n’ai pas la référence de cette citation malheureusement ; elle avait été partagée par quelqu’un qui avait participé à la vie du site ici, moins maintenant.

Tenzin Wangyal Rinpoché considère pratique formelle et pratique informelle (en dehors du coussin), ce que l’on appelle pratique est moins délimité et à vocation à s’intégrer dans les actes du quotidien, surtout quand ce quotidien vient nous défier c.à.d nous bousculer émotionnellement ou nous faire râler par exemple. Moi extérieurement je ne râle pas trop mais intérieurement j’ai relevé que je râlais pas mal
Jean
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2010
Messages: 461
Localisation: Perpignan

MessagePosté le: Ven 12 Sep 2014 - 21:14    Sujet du message: Les étudiants authentiques Répondre en citant

J'ai rencontré des gens comme cela. Ca existe. Branchés Bouddhistes, Bouddhistes jet set. Leurs Gourous sont tous de grands lamas avec lesquels ils sont très potes et ils ont reçu toutes les initiations...Etre Bouddhiste c'est cool et exotique, ça donne une dimension trancendentale à l'ego. Et si en plus on a reçu des enseignements secrets dont on ne peut parler, c'est comme si ils faisaient partie d'une petite assemblée de grands initiés ou d'une CIA spirituelle. "Si je vous le dit, il va falloir que je vous tue..." C'est une minorité.

Il y en en a aussi qui ont reçu plein d'enseignements, initiations parce qu'ils cherchaient, se cherchaient jusqu'au moment où ils ont trouvé l'enseignement, le maître avec lequel ils avaient des affinités.

Certains lamas donnent des initiations et des enseignements très avancés en sachant très bien que les gens ne vont pas les pratiquer de suite. mais ce qu'ils offrent, ce sont des graines qui muriront plus tard ou dans la prochaine vie.

Il y a ceux qui dés le départ ont trouvé l'enseignement et l'enseignant qui leur correspondait...Est-ce les plus chanceux?

J'aime bien la deuxième catégorie, car ils ont moins tendance à développer l'esprit de chapelle et quand, toutefois, ils ne dénigrent pas les enseignants ou les lignées précédents dont ils ont reçu des enseignements.

Je crois aussi que l'étudiant authentique est celui qui essaye d'être un étudiant authentique.

Peut être certains lamas sont les étudiants authentiques de leur propre maître.
Adiós
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2013
Messages: 360

MessagePosté le: Mar 16 Sep 2014 - 08:12    Sujet du message: Les étudiants authentiques Répondre en citant

Jean a écrit:
(...) Etre Bouddhiste c'est cool et exotique, ça donne une dimension trancendentale à l'ego. (...) C'est une minorité. (...)

Un ego avec une dimension transcendantale il faut reconnaître que c’est très tentant
Mais comme c’est une minorité tant mieux.
Simplicité et sincérité
Jean
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2010
Messages: 461
Localisation: Perpignan

MessagePosté le: Jeu 18 Sep 2014 - 03:59    Sujet du message: Les étudiants authentiques Répondre en citant

A propos de ce que dit Yongey Mingyur Rinpoche :

La première catégorie (la minorité) n'est pas la plus grande pratiquante Bouddhiste mais, peut être il vaut mieux qu'elle passe son temps à assister à des enseignements et initiations plutôt que de passer son temps dans les drogues, le sex, et la musique techno à St Tropez ou Ibiza. Elle a quand même choisi l'un à l'autre... Tous les espoirs sont permis.
ted
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2014
Messages: 594
Localisation: IdF

MessagePosté le: Jeu 18 Sep 2014 - 07:05    Sujet du message: Les étudiants authentiques Répondre en citant

Tharchin a écrit:
J’aime bien Mingyur Rinpoché ; il était parti de son monastère en pleine nuit et sans un sou en laissant une lettre disant qu’il allait méditer quelque part car il y avait trop de mondanités dans sa vie. Ce n’était pas commun comme attitude.


Mais normalement, un moine ça n'a pas un sou...
Il a voulu retourner à l'essentiel ?

