Sangha Forum
SanghaForum est un lieu de rencontre et d'échange consacré au dharma de Bouddha Sakyamouni. Il est consacré à toutes les traditions bouddhistes dans l'esprit du mouvement Rimé. Bouddhistes ou non bouddhistes, il est ouvert à tout le monde ... dans le respect de chacun.
Contempler le néant et le vide

 
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Général
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ted
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2014
Messages: 594
Localisation: IdF

MessagePosté le: Sam 15 Nov 2014 - 12:35    Sujet du message: Contempler le néant et le vide Répondre en citant

Un membre du forum a la signature suivante : "Contempler le néant et le vide sans renoncer à la compassion."

Je ne me lasse pas de relire cette phrase que je trouve magnifique.

Et en même temps, je me dis qu'elle confirme le fait que, face à la vacuité, face au non-soi des personnes et des phénomènes, nous sommes tentés de baisser les bras. Tentés par le découragement.

Pourquoi ?
________________________________________
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit
Publicité






MessagePosté le: Sam 15 Nov 2014 - 12:35    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
happy-hevia
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 27 Sep 2014
Messages: 11
Localisation: Lille

MessagePosté le: Sam 15 Nov 2014 - 14:48    Sujet du message: Contempler le néant et le vide Répondre en citant

J’avais déjà réfléchi à ça il n’y a pas longtemps.

Je pense que c’est principalement dût au fait que le non-soi sous entends l’interdépendance qui sous entend le conditionnement qui sous entend que nous ne pouvons pas décider comment sera le monde mais aussi que nous ne pouvons pas d’une certaine manière nous contrôler (pas de libre-arbitre). Ce qui dans un premier temps décourage le méditant dans sa pratique pour l’altruisme.

Il y a aussi peut-être le fait de se dire :"puisque qu’il y a non-soi, personne ne souffre".

Mais je pense que cet état d’esprit est passager. Je pense paradoxalement que plus on va comprendre le véritable sens du non-soi moins on aura tendance à demeurer dans cet état d’esprit passif.
Adiós
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2013
Messages: 360

MessagePosté le: Sam 15 Nov 2014 - 17:32    Sujet du message: Contempler le néant et le vide Répondre en citant

Citation:
"Contempler le néant et le vide sans renoncer à la compassion."

La Vacuité n'est-elle pas inséparable de la Claire lumière, et de la Félicité ?
Jean
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2010
Messages: 461
Localisation: Perpignan

MessagePosté le: Sam 15 Nov 2014 - 18:17    Sujet du message: Contempler le néant et le vide Répondre en citant

La contemplation de la vacuité se fait avec tout son Etre, corps, coeur, esprit, toute son énergie conscience, pas qu'avec sa tête. Elle doit être une expérience totale.

A priori un occidental pense que l'esprit est dans la tête, les orientaux disent que c'est dans le coeur...

Les pensées sont dans la tête mais l'esprit est dans le coeur, le "joyau dans le lotus" est dans le coeur de Chereizi, le mantra du Yidam est dans le coeur , d'aprés les tantras l'essence de l'esprit est dans le coeur, quand les Lamas parlent de l'esprit ils désignent spontanément leur coeur. Dans les soutras du mahamoudra, il est dit que si on cherche l'esprit, on ne le trouve nulle part, mais c'est enseignement du niveau soutras. Dans les moyens habiles Dzogchen, le A qui est la syllabe fondamentale est visualisée au coeur. Le coeur est le centre du corps perçu comme un mandala.

Dissoudre dans le néant son coeur, c.a.d. relâcher toutes les tensions du coeur, la chaleur de la bienveillance fondamentale apparait, c'est la racine de la félicité, dissoudre dans le néant tout les tensions du corps, c.à.d. la base de la conscience apparait, la vacuité est alors plénitude.

On peut rappocher cela du processus de libération/dissolution des éléments: D'abord l'Espace puis le Feu, puis la Terre. La dissolution de L'Air (l'expansion) et l'Eau (le confort) étant entrainée par le processus de dissolution des 3 autres. Dans d'autres méditations, cela se produit dans un autre ordre en différentes étapes.

la vacuité est ce qui est trouvé finalement par l'investigation intellectuelle

L'espace expérimenté par l'ouverture de l'esprit, la clarté connaissante de la conscience , la félicité (l'ouverture du coeur, la paix, la chaleur, la bienveillance) est sur quoi débouche l'observation yoguique pour en arriver à "Etre la vie".

C'est pourquoi la méditation qui lie vacuité et compassion est fortement conseillée, elle évite l'expérience du néant.

Expérimenter la compassion, observer sa vacuité et on arrive à la plénitude.

ou on expérimente la vacuité de l'esprit puis on contemple la souffrance des êtres, et l'expérience de plénitude se produit comme dans les "Voeux du Mahamoudra" ou comme dans le "Trésor du Coeur de s Eveillés" où le mantra de Chenreizi réveille la bienveillance, la compassion, la tendresse. (l'ouverture du coeur ou l'implication du coeur) dans l'expérience.


Dernière édition par Jean le Sam 15 Nov 2014 - 19:24; édité 2 fois
Karma lhamo
Membre Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2009
Messages: 1 809
Localisation: Ajaccio

MessagePosté le: Sam 15 Nov 2014 - 19:21    Sujet du message: Contempler le néant et le vide Répondre en citant

Le sūtra cité est Le sūtra de l’enseignement de Vimalakīrti traduit par Kumārajīva en 406 .
Le néant n'est pas le vide. Là on veut parler des nihilistes, ou de quelque chose qui se voudrait sans vie, sans être. Le vide est l'absence de soi car seulement conditionné , interdépendant, il s'agit du non soi mais pas celui de sans l'essence et nature de l'esprit. Ce qui fait la compassion inhérente à l'esprit. Faire l'exégèse des enseignements de Vimalakirti c'est en réalité ne rien faire. Car depuis toujours il n'y a que la plénitude de la vacuité dans sa luminosité . Vacuité n'est pas le vide.

"La vacuité n'est pas simplement un néant vide , parce-que c'est sans nul doute, la conscience première de la conscience intrinsèque, rayonnant depuis le début. Existant par lui-même, le rayonnement naturel est comme la lumière du soleil"
Chant Huit Le Vol du Garouda
________________________________________
Contempler le néant et le vide sans renoncer à la compassion.
Soûtra de la Liberté inconcevable
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:35    Sujet du message: Contempler le néant et le vide

Montrer les messages depuis:   
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Général Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com