Sangha Forum
SanghaForum est un lieu de rencontre et d'échange consacré au dharma de Bouddha Sakyamouni. Il est consacré à toutes les traditions bouddhistes dans l'esprit du mouvement Rimé. Bouddhistes ou non bouddhistes, il est ouvert à tout le monde ... dans le respect de chacun.
La bodhicitta ou compassion

 
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Mahayana
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Adiós
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2013
Messages: 360

MessagePosté le: Dim 21 Sep 2014 - 09:07    Sujet du message: La bodhicitta ou compassion Répondre en citant

"Nous devons penser à la compassion sous de nombreux angles différents, pas seulement avec les pensées, mais avec quelque chose qui vient de notre cœur et de nos os. Alors vous êtes un disciple du mahayana. Si vous abandonnez un être sensible alors vous perdez la bodhicitta."

17th Karmapa Ogyen Trinley Dorje.

C’est un sujet qui doit avoir une importance particulière pour moi car mon nom de refuge renvoie assez directement à la bodhicitta.
Pourtant parfois, honnêtement, je me demande si je l’ai vraiment développé…
Rolling Eyes
Publicité






MessagePosté le: Dim 21 Sep 2014 - 09:07    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 224

MessagePosté le: Dim 21 Sep 2014 - 09:41    Sujet du message: Re: La bodhicitta ou compassion Répondre en citant

Legpa Tharchin a écrit:
"Nous devons penser à la compassion sous de nombreux angles différents, pas seulement avec les pensées, mais avec quelque chose qui vient de notre cœur et de nos os. Alors vous êtes un disciple du mahayana. Si vous abandonnez un être sensible alors vous perdez la bodhicitta."

17th Karmapa Ogyen Trinley Dorje.

C’est un sujet qui doit avoir une importance particulière pour moi car mon nom de refuge renvoie assez directement à la bodhicitta.
Pourtant parfois, honnêtement, je me demande si je l’ai vraiment développé…
Rolling Eyes


Les noms de refuge sont donnés, non pas en relation avec l'état présent du "réfugié", mais de son potentiel pour cet état à venir ...

Sönam
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
Adiós
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2013
Messages: 360

MessagePosté le: Dim 21 Sep 2014 - 14:21    Sujet du message: La bodhicitta ou compassion Répondre en citant

Oui, c’est juste.
Bien sûr à un certain niveau tout est déjà là, "auto-parfait", mais en même temps cela peut être un long chemin malgré tout.
Enfin pour le moment l’état des lieux me paraît laisser à désirer pour le "réfugié" que je suis
Ortho
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2012
Messages: 212
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 26 Sep 2014 - 13:27    Sujet du message: La Boddhiccita Répondre en citant

Là où nous en sommes, vu notre conditionnement, il est vrai que la route parait être immensément longue et le "but" (mais y a t-il un but?) hors de notre portée.J'espère juste , comme l'a dit Lao Tse : "qu'un chemin de 1000 li commence par un pas"... Rolling Eyes
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 224

MessagePosté le: Ven 26 Sep 2014 - 13:51    Sujet du message: Re: La Boddhiccita Répondre en citant

Ortho a écrit:
Là où nous en sommes, vu notre conditionnement, il est vrai que la route parait être immensément longue et le "but" (mais y a t-il un but?) hors de notre portée.J'espère juste , comme l'a dit Lao Tse : "qu'un chemin de 1000 li commence par un pas"... Rolling Eyes


Tu parles de toi à la première personne du pluriel ? ... curieux

Sönam
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
Ortho
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2012
Messages: 212
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam 27 Sep 2014 - 15:50    Sujet du message: BODDHICITTA Répondre en citant

OUI, nous sommes légions comme dirait l'autre...différentes faces d'une même personnalité.
"Cogito ergo sum", Descartes."Je pense donc Je suis"...(« Cette pensée, je pense, donc j'existe, est la première et la plus certaine qui se présente à celui qui conduit ses pensées par ordre. »René Descartes Les Principes de la Philosophie).
Je dois sans doute avoir été dans le désordre!
Désolé, tout le monde n'est pas César (Jules).

