Sangha Forum
SanghaForum est un lieu de rencontre et d'échange consacré au dharma de Bouddha Sakyamouni. Il est consacré à toutes les traditions bouddhistes dans l'esprit du mouvement Rimé. Bouddhistes ou non bouddhistes, il est ouvert à tout le monde ... dans le respect de chacun.
Bonjour, nouveau sur le forum

 
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> -> Introduction
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Laurent B
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 4 Fév 2015 - 14:52    Sujet du message: Bonjour, nouveau sur le forum Répondre en citant

Bonjour à toutes et à tous,

Je suis nouveau sur le forum et sacrifie à la tradition de la présentation.
J'ai 44 ans, marié, un enfant, je suis travailleur indépendant et vis en Bretagne.

Je m'intéresse à nouveau au Bouddhisme et continue à lire sur le sujet et visionner des choses intéressantes sur internet.

Comment être clair ?

Cela fait longtemps que je cherche ma voie spirituelle. J'ai beaucoup lu sur le Bouddhisme il y a plusieurs années, sans réussir à y "adhérer" vraiment (barrières culturelles ?) bloquant sur le principe de réincarnation notamment (mais pas seulement).

Le chrétien de naissance (baptisé catholique sans aucune instruction religieuse) que j'étais s'est tourné vers le christianisme réformé, il y a une dizaine d'années puis, le doute étant là, et la voie d'alors m'apparaissant comme "hasardeuse", je me suis remis à mes premières lectures spirituelles (Bouddhisme tibétain et Zen japonais, notamment).

Suis je plus "apte" à prendre refuge, ici et maintenant ?

Des questionnements subsistent...

Comme je ne connais personne dans la communauté bouddhiste (je suis en Bretagne) je demeure seul avec ce souci. Peut être pouvez vous, à travers des échanges, m'aider ?

Sur quoi je bute ?
Un grand classique des occidentaux je crois, à savoir se projeter dans le "credo" bouddhiste.

Allez, je me lance :

C'est bien beau d'adhérer aux quatre nobles vérités... mais plus difficile d'accepter (le mot est lâché !) l'idée de son anéantissement.
Car être une réincarnation dont on ignore tout pour en redevenir une que l'on ignore tout autant et n'avoir comme ultime recours, pour arrêter ce processus qu'une "dissolution" dans le nirvana comme (c'est l'image que j'en ai) une goutte d'eau parmi les milliards de gouttes d'eau d'un lac de pureté, c'est, pour nombre de gens et notamment des occidentaux culturellement judéo-chrétiens (dont nous sommes presque tous dans ce pays, non ?) difficile à accepter.

Pourquoi ?
Ne parlerai je que pour moi ou oserai je parler au nom de beaucoup ?

Culturellement, en occident, on est chrétien, donc (je passe sur le credo, Dieu a créé le monde, s'est fait chair en son fils Jesus (un Bodhisattva ?), le Saint Esprit, etc...) mais ce qui est sous tendu est que cette vie (pour les chrétiens, je rappelle qu'il n'y en a qu'une !) est dure mais que l'espérance d'un monde à venir (au delà et, à moins que l'on se soit mal comporté, supposé être meilleur) aide la plupart des gens à "tenir".
L'espérance d'un monde à venir...

Que nous dit le Bouddhisme (reprenez moi si je dis des bêtises) selon la lecture des "culturellement chrétiens" ?

La vie est souffrance ! oui, ça on savait.
Il faut comprendre les origines de cette souffrance ! OK.
Il faut comprendre la manière dont cette souffrance peut s'arrêter ! Premier blocage (normal, pour un chrétien, différence de lecture...)
Il faut comprendre le chemin de la libération ! Quelle libération ? instruit sur les six modes d'existence et sur les trois joyaux, on est quand même un peu déçu, quand bien même on pense que là est la Voie, de ne pas simplement se reposer, disons... au Paradis (ou quel que soit le nom du "lieu" probablement immatériel) où l'on pourrait, par exemple, retrouver les gens que l'on aime, les proches disparus, etc... (liste non exhaustive des desiderata)

Ben non, chez les bouddhistes, on nous propose, au mieux, une espèce d'anéantissement dans le "grand tout"
Un peu dur à avaler, quand bien même, philosophiquement, on adhère au reste.

Bon, j'arrête là pour l'instant.

Qu'en pensez vous ?
Ai je mal lu ?
Ai je mal compris ?
Que pouvez vous me dire sur la doctrine, telle que vous la comprenez ?

A bientôt, j'espère, de vous lire.
paix à toutes et à tous.

Laurent
Publicité






MessagePosté le: Mer 4 Fév 2015 - 14:52    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 225

MessagePosté le: Mer 4 Fév 2015 - 15:27    Sujet du message: Bonjour, nouveau sur le forum Répondre en citant

Bonjour Laurent et bienvenue,

Certainement certains de nos membres te répondront très directement, sinon tu risques de pouvoir déjà trouver quelques réponses en feuilletant les anciens sujets ...

