Sangha Forum
SanghaForum est un lieu de rencontre et d'échange consacré au dharma de Bouddha Sakyamouni. Il est consacré à toutes les traditions bouddhistes dans l'esprit du mouvement Rimé. Bouddhistes ou non bouddhistes, il est ouvert à tout le monde ... dans le respect de chacun.
Homosexualité dans le Bouddhisme
Aller à la page: 1, 2  >
 
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Débutants
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Quentin04
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 8 Oct 2014 - 14:57    Sujet du message: Homosexualité dans le Bouddhisme Répondre en citant

Comme le titre l'indique, je suis homosexuel et en couple avec mon copain depuis 4 ans.
Pour que vous puissiez comprendre ma situation, je vais vous expliquer le chemin qui m'a mené vers le Bouddhisme et les questions qui restent en suspens.

Depuis mon plus jeune âge, j'ai toujours eu en moi une certaine foi. Etant petit, j'adorais les églises, elles me fascinaient et l'idée de devenir homme d'Eglise ne m'aurait pas déplu lol.
Mes parents m'ont baptisé (ils sont catholiques, non pratiquants) quand j'avais 4 ans.
Puis j'ai grandi et l'adolescence est arrivée, avec les questions qui en découlent... J'ai commencé à me poser des questions sur moi-même, sur ma personnalité profonde, notamment sur mon orientation sexuelle (comme beaucoup de personnes à cet âge-là) et j'ai commencé à réaliser vers l'âge de 15/16 ans que les garçons ne me laissaient pas indifférent.
J'ai commencé à renier cette idée-là, en me disant que c'était probablement une passade et que tout au plus, j'étais bisexuel (le moins pire à mes yeux à ce moment-là).
De ce fait, je suis sorti avec des filles, principalement pour me rassurer, mais cette situation n'a fait que confirmer mes doutes : j'étais bel et bien attiré par les garçons et non par la gent féminine... J'avais l'impression d'incarner une personne qui ne me correspondait pas, en étant en couple avec une fille.
Et à partir de cette période (vers 18 ans), je me suis senti très mal, je me suis renfermé sur moi-même. En faisant des recherches sur la vision de l'Eglise sur l'homosexualité, ça n'a fait que m'anéantir davantage. Les différents propos qui y sont associés (déviance, pêché, contre-nature, abomination, Enfer...) m'ont démuni et j'avais l'impression d'être comme à la dérive...
Puis vers l'âge de 20 ans, par le biais d'une amie, j'ai rencontré une personne formidable avec qui j'ai de suite eu des affinités de part nos passions, nos visions de la vie, etc et cette personne est progressivement devenue mon petit copain.
Tout cela m'a permis d'accepter mon homosexualité et ainsi de retrouver la joie au quotidien.
Cependant, je reste persuadé d'avoir la foi en moi, c'est quelque chose de profond et d'intime, mais je la ressens.
Ne pouvant assouvir cette foi dans le Christianisme (ni dans les deux autres monothéistes, d'ailleurs...), je suis tombé par hasard sur un article concernant le Bouddhisme qui vantait son côté respectueux, zen. Un brin cliché mais pas tellement finalement.
Et à vrai dire, j'ai ressenti une sorte de déclic.
Je me suis mis en quête de recherches concernant l'homosexualité dans le Bouddhisme et j'avoue que j'ai trouvé peu d'articles probants sur la question... Beaucoup de contradictions qui me laissent dans le doute.

Je me tourne donc vers vous : selon vous, quelle est la vision du Bouddhisme concernant l'homosexualité ? Et la vôtre également, en tant que Bouddhistes.

Merci. (désolé pour la taille de mon message lol).
Publicité






MessagePosté le: Mer 8 Oct 2014 - 14:57    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 221

MessagePosté le: Mer 8 Oct 2014 - 17:51    Sujet du message: Homosexualité dans le Bouddhisme Répondre en citant

Bonjour Quentin,

Il n'y a pas d’ambiguïté, le bouddhisme (au moins mahayana) ne condamne sous aucune forme l'homosexualité ... dans la mesure où cela concerne deux adultes pleinement consentants, bien entendu. Ce qui importe dans les relations humaines c'est l'amour entre deux êtres, pas le type de gymnastique sexuelle pratiquée. Qui plus est, mais tu le sais certainement déjà, le dharma se préoccupe de l'esprit ...
Certains de nos amis/membres sont homosexuels, et se feront certainement un plaisir de te "rassurer" sur le sujet.