Neutral
Karma lhamo
Membre Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2009
Messages: 1 809
Localisation: Ajaccio

MessagePosté le: Sam 27 Sep 2014 - 16:38    Sujet du message: La bodhicitta ou compassion Répondre en citant

Je voudrais revenir sur la notion de la compassion. Ce sujet est tellement important et souvent mal compris. La bodhiccitta, c'est l'esprit d'éveil; Je cite" Ce parfait Eveil se définit comme la co-émergence de l'expérience de la vacuité et de l'établissement de la compassion .Par l'entraînement spirituel nous dissipons (tib Sang) les voiles(de plus en plus grossier ou plus subtil) qui obscurcissent la nature ultime de notre esprit. La réalisation de la Vacuité est l'ultime expression de la pureté non duelle, primordiale. La compassion innée de notre nature s'épanouit(tib.Gyé) instantanément dans tout l'espace incréé de notre esprit

La vacuité est mère de Bouddha(tib Sangyé) et Bouddha est compassion."

Transcription extrait d'un enseignement original de Lama Neldjorpa Shérab sur le véhicule unique du yoga bouddhique.
________________________________________
Contempler le néant et le vide sans renoncer à la compassion.
Soûtra de la Liberté inconcevable
Karma lhamo
Membre Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2009
Messages: 1 809
Localisation: Ajaccio

MessagePosté le: Sam 27 Sep 2014 - 16:42    Sujet du message: La bodhicitta ou compassion Répondre en citant

J'ajoute:"la nature de Bouddha est vacuité. La nature de la vacuité est compassion" fin de citation
________________________________________
Contempler le néant et le vide sans renoncer à la compassion.
Soûtra de la Liberté inconcevable
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 224

MessagePosté le: Sam 27 Sep 2014 - 16:54    Sujet du message: La bodhicitta ou compassion Répondre en citant

« La pureté primordiale, la base, est présente sous la forme d’essence [entité], nature [caractère] et compassion [énergie]. L’essence est l’aspect incessant de la sagesse intrinsèque immuable, et est appelée nature du ‘corps du vase juvénile’ (gZhon-Nu Bum-sKu). La nature est les incessantes apparitions des cinq lumières. Les apparitions de la compassion sont omniprésentes comme le ciel sans nuage. On les appelle nature de la pureté primordiale, parce qu’elles ne tombent dans aucun des extrêmes de dimension ou partialité ».

- Tshig-Don Rin-Po-Ch’e’i mDzod - Longchen Rabjam -
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
Adiós
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2013
Messages: 360

MessagePosté le: Jeu 2 Oct 2014 - 15:24    Sujet du message: La bodhicitta ou compassion Répondre en citant

Pour rester sur ce sujet de la Bodhicitta, l'ouverture du cœur :

"Pourquoi est-ce que nous nous ennuyons, seuls et paresseux ? Parce que nous n’avons pas la volonté d’ouvrir totalement nos cœurs aux autres. Si vous avez la force de volonté d’ouvrir totalement votre cœur aux autres, vous éliminerez la paresse, l’égoïsme et la solitude. En réalité, la raison pour laquelle vous restez seul est parce que vous ne faites rien. Si vous étiez occupé, vous n’auriez pas de temps pour restez seul. La solitude peut seulement venir à l’idée d’un esprit inactif. Si votre esprit est engourdi et votre corps inerte, alors vous restez seul. A la base, ceci vient d’une attitude égoïste, uniquement préoccupée par soi-même. C’est la cause de la solitude, de la paresse, et d’un cœur fermé."

Lama Yeshé
Extrait de "Devenir Vajrasattva: Le Chemin Tantrique de la Purification"
Adiós
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2013
Messages: 360

MessagePosté le: Jeu 9 Oct 2014 - 09:36    Sujet du message: La bodhicitta ou compassion Répondre en citant

"Si vous voulez que les autres soient heureux, pratiquez la compassion. Si vous voulez être heureux, pratiquez la compassion."
Le 14ème Dalai Lama
shinjin
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2016
Messages: 3

MessagePosté le: Dim 2 Oct 2016 - 08:32    Sujet du message: La bodhicitta ou compassion Répondre en citant

