Sangha Forum
SanghaForum est un lieu de rencontre et d'échange consacré au dharma de Bouddha Sakyamouni. Il est consacré à toutes les traditions bouddhistes dans l'esprit du mouvement Rimé. Bouddhistes ou non bouddhistes, il est ouvert à tout le monde ... dans le respect de chacun.
Le 'la' dans tous ses états
Aller à la page: 1, 2  >
 
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Vajrayana -> Yung Drung Bon
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Adiós
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2013
Messages: 360

MessagePosté le: Mer 24 Déc 2014 - 08:27    Sujet du message: Le 'la' dans tous ses états Répondre en citant

Voici ci-après la traduction d’un article qui permet de se faire une certaine idée de ce qui est désigné par le terme 'la'. La notion est probablement commune aux diverses traditions tibétaines.

C’est une notion un peu étrange, plutôt inclassable dans notre culture, alors plusieurs propositions de traduction sont possibles, mais cela ne me paraît pas évident du tout…on est un peu dans une zone crépusculaire avec le 'la'…
Ici l’accent est mis sur le 'la' post-mortem ; peut être l’envisager essentiellement sous l’angle de la santé des vivants ferait un peu moins cimetière hanté… Mr. Green

La source de l’article sur facebook est le suivant : https://www.facebook.com/ConceptOfLa/posts/463050683739317

*******

Citation:
" Le 'la' ou esprit vital qui reste après que nous mourrons. " Chacun sait qu’après que nous mourrons quelque chose est parti. Et renaître est bien connu des bouddhistes également. Mais généralement il y a une connaissance bien moindre quant à un aspect de notre vitalité qui reste derrière après la mort.

Selon Karma Chakmé dans son fameux Montagne du Dhama, à la mort un aspect meurt, un aspect continue à renaître, et un aspect reste. " La vitalité, la vitalité physique qui garde une personne physiquement vivante ("sok-lung" ou prana) se termine quand la vie de la personne s’achève. La conscience (" sem " ou mental ?) est ce qui continue à renaître. Le 'la' ou esprit est ce qui reste derrière ". Ceci est ce qui arrive aux trois aspects de la vitalité d’une personne.

Extrait de Montagne du Dharma de Karma Chagmé, volume 2, le chapitre sur la géomancie : " Lorsque les gens voient le fantôme du défunt longtemps après que la personne soit décédée, qu’il ressemble à la personne et puisse réellement parler, c’est le 'la' de la personne ou esprit. Ce n’est pas réellement la personne ; la personne est partie pour renaître. C’est une sorte d’emprunte ou d’image de la présence de la personne. Le 'la' ou esprit a tendance à rester quand le corps est enterré. Si le corps est enterré ou les restes sont gardés dans une bonne terre, ce qui est une bonne terre avec la géomancie, alors l’esprit de la personne s’épanouit. Si l’esprit s’épanouit, ceci aide les membres de la famille et les descendants. Familièrement, ceci est appelé, "protection par l’esprit de ses ancêtres." Si quelqu’un est enterré dans un endroit peu propice ou avec de la mauvaise terre, alors son esprit ('la') souffre. A cause de la faiblesse de l’esprit de la personne ou 'la', les membres de la famille et les descendants souffrent également. Ils souffrent parce que l’esprit n’a aucun pouvoir pour les protéger, et au-delà de cela, ils souffrent en fait d’une sorte d’adversité qui correspondra à ce qui manque ou est mauvais avec la terre dans laquelle l’ancêtre a été enterré. Ils peuvent souffrir de diverses calamités et bouleversements, tel qu’un manque de prospérité et la maladie. Pour cette raison, non seulement le placement de l’habitation des vivants, mais le placement des corps des morts, est très important. Si vous enterrez un membre de la famille dans de la mauvaise terre, cela apportera le malheur sur votre famille. Même si vous enterrez un animal domestique dans de la mauvaise terre, cela apportera le malheur sur votre famille. Tout ceci est enseigné dans un tantra de Manjushri, qui est appelé le Tantra du Temple Chinois ".

