Sangha Forum
SanghaForum est un lieu de rencontre et d'échange consacré au dharma de Bouddha Sakyamouni. Il est consacré à toutes les traditions bouddhistes dans l'esprit du mouvement Rimé. Bouddhistes ou non bouddhistes, il est ouvert à tout le monde ... dans le respect de chacun.
Sensations refoulés qui remontent à la conscience

 
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Autre -> Archives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
happy-hevia
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 27 Sep 2014
Messages: 11
Localisation: Lille

MessagePosté le: Mar 28 Oct 2014 - 00:30    Sujet du message: Sensations refoulés qui remontent à la conscience Répondre en citant

Bonsoir,

Etant un débutant et n’ayant personne à qui poser des questions sur la méditation, je me tourne vers vous.

Ces derniers temps j’ai voulu mettre en place une pratique soutenu de pleine conscience (3-4 heures de méditation assise (concentration sur le souffle) tout en faisant attention à tout ce que je faisais durant la journée).

De jours en jours j’ai vu mon esprit se calmer. Mais au bout du 6eme jour, quand je suis allez à la fac des sensations (impressions d’infériorité, honte) et que je ressens normalement que dans certaines situations étaient présente de façon intense et continue jusqu'au soir. C’était tellement désagréable et gênant que j’ai décidé de séché un cours le soir. Après ça j’ai préféré arrêter temporairement la pratique. Puis j’ai repris la pratique quelques jours après de façon moins intense.

Mais il y a quelques jours j’ai vécu une autre expérience de ce type.

Alors que mon esprit était calme dans le début de la journée (pas trop de désir de divertissement et je peux observer mes sensations de façon équanime) , le soir j'avais un peu peur, comme si quelque chose aller arriver mais je n'en ai pas tenu compte, je me suis contenté d'observer la sensation . Un peu plus tard je sentais toujours cette peur et en allant au toilette, en ouvrant la porte, j'ai bondi en arrière en voyant une serviette accroché à la poignée. À partir de là j'ai compris qu'en calment mon esprit je commencer à faire ressortir certaines peur (peut-être mes phobies). La nuit j'ai fait un cauchemar avec une énorme sensation de peur mais impossible de voir l'objet ou la personne qui l'a produit, j'ai bien essayé de la regarder mais j'ai fermé les yeux avant et essayer de la pousser avec les bras (ce que j'ai fait en vrai). Je me suis réveillé en sueur.

Etant étudiant en psychologie, j’ai essayé examiné ça avec une approche psychanalytique. Je me suis dit que le fait de surveiller tout le temps les pensées réduisait grandement les mécanismes de défense qui permettent à la base d’éviter que certaines sensations refoulés remontent à la surface.

J’en ai donc parlé avec mon guide spirituel (c’est prête chrétien, il n’y connaît donc pas grand-chose à la méditation). Il m’a dit de faire très attention car découvrir certaines choses sur soi peut être très dangereux pour l’équilibre mental.

Du coup je ne sais pas trop quoi faire. Rolling Eyes

je me suis dit que le mieux était de me consacrer davantage à la méditation Vipassana pour comprendre le caractère infondé de la phobie et de cette sensation de honte. Mais encore une fois je n’ai pas envie de faire une erreur qui pourrait me coûter chère.

Est-ce que vous avez connu ce genre d’expériences ?
Qu'est ce qui est conseillé de faire dans ce cas là ? Confused
Publicité






MessagePosté le: Mar 28 Oct 2014 - 00:30    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
ted
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2014
Messages: 594
Localisation: IdF

MessagePosté le: Mar 28 Oct 2014 - 04:18    Sujet du message: Sensations refoulés qui remontent à la conscience Répondre en citant

Bonjour happy-hevia


baaah.. C'est assez banal comme réaction.
Certains méditants fondent en larmes, sans raison.
C'est le grand nettoyage qui commence c'est tout.
Laisse la boue remonter. Observe-la jusqu'à ce qu'elle se dilue et s'évapore. Ca va passer. C'est juste une phase.
Observe observe et observe. D'un oeil détaché.
N'essaie pas de tirer des conclusions ou de te demander ce que tu dois faire.
Continue calmement ta pratique. Observe et attend, c'est tout... Et même, à la limite, n'attend rien...
Tu es assez lucide pour t'apercevoir que tu ne risques pas grand-chose n'est ce pas ? Un peu comme quand tu as eu à surmonter ta peur du noir en allant dans le couloir du fond ?