Sönam
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
Laurent B
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 4 Fév 2015 - 17:53    Sujet du message: Bonjour, nouveau sur le forum Répondre en citant

Bonjour Sönam,
Merci de ton accueil.
L
pack
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2010
Messages: 459

MessagePosté le: Mer 4 Fév 2015 - 18:50    Sujet du message: Bonjour, nouveau sur le forum Répondre en citant

Oui le premier pas est simplement d'accepter cette notion anéantissement de sa personne. Celle qui est la plus douleureuse à quitter c'est la persona, le masque à travers lequel nous nous sommes construit et tentons d'exister, l'image de soi, le rôle que nous jouons et auquel nous nous identifions tristement et surtout celui que nous imposons à notre entourage, le pâle reflet de qui nous sommes essentiellement.

C'est ce grand inconfort que nous entretenons et perpétuons presque à notre insu. L'idée est de faire tomber ce masque, l'ego et d'être nu face au monde et cela crée généralement une peur panique.

La résolution de ce dilemme est cette l'espérance d'un monde à venir ... mais nous ne parlons pas d'un même monde !
Karma lhamo
Membre Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2009
Messages: 1 809
Localisation: Ajaccio

MessagePosté le: Mer 4 Fév 2015 - 19:10    Sujet du message: Bonjour, nouveau sur le forum Répondre en citant

je n'ajouterai rien à ce qu'a écrit pack.
Simplement il est pour principe d'aborder le bouddhisme en y arrivant avec la vision d'un ciel dégagé de ses nuages.Vous avez été chrétien. Ne faites des références au Dieu des chrétiens et au Christ que si vous vous êtes penché longuement dans l' ancien testament et le nouveau testament avec une lecture sacrée, pas au premier degré. C'est ainsi que vous pourrez prendre toute la subtilité des enseignements des grands maîtres dont le Bouddha historique à montrer le chemin.
L'espérance de la libération n'est pas anéantissement mais pleine conscience. Joie et félicité.
Bienvenue Laurent B
Deulma
________________________________________
Contempler le néant et le vide sans renoncer à la compassion.
Soûtra de la Liberté inconcevable
Laurent B
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 4 Fév 2015 - 19:27    Sujet du message: Bonjour, nouveau sur le forum Répondre en citant

Merci de ces réponses.
@ Pack : vision assez stressante du "devenir", pas très emballant tout ça...
@ Karma : lecture sacrée vs lecture au premier degré (de la Bible) ? pouvez vous développer svp ?
_bodhi
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2014
Messages: 500
Localisation: samsara

MessagePosté le: Mer 4 Fév 2015 - 21:19    Sujet du message: Bonjour, nouveau sur le forum Répondre en citant

Bonjour Laurent B,
bienvenue parmi nous.

A lire ton intro j'ai l'impression que tu es au supermarché en train de faire tes courses ! Un peu de ceci madame, un peu de cela monsieur ?
On ne choisit pas un chemin spirituel parce que ce qu'il offre est sympa ou agréable, mais plutôt parce qu'il nous correspond, qu'il nous parle. Le bouddhisme ne propose pas, il dit.
________________________________________
Dans la vacuité, chaque chose dépend de toutes choses, et dans toutes choses il y a l’esprit.
Adiós
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2013
Messages: 360

MessagePosté le: Jeu 5 Fév 2015 - 08:59    Sujet du message: Bonjour, nouveau sur le forum Répondre en citant

Bonjour et bienvenue
Je suis assez d’accord, en même temps il y a différentes approches dans le Bouddhisme alors il est possible d’écarter celles qui nous prendraient à rebrousse-poil en quelque sorte, ce qui est l’objectif des différentes écoles, s’adapter aux différences des êtres.
Si le coup de cœur n’est pas encore là, il peut venir (?), sinon je ne vois qu’une sorte de compromis avec une adhésion à 55% ou 60%, évidemment ce ne serait pas le meilleur choix ! Bonne réflexion sur les bouddhismes...
Laurent B
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 5 Fév 2015 - 11:50    Sujet du message: Bonjour, nouveau sur le forum Répondre en citant