Il me semble qu'étymologiquement bodhicitta signifie esprit d'éveil et non compassion (karuna) notion par ailleurs anti-bouddhique parce que contraire à la libération de la souffrance. Puis-je rappeler aussi que selon la stance 21 du Dhammapada, le facteur primordial est la l'attention vigilante bienveillante (AVB et non AVC !!) à chacun/e de la pratiquer selon sa compréhension juste..
Jinzû
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 148
Localisation: Côte d'Argent Sud

MessagePosté le: Dim 2 Oct 2016 - 10:47    Sujet du message: Re: La bodhicitta ou compassion Répondre en citant

Adiós a écrit:
"Nous devons penser à la compassion sous de nombreux angles différents, pas seulement avec les pensées, mais avec quelque chose qui vient de notre cœur et de nos os. Alors vous êtes un disciple du mahayana. Si vous abandonnez un être sensible alors vous perdez la bodhicitta."

17th Karmapa Ogyen Trinley Dorje.

C’est un sujet qui doit avoir une importance particulière pour moi car mon nom de refuge renvoie assez directement à la bodhicitta.
Pourtant parfois, honnêtement, je me demande si je l’ai vraiment développé…
Rolling Eyes


Bodaisatta-shishôbô: les QUATRE éléments pratiques de l'être d'éveil, de maître Dôgen.

1/ le don: fuse
2/ la parole aimable (ou parole d'amour): aigo
3/ la pratique altruiste: rigyô
4/ l'accord: dôji

****
Kusen ou enseignement oral donné par le Maître zen Federico Dainin-Jôkô:
http://www.rezozen.com/articles/fiche/144/Aigo-la-parole-damour-miraculeuse
(...)
Dans le Bodaisatta-Shishobo, Maître DOGEN dit que l’un des moyens incontournables pour manifester notre grand bonheur, notre libération infinie, notre sagesse, notre bien-aller, notre propre éveil, l’un des dons incontournables pour atteindre cela est : « Aigo », la parole d’amour. 
Et il écrit :

« La parole d’amour veut dire, en regardant les êtres, avoir le cœur compatissant et leur adresser une parole bienveillante, il n’y aura jamais de parole violente, ni malveillante, louez les personnes de vertu, prenez en grande compassion les personnes sans vertu ».
(...)
Qu’est-ce que la parole d’amour ? Que signifie « Aigo » ?

Détrompez-vous, la parole d’amour n’est pas une parole mielleuse, n’est pas flatterie, n’est pas apitoiement. Maître DOGEN dit : « La parole d’amour fait rendre les armes », c’est donc qu’il s’agit d’une parole forte, une parole vraie, une parole désintéressée qui peut être dure, exigeante. La parole d’amour peut être le reproche même, elle peut être sévère, elle peut être frappante. 

« Aigo », la parole d’amour est une pratique profonde pour chacun de nous. C’est comprendre le monde, comprendre les êtres comme nous nous comprenons nous-mêmes ou pas. 
(...)
http://www.rezozen.com/articles/fiche/144/Aigo-la-parole-damour-miraculeuse
****

Adiós a écrit:
"... de notre cœur et de nos os. ...


http://www.buddhaline.net/Quatre-chevaux
"
(...)
le Vénérable Ananda demanda au Bouddha :
« qu’a-t-il bien pu comprendre de si essentiel pour qu’il adhère à la Voie et qu’il vous respecte de la sorte ? »
Shakyamuni lui répondit :
« un bon cheval s’exécute à la seule vue de l’ombre d’une cravache. »
(...)
Dans le Samyukt āgama soutra (2) , il est écrit que Bouddha aurait dit à une assemblée de moines :
– Il y a QUATRE types de cheval.
Le premier s’exécute sans crainte à la seule vue de l’ombre de la cravache.
Le second s’exécute seulement quand il sent la cravache sur ses poils.
Le troisième quand la cravache-lui marque la chair
et le quatrième quand la cravache lui pénètre les os.
"
________________________________________
dite, "paranoïaque" par un groupe de tartuffes virtuels adeptes du Shingon, du Zen et de Mettā ...

" Ne juge pas de l'immensité du ciel bleu à travers une paille."
" Les meilleurs enseignants sont ceux qui vous disent où regarder, mais ne vous disent pas ce qu'il faut voir."
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:39    Sujet du message: La bodhicitta ou compassion

Montrer les messages depuis:   
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Mahayana Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com