Sönam
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 221

MessagePosté le: Mer 8 Oct 2014 - 17:56    Sujet du message: Homosexualité dans le Bouddhisme Répondre en citant

As-tu été voir ce qu'en disait wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Homosexualit%C3%A9_dans_le_bouddhisme
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
Quentin04
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 8 Oct 2014 - 18:06    Sujet du message: Homosexualité dans le Bouddhisme Répondre en citant

Merci pour cette réponse.
Généralement, j'évite Wikipédia car on peut y trouver tout et son contraire, mais pour le coup je vais aller voir cet article !

Je me suis penché sur les cinq préceptes qui sont les règles de base pour les Bouddhistes (si je me trompe pas) et plus particulièrement sur le troisième de ces cinq préceptes, qui concerne l'inconduite sexuelle. Et là aussi j'ai un peu de mal à comprendre ce qu'on entend par inconduite sexuelle (incompatibilité sexuelle, relation contre-nature, etc.?)
Ce précepte occupe mon esprit depuis pas mal de temps déjà Smile
Quentin04
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 9 Oct 2014 - 08:31    Sujet du message: Homosexualité dans le Bouddhisme Répondre en citant

J'ai lu l'article hier soir, et j'ai trouvé qu'il était complet sur la question, il m'a apporté de bonnes réponses à certaines questions que je me posais. Merci !
Je serais aussi ravi d'avoir d'autres témoignages de personnes étant dans la même situation que moi (homos), si elles passent sur ce topic. Smile
Jean
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2010
Messages: 461
Localisation: Perpignan

MessagePosté le: Jeu 9 Oct 2014 - 08:44    Sujet du message: Homosexualité dans le Bouddhisme Répondre en citant

Il y a des tas de choses qui occupent l'esprit... Le remède pour tous : Laisser tomber.

L'ego adore les problèmes.

Vis ta vie et pratique. Suis la voie du coeur, du coeur ouvert.

Tes amis sont ceux qui t'acceptent tel que tu es, sois ton meilleur ami.
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 221

MessagePosté le: Jeu 9 Oct 2014 - 09:10    Sujet du message: Homosexualité dans le Bouddhisme Répondre en citant

Jean a écrit:
Il y a des tas de choses qui occupent l'esprit... Le remède pour tous : Laisser tomber.

L'ego adore les problèmes.

Vis ta vie et pratique. Suis la voie du coeur, du coeur ouvert.

Tes amis sont ceux qui t'acceptent tel que tu es, sois ton meilleur ami.



________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
ted
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2014
Messages: 594
Localisation: IdF

MessagePosté le: Jeu 9 Oct 2014 - 09:35    Sujet du message: Re: Homosexualité dans le Bouddhisme Répondre en citant

Quentin04 a écrit:
Cependant, je reste persuadé d'avoir la foi en moi, c'est quelque chose de profond et d'intime, mais je la ressens.
Ne pouvant assouvir cette foi dans le Christianisme (ni dans les deux autres monothéistes, d'ailleurs...), je suis tombé par hasard sur un article concernant le Bouddhisme qui vantait son côté respectueux, zen.

Je ne comprends pas cette phrase quand tu dis que tu ne peux pas assouvir ta foi dans le christianisme. La foi a rien à voir avec l'orientation sexuelle. J'ai une personne dans ma proche famille, homo et toujours fourré à l'église. Ca pas l'air de lui poser problème. Et je suppose qu'il doit bien y avoir des homosexuels parmi les millions de chrétiens ? Voire juifs et musulmans ?

En revanche, la notion de foi dans le bouddhisme est assez particulière : dans theravada, il s'agit d'une "foi raisonnée" dans les enseignements, dans la parole du Bouddha. On l'appelle saddha (en pali je crois). Ce n'est pas une foi aveugle, comme dans les monothéismes.