Cordialement

NB : Ah oui, un conseil peut-être : évite les situations stressantes ou angoissantes pendant quelques temps : films policiers, films d'horreurs, jeux vidéos violents, etc... Privilégie les situations apaisantes, les films paisibles, etc...

________________________________________
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit
soren
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2013
Messages: 176
Localisation: Samsara

MessagePosté le: Mar 28 Oct 2014 - 07:44    Sujet du message: Sensations refoulés qui remontent à la conscience Répondre en citant

Hello Happy-Hevia,


Il est souvent conseillé d'avoir un moi assez stable aussi avant d'entamer un chemin spirituel, puisque tu es étudiant en psycho, je te recommande le livre Bouddhisme et Psychanalyse de Nina Coltart qui explique bien cela au cas où.

Bien à toi.
Karma lhamo
Membre Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2009
Messages: 1 809
Localisation: Ajaccio

MessagePosté le: Mar 28 Oct 2014 - 16:37    Sujet du message: Sensations refoulés qui remontent à la conscience Répondre en citant

Bonjour

En tant que bouddhiste je dirais méditer sur sunyata. La philosophie de Nagarjuna.est celle du Madhyamica. "Par vacuité on entend une double affirmation paradoxale. Il est affirmé l'absence de tous les phénomènes et dans l'esprit même que ces phénomènes comme l'esprit sont un conditionnement clair d'apparences transitoires. On ne trouve pas d'entité, c'est à dire une chose absoluement dépendante qu'on pourrait désigner dans une coordination d'une unité de temps et de trois unités d'espace. C'est la base de la relativité et de l'interdépendance des phénomènes et de l'expérience"
La forme c'est le vide est le vide c'est la forme.Les choses surgissent en dépendance mutuelle d'autres choses.
Pour notre ami ,la découverte de ses peurs sont comme une illusion magique. C'est ainsi que sunyata doit briser le cercle de ces vues transitoires, éphémères.
En ranr que sophrologue je dirais , relaxation; sophro- analyse . Mais en tant que bouddhiste purifier l'esprit , le mental en commençant à voir que l'esprit est pur clarté, et ce sont nos conditionnements qui troublent son paysage serein.
Méditer quelques minutes suffisent, c'est comme cela que je conçoit la paix de mon esprit. Le cheval doit être calme dans le souffle, ne pas attendre qu'il s'emballe.
Deulma
________________________________________
Contempler le néant et le vide sans renoncer à la compassion.
Soûtra de la Liberté inconcevable
soren
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2013
Messages: 176
Localisation: Samsara

MessagePosté le: Mar 28 Oct 2014 - 18:25    Sujet du message: Sensations refoulés qui remontent à la conscience Répondre en citant

Est-ce que pendant la méditation (samatha) le fait de revenir à l'objet de méditation (le souffle par exemple) en coupant court au flot des pensées peut être assimilé à du refoulement ?
ted
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2014
Messages: 594
Localisation: IdF

MessagePosté le: Mar 28 Oct 2014 - 19:46    Sujet du message: Sensations refoulés qui remontent à la conscience Répondre en citant

Non, je ne pense pas... Ou alors, toute tentative de concentration sur n'importe quel objet, voire toute activité mentale soutenue, pourrait passer pour du refoulement.

Je ne suis pas psy, mais il me semble que le refoulement, c'est autre chose. Ce n'est pas un acte conscient, mais un mécanisme inconscient.
________________________________________
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit
Jean
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2010
Messages: 461
Localisation: Perpignan

MessagePosté le: Mar 28 Oct 2014 - 20:01    Sujet du message: Sensations refoulés qui remontent à la conscience Répondre en citant

Il ne faudrait pas non-plus que la méditation déstabilise dans la vie quotidienne. C'est un peu comme l'alcool, il faut trouver sa dose optimale.