Dans la section des Questions et des Réponses plus loin dans le chapitre, Khenpo Kartar Rinpoché continue à expliquer : " Si c’est un lieu de sépulture mauvais ou inhospitalier, les esprits ou 'la' sont incommodés. Ils souffrent, et il n’est pas dit qu’ils se mettent réellement en colère et nuisent activement à la famille ; c’est simplement qu’ils n’ont pas la capacité d’aider la famille lorsqu’on fait appel à eux, à cause de leur propre état misérable. "
(…) Il est difficile de savoir combien de temps l’effet du 'la' demeure actif et à quel moment son habitude de se fixer sur cette famille se dissipe et il s’éloigne.
(…) " Il y a une coutume d’une communication en transe médiumnique avec l’esprit du défunt. Le problème avec cela est que vous ne savez pas si vous parlez à la conscience de la personne morte dans le bardo ou au 'la' qui se fait passer pour cette conscience. Vous ne savez pas avec laquelle d’entre elles vous avez à affaire. "
(…) Ce qui continue avec le 'la' n’affecte pas la conscience de la personne parce que la conscience de la personne suit le karma de cette personne.
(…) Le 'la' n’est pas réellement de la même nature que les émotions et habitudes de la personne. Il (le 'la') manifeste de l’attachement à cette personne, à cette famille, et ainsi de suite, il n’est pas vraiment la personne. Il n’a pas la même personnalité que la personne (Source : Montagne du Dharma de Karma Chagmé, tel qu’enseigné par Khenpo Karthar Rinpoché, volume 2, pages 88-114).

Tai Situ Rinpoche, dans ses enseignements sur les vingt-et-une louanges à Arya Tara, dans la section sur la 21ème et dernière strophe des louanges, enseigne quelque chose de semblable sur ce sujet. Le 'la' est une entité du corps. Lorsque quelqu’un à l’habitude d’avoir l’air très bien et heureux, et soudainement devient las et mal physiquement, comme une dépression nerveuse, alors le 'la' de cette personne est faible. Aussi lorsque vous enterrez quelqu’un après la mort, vous devez faire attention où vous enterrez le corps. Très attention. Car le 'la' restera là avec le corps mort. L’esprit prendra renaissance quelque part ailleurs, mais le 'la' demeurera avec le corps. Jusqu’à ce que les os deviennent de la cendre [disparaissent], le 'la' ne disparaîtra pas. Si vous enterrez quelqu’un au mauvais endroit, le côté mère (le sang) sera affecté jusqu’à ce que la chair soit partie, et le côté père (les os) sera affecté jusqu’à ce que les os soit partis. Dans un très beau cercueil isolé, alors il (le 'la') durera pendant de nombreuses générations. Et si il est dans un bon endroit, il aura une très bonne influence ; si il est dans mauvais endroit, il aura une très mauvaise influence. Lorsque vous brûlez le corps, vous n’avez pas à faire attention. Un petit peu, mais pas tant. Et quand nous donnons aux vautours (enterrement dans le ciel), nous n’y prenons pas garde ; ou donnons aux poissons dans la rivière, nous n’y prenons pas garde. Mais lorsque nous enterrons, nous faisons très, très attention. Parce que cela affectera les descendants vivants, pendant de nombreuses générations.
Cette Tara (l’aspect de la 21ème strophe) existe pour sauver le 'la' de la personne malade. Tai Situ Rinpoché a mentionné explicitement cela pour cette explication qu’il a emprunté à la tradition Bön.



Dernière édition par Adiós le Mer 24 Déc 2014 - 11:54; édité 1 fois
Publicité






MessagePosté le: Mer 24 Déc 2014 - 08:27    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 225

MessagePosté le: Mer 24 Déc 2014 - 10:53    Sujet du message: Le 'la' dans tous ses états Répondre en citant

Merci pour cette info. En fait, rien à voir avec le concept d'âme, dans n'importe quel état.

Sönam
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
Adiós
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2013
Messages: 360

MessagePosté le: Jeu 25 Déc 2014 - 09:14    Sujet du message: Le 'la' dans tous ses états Répondre en citant

L’âme ce n’est pas que l’âme dans le Christianisme, il y a aussi la notion d’âme chez Aristote par exemple. http://fr.wikipedia.org/wiki/De_l'âme

Au niveau de ce fil je souhaitais simplement que l’on puisse se faire une idée un peu plus précise de ce qui est désigné par le 'la'.