Il existe cependant des pratiques bouddhiques qui font appel à une foi, une confiance totale (peut-on parler de foi aveugle ?) Ce sont les pratiques dévotionnelles du vajrayana. Elles sont très très très puissantes. Si je dis une bêtise, n'hésitez pas à me reprendre mes amis. Smile

En ce qui concerne le Zen, tu vas avoir du mal a y déployer ta foi si elle est, comme j'ai cru le comprendre, une sorte d'attente en une force supérieure. Le Zen a un couteau tranchant qui coupe toutes les croyances à la racine. Y compris la croyance en laquelle on puisse se raccrocher à quelque chose. Dans le Zen, on est debout sur un rocher, en pleine nuit, seul et nu dans le froid, au milieu des vagues d'une tempête, fouetté par l'écume, giflé par le vent. Et on demeure immobile, l'esprit en paix. Parce que, justement, on n'est pas concerné par tout cela. Et encore moins par la sexualité qu'on pourrait avoir. La chose qu'on cultive dans le Zen est le doute et la détermination et non la foi aveugle.
________________________________________
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit
phap
Membre Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Déc 2010
Messages: 1 667
Localisation: Zurich

MessagePosté le: Jeu 9 Oct 2014 - 10:54    Sujet du message: Homosexualité dans le Bouddhisme Répondre en citant

Citation:
Il existe cependant des pratiques bouddhiques qui font appel à une foi, une confiance totale (peut-on parler de foi aveugle ?) Ce sont les pratiques dévotionnelles du vajrayana. Elles sont très très très puissantes. Si je dis une bêtise, n'hésitez pas à me reprendre mes amis. Smile

En ce qui concerne le Zen, tu vas avoir du mal a y déployer ta foi si elle est, comme j'ai cru le comprendre, une sorte d'attente en une force supérieure. Le Zen a un couteau tranchant qui coupe toutes les croyances à la racine. Y compris la croyance en laquelle on puisse se raccrocher à quelque chose. Dans le Zen, on est debout sur un rocher, en pleine nuit, seul et nu dans le froid, au milieu des vagues d'une tempête, fouetté par l'écume, giflé par le vent. Et on demeure immobile, l'esprit en paix. Parce que, justement, on n'est pas concerné par tout cela. Et encore moins par la sexualité qu'on pourrait avoir. La chose qu'on cultive dans le Zen est le doute et la détermination et non la foi aveugle.


Hum hum!
Il semble en effet que tu dises des bêtises. Les pratiques du vajrayana ne sont pas dévotionnelles, et ne font pas appel à la foi, pour qui les a bien comprises.
Et dans le zen, on n'est pas en pleine nuit debout sur un rocher, nu et dans le froid! Je me demande où tu as été cherché ça! Cela n'a rien à voir avec le zen, qui met l'accent sur la contemplation et non l'ascétisme extrême.

Sinon je rejoins les autres avis quand à l'homosexualité: ne te casses pas la tête avec ça, tout va bien.
________________________________________
lalala...
Visiter le site web du posteur
ted
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2014
Messages: 594
Localisation: IdF

MessagePosté le: Jeu 9 Oct 2014 - 11:18    Sujet du message: Homosexualité dans le Bouddhisme Répondre en citant

Je n'ai pas dit que toutes les pratiques du Vajrayana étaient dévotionnelles. Smile
J'ai dit qu'il existait des pratiques dévotionnelles dans le vajrayana.
En tout cas, il faut le comprendre comme cela. Je me suis sans doute mal exprimé.

Et pour le Zen, je t'assure, on est debout tout nu et seul sur un rocher et on n'est pas concerné par la tempête qu'il y a autour. Bon, c'est une image, hein... Wink
Mais qu'y aurait-il à contempler en effet ? Il n'y a pas de poussière, ni de miroir.
________________________________________
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit


Dernière édition par ted le Jeu 9 Oct 2014 - 11:22; édité 1 fois
ted
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2014
Messages: 594
Localisation: IdF

MessagePosté le: Jeu 9 Oct 2014 - 11:21    Sujet du message: Homosexualité dans le Bouddhisme Répondre en citant

phap a écrit:
et ne font pas appel à la foi, pour qui les a bien comprises.