Quelques fois, il y a un dosage de moyens habiles à faire. Les moyens habiles qui élargissent la conscience et donc qui peuvent provoquer des remontées et il y a les moyens habiles qui ancrent, qui produisent un "mérite de réalité" (par opposition au "mérite de vacuité" qui est le mérite produit par les méditations sur la vacuité ou méditation style mahamoudra, Zazen, etc).
soren
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2013
Messages: 176
Localisation: Samsara

MessagePosté le: Mar 28 Oct 2014 - 20:07    Sujet du message: Sensations refoulés qui remontent à la conscience Répondre en citant

ted a écrit:

Je ne suis pas psy, mais il me semble que le refoulement, c'est autre chose. Ce n'est pas un acte conscient, mais un mécanisme inconscient.


Exact Ted tu as raison, le refoulement est un processus inconscient, merci.
happy-hevia
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 27 Sep 2014
Messages: 11
Localisation: Lille

MessagePosté le: Mar 28 Oct 2014 - 20:29    Sujet du message: Sensations refoulés qui remontent à la conscience Répondre en citant

Je vous remercie pour vos réponses. Very Happy

Je suis content de savoir que c'est quelque chose de fréquent et en plus de ça qui fait partie de la pratique. Donc si j'ai bien compris je peux continuer ma pratique de samatha sans risque (si je ne pratique pas trop).

Pour ce qui est de la pratique de sunyata il faut méditer sur la vacuité, l'interdépendance et le principe de cause à effet, c'est bien ça ? Mais comment ça se concrétise exactement ?
Par exemple, Est ce que je peux me représenter l'interdépendance en observant l'enchaînement de cause qui aboutit à une phobie ? ou la vacuité en me méditant sur le fait que l'objet de la phobie ne crée pas de peur en soi mais que c'est mon esprit qui la crée ? ou faut t'il que la méditation sur sunyata soi complètement abstrait ?

Sinon je pense être assez équilibré (comparé à la moyenne) mais je vais quand même jeter un coup d'oeil au livre, ça ne peut que être bénéfique. Wink
Ortho
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2012
Messages: 212
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer 29 Oct 2014 - 09:16    Sujet du message: Sensations refoulés qui remontent à la conscience Répondre en citant

Bonjour,
Au cours de méditation, quelque soit le chemin que l'on prenne, des contenus inconscients (dont on n'a pas conscience à l'état de veille ordinaire) remontent. C'est pour cela qu'"il est conseillé de méditer dans un centre, au début, afin de recevoir les instructions d'un enseignant qui pourras te guider suivant ce que tu lui diras.
Beaucoup d'illusions se créent aussi, en plus le monde est rempli de pensées négatives plus faciles à atteindre que de positives!
La pensée est créatrice et communicative, même au niveau de la transmission de pensées, contrairement à ce que nous rabâche la science psychanalyste.Mais celle-ci est efficace pour dénouer les noeuds de l'enfance.
Il faut être prudent, toujours.
Il existe en France de multiples centres pour cela.
Bonne recherche.
Cool
Karma lhamo
Membre Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2009
Messages: 1 809
Localisation: Ajaccio

MessagePosté le: Mer 29 Oct 2014 - 11:20    Sujet du message: Sensations refoulés qui remontent à la conscience Répondre en citant

"Pour ce qui est de la pratique de sunyata il faut méditer sur la vacuité, l'interdépendance et le principe de cause à effet, c'est bien ça ? Mais comment ça se concrétise exactement ?"
Dit happy hevia.
Le traité de Nagarjuna est un chemin qui nous fait traverser la voie pour atteindre la purification de nos pensées artificielles. Il ne faut pas tomber dans le nihilisme ni dans l'éternalisme . Le vide n'est pas néant.
Comment se concrétise la voie du milieu? Par l'apprentissage du Mahayana. Mais ne bousculons pas les pas dans l'entrée où en tant que novice tu cherches à élaguer les peurs et les processus de l'inconscient. Les conseils les plus judicieux ont été donnés. Le domaine de l'inconscient est au niveau karmique. Je vais sans doute semer des réactions. Le véritable inconscient est celui qui réside dans l'ignorance car Il est enveloppé par ses perceptions du monde des phénomènes.
La référence donnée à un maître guide et la bienvenue.
je ne suis pas apte à discourir sur les exercices de pacification de l'esprit avec objet ou sans objet. Wink mais...
Bonne continuation.
OM Ha Hum
________________________________________
Contempler le néant et le vide sans renoncer à la compassion.
Soûtra de la Liberté inconcevable
happy-hevia
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 27 Sep 2014
Messages: 11
Localisation: Lille