Pour moi plus concrètement le plus important sera ce qu’en dira Rinpoché car ce qui est dit au niveau des défunts et de leur influence sur les descendants (par exemple) ne fait pas du tout sens pour moi.
_bodhi
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2014
Messages: 500
Localisation: samsara

MessagePosté le: Ven 26 Déc 2014 - 16:49    Sujet du message: Le 'la' dans tous ses états Répondre en citant

Dans le tantra il y a un vent qui soutient notre vie, reliant l'esprit au corps, qui se situe dans le canal central, au centre de notre coeur. Quand le pouvoir de vie issu de ce vent est épuisé (à cause d'une vie malsaine par exemple) c'est une cause de mort (les autres causes étant la fin du karma et/ou l'épuisement du mérite). Serait-il possible que ce 'la' qui est aussi nommé "esprit vital" ait quelque chose à voir avec ce pouvoir de vie, comme une sorte de résidu ?
________________________________________
Dans la vacuité, chaque chose dépend de toutes choses, et dans toutes choses il y a l’esprit.
Adiós
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2013
Messages: 360

MessagePosté le: Sam 27 Déc 2014 - 08:53    Sujet du message: Le 'la' dans tous ses états Répondre en citant

Après la mort ce qui est appelé le 'la' paraît être une vitalité résiduelle ; pour mieux comprendre il manquerait peut être une métaphore dans ce texte car il y est question de la vitalité mais elle semble être divisée en différentes parties.
Jean
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2010
Messages: 461
Localisation: Perpignan

MessagePosté le: Sam 27 Déc 2014 - 11:36    Sujet du message: Le 'la' dans tous ses états Répondre en citant

Il y a aussi l'importance que l'on donne aux reliques où au corps momifié des grands maîtres et des saints. Peut-être cela un lien avec le "La".

Mais il y a aussi le fait que les choses ont l'importance qu'on leur donne, cf, l'histoire de la dent de chien qui avait été considérée comme une dent de Bouddha.

L'incinération supprimerait donc le problème, et il semblerait d’après toutes les histoires qui circulent dans le Bouddhisme, que l'état de fantôme correspondrait à un manque de compassion et à l'attachement. La chenille qui est trop attachée à son état, à sa perception de son monde de chenille et qui empêche, ralenti ainsi son évolution naturelle vers l'état de papillon.

La pratique "Bruler la chandelle par les deux bouts" :

Le mode actif : La pratique du Dharma

Le mode passif : Laisser la nature de Bouddha agir.
pack
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2010
Messages: 459

MessagePosté le: Lun 29 Déc 2014 - 16:47    Sujet du message: Le 'la' dans tous ses états Répondre en citant

Voici d'autres éléments tirés de l'ouvrage de Cornu dans son "Astrologie tibétaine"

Citation:
ÉLÉMENTS ET ÉNERGIES
INDIVIDUELLES


Il s'agit-là d'une application de la théorie des cinq éléments aux cinq facteurs énergétiques de l'homme que l'on trouve dans l'ancienne religion « sans nom » tibétaine.

C'est une méthode spécifique à l'astrologie tibétaine, d'une grande importance dans l'établissement des horoscopes annuels.
Les cinq forces individuelles sont le La, le Sok, le Wang thang et le Loung ta. Toutes cinq sont interdépendantes et soutiennent la vie de l'individu.

Le La est « l'âme », « l'esprit ». Pour les bouddhistes tibétains, il s'agit plutôt d'un principe psychique lié à la vitalité de l'homme. Le La est lumineux et réside habituellement dans le corps humain, s'y déplaçant selon un cycle mensuel. Selon les enseignements du Kâlacakra, le cycle de déplacement a lieu dans la partie gauche chez l'homme et dans la partie droite chez la femme.