Ce que j'aime bien avec la génération que décrit Jean, c'est qu'un jour, certains ont eu le courage de tout lacher. De partir sans un sou pour l'Inde ou le Tibet. Si la vie leur a rendu un peu de confort, ils l'ont bien mérité je crois.
________________________________________
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit
Adiós
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2013
Messages: 360

MessagePosté le: Jeu 18 Sep 2014 - 08:20    Sujet du message: Les étudiants authentiques Répondre en citant

C’est le monde des Dieux (Hollywood Cool ), et le problème des Dieux -"qui ont tout"- c’est qu’ils sont paresseux (& orgueilleux également).
Ceci dit parfois je suis paresseux aussi, mais je ne suis pas un Dieu.

Alors disons (avec Bienveillance) : bénis soient les Dieux qui choisissent d’aller écouter les Enseignements plutôt que de se vautrer dans la luxure, le clinquant et la drogue, ce qu'ils méritent aussi (du fait de leurs karma)

...et peut être certains d'entre eux lâcheront tout et se feront moines (ou nonnes) : imaginez Angélina Jolie nonne (vous y croiriez Shocked ), mais qui sait, la vie est parfois surprenante et la vie monastique n'est peut être pas un passage obligé non plus ?
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 220

MessagePosté le: Jeu 18 Sep 2014 - 09:09    Sujet du message: Les étudiants authentiques Répondre en citant

Legpa Tharchin a écrit:


...et peut être certains d'entre eux lâcheront tout et se feront moines (ou nonnes) : imaginez Angélina Jolie nonne (vous y croiriez Shocked ), mais qui sait, la vie est parfois surprenante et la vie monastique n'est peut être pas un passage obligé non plus ?


Elle ne l'est pas ... sauf pour les pratiquants théravadins. Il est même certains qui affirment que le statut de moine (en occident) est un choix "confortable" ... MAintenant le choix de Myingur Rinpoché a été de transcender ce "confort" et de vivre une vie de siddha.

Sönam
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
ted
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2014
Messages: 594
Localisation: IdF

MessagePosté le: Jeu 18 Sep 2014 - 09:40    Sujet du message: Les étudiants authentiques Répondre en citant

Citation:

"A ceux qui ne pouvaient pas maitriser leur pensée ou à ceux qui avaient des contraintes familiales, le Bouddha proposait une vie séparée du monde. Ils pouvaient ainsi mener une vie ascétique en tant que mendiants religieux (bhikkhus), tandis que ceux qui avaient une compréhension profonde pouvaient arriver aux diverses étapes de la délivrance tout en vivant à leur domicile, sans porter de vêtement ascétique. "

Extrait "Le dernier voyage de Bouddha" de Mohan Wijayaratna


Sujet de réflexion.


________________________________________
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit
Jean
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2010
Messages: 461
Localisation: Perpignan

MessagePosté le: Jeu 18 Sep 2014 - 16:34    Sujet du message: Les étudiants authentiques Répondre en citant

Ted a écrit

Citation:
peut être certains d'entre eux lâcheront tout et se feront moines (ou nonnes) : imaginez Angélina Jolie nonne (vous y croiriez Shocked ),



Angelina Jplie est très impliquée dans des associations caritatives... C'est de la pratique dans l'action. Davina est un exemple de célébrité qui a tout laisser tomber et qui est devenue nonne.

Richard Gere ...Peut être est-il plus utile pour le Dharma dans son rôle de star que dans celui d'un moine.

Lama Guendune disait qu'il y a la souffrance du laïc, la souffrance du moine, la souffrance du retraitant.

Vivre dans une communauté monastique, faire une longue retraite en groupe ne sont pas si faciles que cela, le temps que les egos se dissolvent, l'atmosphère peut être pesante et tendue.

C'est toujours l'histoire d'être ouvert, tourné vers les autres.

Plusieurs Lamas ont dit qu'avoir une activité professionnelle de soutient, d'aide, de guérison ( Personnel médical, psychologues, éducateurs, écologistes, aide humanitaire, etc) additionnée à la pratique du Dharma (Il faut savoir aider, ça s'apprend)) est source d'un excellent karma.