MessagePosté le: Mer 29 Oct 2014 - 19:18    Sujet du message: Sensations refoulés qui remontent à la conscience Répondre en citant

Merci à vous deux. Very Happy

je vais tout de suite suivre vos conseils et chercher un centre bouddhiste et un maître pour pratiquer correctement.
Adiós
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2013
Messages: 360

MessagePosté le: Ven 31 Oct 2014 - 09:43    Sujet du message: Sensations refoulés qui remontent à la conscience Répondre en citant

Salut,
Quelques réflexions par rapport à ton premier message.
Tout d’abord félicitations si tu médites 3 ou 4 heures par jour (samatha si je comprends bien), bon pour un débutant cela me paraît beaucoup mais on ne peut pas te le reprocher et freiner ton enthousiasme !
De mon côté le dosage que l’on préconise est de 30 min à 1h30 le matin et la même chose le soir, et si on ne médite qu’une seule fois par jour, préférer le matin car la méditation aura des effets sur toute la journée.
Donc effectivement si tu fais 3 ou 4h de méditation d’affilée tu me parais moins en vitesse de type bateau de croisière et plus en vitesse de type vedette hors-bord.

Selon ce que j’avais reçu comme enseignements sur Shiné (shiné ou samatha sont des termes synonymes) il peut effectivement y avoir des signes un peu bizarroïdes, surtout en rythme de type hors-bord.

Je ne sais pas s’il est très bon de croiser les connaissances entre psychologie moderne et pratique bouddhiste, sauf si c’est un maître bouddhiste qui fait des rapprochements, les autres auront vite fait je crois de coller des pathologies à ce que tu expérimentes.
Par ailleurs je ne suis pas certain qu’un chrétien soit de bons conseils (si je peux me permettre), non pas que les chrétiens soient (tous) de mauvais hommes mais ils prêchent pour leur paroisse et un bouddhiste sera pour eux une brebis égarée à ramener dans le troupeau du Seigneur Miséricordieux qui seul pourra les sauver (il y a le côté missionnaire qui fait partie de la tradition chrétienne).

Bonne méditation quoi qu’il en soit, et keep cool !
happy-hevia
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 27 Sep 2014
Messages: 11
Localisation: Lille

MessagePosté le: Sam 1 Nov 2014 - 16:38    Sujet du message: Sensations refoulés qui remontent à la conscience Répondre en citant

Merci pour tes compliments mais en fait je ne médite pas 4 heures d'affilées, j'en serais vraiment incapable.
Quand je dis 4 heures, c'est 4 heures dans toutes la journée. Mes séance ne dure généralement pas plus d'une heure et quelques fois elle ne dure que 20 minutes. En fait je médite dès que mon esprit est trop perturbé (d'où les 4 heures pas jours Laughing ).

Quand je dis que je fais un lien avec la psychologie, je veux simplement dire que je me sert de mes connaissances pour voir plus clair pendant ma méditation (par exemple quand je médite sur le non soi, je me représente les fonctions cognitives ou les différentes aires cérébrales). Cela permet de confirmer les théories bouddhistes et renforce ma foi (tout en révisant mes cours ).

Sinon pour ce qui est de mon guide spirituel chrétien, je pense que c'est d'une certaine manière un bon guide puisque qu'il m'a demandé de chercher un maître bouddhiste qui pourrait m'accompagné de façon plus adéquate
Adiós
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2013
Messages: 360

MessagePosté le: Sam 1 Nov 2014 - 17:02    Sujet du message: Sensations refoulés qui remontent à la conscience Répondre en citant

happy-hevia a écrit:
(...) Sinon pour ce qui est de mon guide spirituel chrétien, je pense que c'est d'une certaine manière un bon guide puisque qu'il m'a demandé de chercher un maître bouddhiste qui pourrait m'accompagné de façon plus adéquate

Alléluia ! Wink
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:52    Sujet du message: Sensations refoulés qui remontent à la conscience

Montrer les messages depuis:   
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Autre -> Archives Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com