A la nouvelle lune (30e et 1er jour du mois lunaire), le La se situe dans la plante des pieds, à gauche ou à droite selon le sexe de l'individu. Au cours de la lune croissante, il se déplace sous forme d'une lettre lumineuse, et atteint le sommet de la tête à la pleine lune (15e jour). Puis il se déplace à nouveau à travers le corps jusqu'à descendre vers sa position initiale.

Les médecins tibétains expliquent qu'il est très important d'éviter toute blessure, saignée ou opération chirurgicale à l'endroit où se trouve le La (La ne). Ce principe vital serait endommagé et la vie de l'homme écourtée, voire détruite. Ils préconisent donc l'observation d'un calendrier mensuel du cycle du La afin que la moindre opération ne présente pas un danger pour la vitalité.

Le La réside normalement dans le corps mais il peut le quitter et errer dans le monde extérieur quand la vitalité est faible et lorsque l'homme tombe en syncope ou dans le coma. On effectue dans ce cas un rituel, « le rappel du La » (La gouk), dans le but de le ramener dans le corps. Quand il est faible, il peut également être séduit et emporté par les démons Sri. C'est un cas de possession qui peut être guéri par la cérémonie du « rachat du La ». Enfin, les magiciens noirs, en appelant de force le La d'un ennemi, se rendent maîtres de l'homme auquel il appartient. Par cette attaque du La, l'individu envoûté... est affaibli et tombe malade. Là encore, une pratique appropriée mettra fin à cette agression magique.

A la mort, il est dit que le La survit dans un lieu quelconque, la tombe par exemple, mais ne se réincarne pas. Il est alors susceptible de rendre visite aux vivants.

Bien qu'attaché au corps, le La réside souvent dans un objet extérieur auquel la vie de l'individu sera liée. Ce peut être une colline ou une montagne (La ri), un arbre (La shing) ou une pierre, par exemple une « turquoise de vie » (La you). En ce cas, le La individuel s'identifie au Lha, la déité du lieu. Au Tibet, l'homme doit conserver une relation harmonieuse avec son habitat, puisque les déités locales ou La extérieurs conditionnent son principe vital.

Souiller ou détruire l'habitat du La extérieur revient à menacer la vie même de l'individu.
Il semble y avoir beaucoup de points communs entre le La, les âmes Houen des Chinois et le Ka, le double des Égyptiens.



Sok désigne la Vitalité ou « Force de vie ». Résidant dans le coeur, cette force soutient la vie (Tsé). Celle-ci dure tant que le Sok est vigoureux. La mort survient quand il disparaît. Quand la Vitalité est affaiblie, on procède au « rachat du Sok » pour le renforcer.
Le Sok et le La sont en étroite relation. Le Djoungtsi Men ngak déclare que « La mère de la Vitalité est appelée La. Vitalité et La sont de même essence ».
Le Sok représente notre potentiel vital. Il court des dangers semblables à ceux qui menacent le La, car lui aussi peut habiter n'importe quel objet à son gré : lorsque les démons Dam Sri et Dü tchö (qui coupent la Vie) l'attaquent, l'homme tombe malade et meurt.

Le Lü ou « Corps » est l'énergie de la santé corporelle. De sa force dépendent notre bonne santé, notre propension à tomber malade ou à subir une blessure physique.

Le Wang thang est le « Pouvoir personnel », notre capacité et notre habileté à réaliser nos buts. Ce principe est lié à l'accumulation de mérites et à la force morale de l'individu.

Quand ce pouvoir est fort, il favorise la prospérité, la richesse et l'abondance, en accordant à l'homme les moyens de se soustraire aux dommages et la force d'éviter les actes nuisibles à la Vitalité et au Corps. Sa faiblesse entraîne pertes, ruine, etc...

Le Loung ta est le « Cheval de Souffle ». Le symbolisme du cheval est étroitement lié à la force motrice qui véhicule les énergies dans les canaux subtils du corps, et à la rapidité d'action.