Le Guru Yoga ne ferait pas appel à la foi ? Shocked En effet, j'ai peut être loupé un détail...
________________________________________
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit
Quentin04
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 9 Oct 2014 - 13:09    Sujet du message: Homosexualité dans le Bouddhisme Répondre en citant

Merci à tous pour vos réponses encourageantes quant à l'homosexualité. Je sais à quoi m'en tenir désormais.

Pour répondre à Ted qui concernant la foi et l'homosexualité. Me concernant, non je ne pourrais pas avoir la foi dans une religion qui blâme l'homosexualité et de ce fait ma personnalité. Il y aurait comme qui dirait contradiction...
ted
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2014
Messages: 594
Localisation: IdF

MessagePosté le: Jeu 9 Oct 2014 - 13:41    Sujet du message: Homosexualité dans le Bouddhisme Répondre en citant

Quentin04 a écrit:
Merci à tous pour vos réponses encourageantes quant à l'homosexualité. Je sais à quoi m'en tenir désormais.

Pour répondre à Ted qui concernant la foi et l'homosexualité. Me concernant, non je ne pourrais pas avoir la foi dans une religion qui blâme l'homosexualité et de ce fait ma personnalité. Il y aurait comme qui dirait contradiction...

- Il y a des bouddhistes qui boivent de l'alcool...
- Des catholiques qui divorcent...
- Des mafieux très croyants...
etc...

Toutes ces personnes, à un moment ou un autre, violent une règle, un commandement, ou un précepte posé par leur religion.
Ca ne les empêche pas d'être, à l'occasion, de bon disciples, de bons pratiquants ou de bons pères de famille.
Mais baaahhh... Tu fais comme tu veux. C'est ta vie.
Mais je pense que la foi, c'est autre chose que d'adhérer au dogme d'une religion.

Je te souhaite d'être heureux et de trouver le bonheur.
________________________________________
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit
karma sengué drayang
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2009
Messages: 1 912
Localisation: Savoie (73)

MessagePosté le: Jeu 9 Oct 2014 - 21:38    Sujet du message: Homosexualité dans le Bouddhisme Répondre en citant

Bonjour Quentin,

Je lis tes messages et réponses avec un petit décalage (un jour) dû à mes activités.
Je souscris inévitablement aux réponses qui t'ont été faites (Sonam, Phap...).
Le principal est que tu sois toi même. Le Bouddhisme n'est pas une religion, ou une philosophie qui te jugera.
Quant à tes relations avec ton ami, si vous êtes tous les deux consentants, qu'il y a Amour..., alors pas de problème. Il n'y a pas inconduite sexuelle.
Tout va bien, et vis ce que tu as envie de vivre dans le respect de tous.
Visiter le site web du posteur
Ortho
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2012
Messages: 212
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu 9 Oct 2014 - 23:28    Sujet du message: Homosexualité dans le Bouddhisme Répondre en citant

ted a écrit:

Et pour le Zen, je t'assure, on est debout tout nu et seul sur un rocher et on n'est pas concerné par la tempête qu'il y a autour. Bon, c'est une image, hein... Wink


Très bien ressenti, c'est une très bonne image!...Enfin, je partage cette vue.Merci de la description. Very Happy

Pour Quentin 04: En Thaïlande ou en Inde, on dit que les gens, les hommes qui ont des esprits orientés vers l'homosexualité, que ce sont des "âmes" qui se sont "trompés" de corps (âme féminine dans un corps d'homme et vice-versa). C'est une image un peu "brute", mais elle n'a rien de choquant là-bas, même si les Indiens, certains, les maltraitent...

Dans les "voeux" que l'on choisit de prendre, il est dit:

"Je me promet pour toujours de:
-ne pas tuer,
-ne pas voler,
- ne pas COMMETTRE D'ADULTERE,
-ne pas exagérer,
-ne pas mentir,
-ne pas médire,
-ne pas être équivoque,
-ne pas me mettre en colère,
-ne pas être avare,
-ne pas avoir de vues erronées...etc (rituel Shingon)

Il n'est pas parlé d'homosexualité...

Bonne recherche.
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:13    Sujet du message: Homosexualité dans le Bouddhisme

Montrer les messages depuis:   
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Débutants Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com