Je crois que le mot clef c'est "savoir utiliser la situation"

Et si on a la possibilité de faire des retraites plus au moins longues, encore mieux! Comme avoir la possibilité ,chez soi, de temps en temps, de faire des retraites le week end, en vacances, ou de faire des périodes de pratiques un peu plus longues, un peu plus intenses...C'est toujours cela e grignoté Smile

Il peut y avoir l'aspect "Jamais content" de l'ego qui est à l'oeuvre. On vit dans une ermitage, on voudrait être dans le Dharma de l'action, on est dans le Dharma de l'action, mais on voudrait être en retraite! L'ego est si rusé; Il peut même se servir du Dharma pour se manifester (au nom du saint Dharma!)

Se rappeler n'importe où, n'importe quand que la nature de Bouddha est là, et qu'il faut s'y connecter pour voir les choses clairement n'est pas chose facile mais c'est le job! Petit à petit, l'oiseau fait son nid. Confiance dans le Dharma, confiance dans la pratique, confiance dans les lois du karma...confiance dans l'effet du temps qui passe

La motivation est très importante, on peut travailler sur la puissance de la motivation, comme on peut travailler sur la simplicité, la pureté de la motivation. S'interroger profondément sur le pourquoi on pratique. chercher à l'intérieur cette pulsion à la racine de la motivation.

Peut être que pratiquer peu avec une bonne motivation est plus efficace que pratiquer beaucoup avec une motivation bancale. C'est une question que je pose.
Jean
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2010
Messages: 461
Localisation: Perpignan

MessagePosté le: Ven 19 Sep 2014 - 13:49    Sujet du message: Les étudiants authentiques Répondre en citant

Migyour Rinpoché parle donc d'une minorité de pratiquants. Qui ne pratiquent pas trop bien, mais ils ne sont pas les seuls.Il y a mille manières de pratiquer d'une manière distordue le Dharma. C'est bien d'en être conscient et c'est quelque fois une bonne remise en question. Ca fait partie du processus d'évolution spirituelle.

Mygyour Rinpoché dit : L'enseignement est plus important que l'enseignant. C'est une déclaration vaccin ou un remède contre la "Gouroumania".

Il y a des gens qui pratiquent le Dharma parce qu'ils sont tombés sous le charme de l'enseignant et qui inspirés par lui, pratiquent le Dharma.

D'autres pratiquent le Dharma car ils ont trouvé une pédagogie, une formulation qui leur correspondait chez un enseignant et qui, en second lieu, respectent cet enseignant, l'admirent comme un musicien lamda admire un musicien virtuose, et éprouvent, naturellement, un sentiment d'amitié pour lui. Ensuite, avec le temps et la pratique, un sentiment de reconnaissance vis à vis de cet enseignant peut se développer.

Lama Guendune disait "Plus votre esprit s'approfondit plus vous percevez l’immense profondeur de l'esprit de votre Maître".

Il y a aussi l'enseignement "Si on voit le Lama comme un être humain, on reçoit la bénédiction d'un être humain, ......Si on voit son maître comme un Bouddha, on reçoit la bénédiction d'un Bouddha"
Karma lhamo
Membre Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2009
Messages: 1 809
Localisation: Ajaccio

MessagePosté le: Ven 19 Sep 2014 - 15:30    Sujet du message: Les étudiants authentiques Répondre en citant

L'étudiant qui a le feu sacré, la soif de comprendre, de connaître saura voir dans un maître sa bouddhéité,et celle qui est la nature de l'esprit pur.
Sans la bodhiccita il ne peut y avoir ce feu sacré. Mais quelle origine donne à l'étudiant ce feu! C'est lui même l'esprit non voilé, ouvert dans la clarté. C'est pourquoi les stades de purifications de toutes les pensées erronées

Deulma
________________________________________
Contempler le néant et le vide sans renoncer à la compassion.
Soûtra de la Liberté inconcevable
ted
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2014
Messages: 594
Localisation: IdF

MessagePosté le: Ven 19 Sep 2014 - 22:54    Sujet du message: Les étudiants authentiques Répondre en citant

Jean a écrit:
Ted a écrit

Citation:
peut être certains d'entre eux lâcheront tout et se feront moines (ou nonnes) : imaginez Angélina Jolie nonne (vous y croiriez Shocked ),


C'est pas moi qui ai dit ça, mais c'est pas bien grave... Smile Embarassed
________________________________________
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:37    Sujet du message: Les étudiants authentiques

Montrer les messages depuis:   
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Vajrayana Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com