Dans la cosmologie, il est l'une des sept précieuses possessions du Chakravartin, le souverain du monde. Selon le Flambeau de la Certitude, « Le Cheval excellent, qui a la couleur du cou d'un paon, peut faire le tour des quatre continents en un instant ». Dans un autre texte, il est dit que « Quand le Chakravartin, le souverain des quatre éléments, le monte pour traverser le monde, il part le matin et rentre le soir sans avoir ressenti la moindre fatigue ».
Si l'on transpose cette légende au niveau de l'homme cosmique, l'univers n'est autre que le corps, le Chakravartin l'esprit et le Cheval précieux la monture du souffle qui transporte les énergies de l'esprit. Le voyage du souverain effectué en une journée symbolise la circulation journalière des énergies dans le corps.

Véhicule du souffle vital, le Cheval du Souffle a la capacité d'unir, d'harmoniser et de renforcer la Vitalité, la Santé et le Pouvoir Personnel.

Il symbolise notre chance, notre bonne fortune et notre capacité d'éloigner les mauvaises circonstances.

Quand le Cheval de Souffle est faible, la malchance s'abat sur nous. On rêve alors que l'on descend une colline et que l'on s'enfonce dans un marais. Lorsqu'il est puissant, on rêve que l'on vole dans les airs ou bien que l'on chevauche un cheval blanc.
Adiós
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2013
Messages: 360

MessagePosté le: Lun 29 Déc 2014 - 17:53    Sujet du message: Le 'la' dans tous ses états Répondre en citant

merci beaucoup Pack, je dois dire que ce passage est très éclairant, étonnant aussi car il s’agit de choses que je ne connaissais pas du tout pour ma part, mais cette question du 'la' commence à prendre forme dans mon esprit si on peut dire
Bon, en fait, traduire le mot tibétain 'la' par "âme" ou bien "esprit" n’est pas du tout un problème

Citation:
ÉLÉMENTS ET ÉNERGIES
INDIVIDUELLES
(...) Le La est « l'âme », « l'esprit ». Pour les bouddhistes tibétains, il s'agit plutôt d'un principe psychique lié à la vitalité de l'homme. Le La est lumineux et réside habituellement dans le corps humain, s'y déplaçant selon un cycle mensuel. (...)

Par rapport aux enseignements que Tenzin Wangyal donnera toute cette année 2015 sur "la récupération de l'âme", j'avais lu que ces enseignements ont été conçus pour un public large, Rinpoché n'enseignera pas de façon traditionnelle cette pratique, avec les rituels etc.
Donc ce sera une présentation plus moderne, essayant de transmettre l'essence de ce qui est pratiqué pendant "la récupération de l'âme", et intégrant aussi l'expérience personnelle de Rinpoché sur ce sujet, avec l'enseignement des 3 Portes, très certainement. Je le précise car il l'a dit hier lors du webcast.

Namaste
Jean
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2010
Messages: 461
Localisation: Perpignan

MessagePosté le: Lun 29 Déc 2014 - 19:18    Sujet du message: Le 'la' dans tous ses états Répondre en citant

Super recherches
_bodhi
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2014
Messages: 500
Localisation: samsara

MessagePosté le: Lun 29 Déc 2014 - 19:22    Sujet du message: Le 'la' dans tous ses états Répondre en citant

Oui, merci pour ces passages. Y-a du monde là-dedans Shocked
________________________________________
Dans la vacuité, chaque chose dépend de toutes choses, et dans toutes choses il y a l’esprit.
ted
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2014
Messages: 594
Localisation: IdF

MessagePosté le: Lun 29 Déc 2014 - 19:52    Sujet du message: Le 'la' dans tous ses états Répondre en citant

Au fait, n'est-il pas dit dans les histoires chrétiennes qu'un individu peut perdre son âme ou vendre son âme ?
Donc, l'âme ne serait pas une essence absolue, ni le Soi, de ce point de vue là ? Puisqu'on pourrait la perdre où la vendre ?
Mais juste une possession précieuse ? Un peu comme le "la" ?
Dans ce cas, la notion d'âme deviendrait peut être compatible avec anatta ? Cool
________________________________________
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit
Adiós
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2013
Messages: 360

MessagePosté le: Jeu 1 Jan 2015 - 09:09    Sujet du message: Le 'la' dans tous ses états Répondre en citant

Bonne Année 2015 à tous ! Cette année sera l'année de la Chèvre de Bois je crois (elle n'a pas encore commencé, dans un mois ou deux je pense) alors j'espère qu'on ne le deviendra pas, chèvre..., touchons du bois !