"On ne cherche pas un chemin spirituel parce qu'il nous parle, qu'il nous est agréable..."
Ah bon ?
Mais vous avez bien que cela n'est pas le cas. On est chrétien, juif, musulman, bouddhiste, etc... parce que culturellement on est né dans telle ou telle sphère (musulman en Arabie, catholique en Italie, bouddhiste au Tibet, par exemple) ce qui ne veut pas dire que l' on ne peut changer de religion voire en prendre une (si l'on est au départ athée) mais cela se fera alors par choix. Quel sera ce choix sinon une adhésion à une doctrine par goût personnel ? Difficile d'imaginer une adhésion à quelque chose que l'on ressentirait comme la "vérité" tout en ressentant cette "vérité" comme quelque chose de "désagréable", non ?
Vous trouvez que je fais mes courses ? peut être, j'espère que non, en tout cas ce n'était pas ma démarche.
Je trouve, en gros, que le Bouddhisme est assez proche de ce que je ressens, mais j'ai un problème avec le Nirvana, tel que l'on nous le décrit...
Je n'espère pas un fleuve de lait et de miel, ni 72 vierges, ni toutes ces conneries... mais l'idée que rien ne subsiste de soi... je trouve cela un peu dur à avaler. Problème d'égo ? Même pas ! mais je suis quelqu'un, tout comme vous tous. Je ne suis pas qu'un agrégat de je ne sais quoi (foutaises)
D'ailleurs je ne dois pas être le seul, vu le peu d'essors de cette religion (que beaucoup ne considère même pas comme une religion mais comme une simple philosophie) circonscrite à l'Asie et aux diasporas...
Pourquoi un si faible développement sinon que Dieu n'est pas présent, qu'il n'y a pas de transcendance, que l'on nous condamne à revivre des vies médiocres ou alors accepter de disparaître ? A qui cela peut il "parler" ?
Qu'est ce qui vous pousse à vivre alors, vous les bouddhistes ?
Seulement l'idée d'arrêter les frais (toutes ces vies...) et disparaître ? même en pleine conscience...
Je suis en train de me rendre compte que même si certains éléments du Bouddhisme me plaisent, je ne serai jamais bouddhiste...
Pas grave, je ne crois pas à votre Nirvana, je ne peux pas le croire. Et quoi de plus important que la finalité, de ne notre devenir après la mort ?
Je crois que je vais relire la Bible moi...
De toute façon, j'ai bien compris que l'on ne répondra pas à mes questions, que "c'est comme ci et pas comme ça" etc...
Je quitte ce forum aussi vite que j'y suis venu.
Salut
phap
Membre Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Déc 2010
Messages: 1 667
Localisation: Zurich

MessagePosté le: Jeu 5 Fév 2015 - 12:39    Sujet du message: Bonjour, nouveau sur le forum Répondre en citant

Oula...

Bon bienvenue (un peu tard) et au revoir alors. Bonne continuation quel que soit le chemin que tu prends.
________________________________________
lalala...
Visiter le site web du posteur
_bodhi
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2014
Messages: 500
Localisation: samsara

MessagePosté le: Jeu 5 Fév 2015 - 18:12    Sujet du message: Bonjour, nouveau sur le forum Répondre en citant

Laurent B a écrit:
l'idée que rien ne subsiste de soi... je trouve cela un peu dur à avaler. Problème d'égo ? Même pas ! mais je suis quelqu'un, tout comme vous tous. Je ne suis pas qu'un agrégat de je ne sais quoi (foutaises)

C'est peut-être parce que tu confonds anéantissement et libération ? Il n'y a pas anéantissement de la personne parce qu'il n'y a jamais eu personne. Éventuellement ce qui est anéanti c'est l'idée de la personne. De toute façon la mort vient nous rappeler inéluctablement et douloureusement que cette idée est fausse, bouddhisme ou pas. Et tant que perdurera cette idée en nous la douleur sera notre compagne.
________________________________________
Dans la vacuité, chaque chose dépend de toutes choses, et dans toutes choses il y a l’esprit.
Ortho
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2012
Messages: 212
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun 9 Fév 2015 - 09:44    Sujet du message: Introduction. Répondre en citant

Bonjour,
Je vois votre message aujourd'hui, désolé du retard.

Je crois, que la démarche pour comprendre, ressentir, le fond de l'enseignement de Gotama -bouddha- est de s'asseoir sur un coussin, (et non un cousin), puis observer, le fonctionnement du mental.
Je pratique le Zen depuis quatre ans et le Yoga depuis beaucoup plus .Il n'y pas de "croyance" à proprement parlé dans cette voie, qui est multiple d'approche.
Pourquoi pas l'enseignement du Christ, si c'est cela qui vous attire?
Bonne route, voici un site où vous trouverez des adresses "sérieuses":

http://www.bouddhisme-france.org/

Cela vous aidera à déterminer votre recherche.
Bonne journée.
Ortho.
ted
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2014
Messages: 594
Localisation: IdF

MessagePosté le: Lun 9 Fév 2015 - 12:05    Sujet du message: Bonjour, nouveau sur le forum Répondre en citant

Laurent B a écrit:
Je ne suis pas qu'un agrégat de je ne sais quoi (foutaises)
D'ailleurs je ne dois pas être le seul, vu le peu d'essors de cette religion (que beaucoup ne considère même pas comme une religion mais comme une simple philosophie) circonscrite à l'Asie et aux diasporas...

Et pourtant...
    Citation:
    Le bouddhisme comptait en 2005 entre 230 millions et 500 millions d'adeptes, ce qui en fait la quatrième religion mondiale, derrière (dans l'ordre décroissant) le christianisme, l'islam, et l'hindouisme.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Bouddhisme



________________________________________
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:44    Sujet du message: Bonjour, nouveau sur le forum

Montrer les messages depuis:   
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> -> Introduction Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com