Sinon, sur ce topic, qui risque de devenir très complet sur la question du "la", je suis tombé ce matin sur une explication du concept du "la" (ou "bla") par Dmitry Ermakov.
Je ne l'ai pas encore écouté et j'espère que ce n'est pas trop compliqué car l'auteur est réputé grand connaisseur...
En tout cas c'est 52 minutes sur la question qui sont offertes !
ça c'était la bonne nouvelle ! La moins bonne c'est que tout est en anglais, avec un léger accent russe
Donc enjoy le "la" ou "bla", la mystérieuse "âme" bonpo Very Happy

Citation:
We are also pleased to be able to tell you about a multimedia presentation dealing with the complex concept of Bla which is now available via the website. This presentation, Bla – the mysterious Bönpo ‘soul’: its ramifications in meditation, rituals and healing, is an illustrated lecture exploring bla in relation to many aspects of life, death and practice. Slides include photographs taken during a bla ‘gugs ritual performed by Yongdzin Lopon Tenzin Namdak Rinpoche in Shenten Dargye Ling, 2010.

The presentation was originally given by Dmitry Ermakov at Oxford University, March 2014, when he was invited to speak at the Oriental Institute for the Tibetan Studies programme. We are delighted to be able to make it available to you all now. Please visit:

<http://www.yungdrungbon.co.uk/Multimedia.html> and click the top link.

Arrow http://www.yungdrungbon.co.uk/Multimedia.html
Jean
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2010
Messages: 461
Localisation: Perpignan

MessagePosté le: Jeu 1 Jan 2015 - 12:33    Sujet du message: Le 'la' dans tous ses états Répondre en citant

Il y a le livre, 827 pages, en anglais, de Dimitri Ermakov - Bo and Bon - Vajra Publications

Etude du Bo et Bon, du Tibet à la Sibérie. L'auteur a été l'élève de Ch. Namkhay Norbu et des plus hauts Lamas Yung Drung Bon et il a crapahuté en Sibérie pour retrouver des Chamanes.

Il parle du Bla de la page 519 à la page 581.

Vu le bonhomme qui a été élève de ces grands maitres, vu qu'il donne des conférences dans les univrersités, vu qu'il est cité par cette page FB qui a l'air assez officielle, je crois que ce pavé peut-être considéré comme un ouvrage de référence sur l'historique du Bon et sur toute la profondeur de la tradition Bon.

Cela peut intéresser certains.

A une époque, j'aurais dévoré ce livre, mais en ce moment, je suis dans une période de minimum de lecture. Peut-être cela reviendra?
Adiós
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2013
Messages: 360

MessagePosté le: Jeu 1 Jan 2015 - 17:06    Sujet du message: Le 'la' dans tous ses états Répondre en citant

Merci de le signaler Jean. Plusieurs fois j’ai été très tenté par cet ouvrage, mais tout en anglais, et quel pavé tout de même…, alors je ne l'ai pas.

Finalement côté bouddhisme j’ai un peu renoué avec la tradition orale parce qu’en dehors des fichiers vidéos et audios, je ne lis plus tant. Sans doute c’est une période et cela reviendra comme tu le dis.
Jean
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2010
Messages: 461
Localisation: Perpignan

MessagePosté le: Jeu 1 Jan 2015 - 23:05    Sujet du message: Le 'la' dans tous ses états Répondre en citant

J'écoute l'exposé de Dimitri Ermakov, c'est remarquable mais compliqué. C'est nécessaire de l'étudier, prendre des notes, mémoriser, etc

Mais la bonne nouvelle c'est que les pratiques des 3 Portes, des 5 Eléments, du yoga du rêve renforcent le Bla d'un manière harmonieuse, et ça c'est simple.

La deuxième bonne nouvelle est que TWR va parler de cela pendant toute l'année 2015.
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:37    Sujet du message: Le 'la' dans tous ses états

Montrer les messages depuis:   
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Vajrayana -> Yung Drung Bon Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com