Sangha Forum
SanghaForum est un lieu de rencontre et d'échange consacré au dharma de Bouddha Sakyamouni. Il est consacré à toutes les traditions bouddhistes dans l'esprit du mouvement Rimé. Bouddhistes ou non bouddhistes, il est ouvert à tout le monde ... dans le respect de chacun.
pourquoi ne pas tuer une vache?
Aller à la page: 1, 2  >
 
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Général
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
tyrotyz
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2014
Messages: 22

MessagePosté le: Mar 24 Fév 2015 - 18:50    Sujet du message: pourquoi ne pas tuer une vache? Répondre en citant

Bonjour à tous,

J'ai compris de la vision bouddhiste du monde qu'elle envisage un continuum de conscience qui peut prendre un support matériel ou non.
Et que parfois ce continuum s'incarne dans une vache. Or, une vache n'est pas capable de progrès spirituel, n'est pas une incarnation propice à réaliser la cessation de la souffrance.
Donc, pourquoi les bouddhistes refusent de tuer une vache, cela permettrait à ce flux de conscience de peut être s'incarner dans un être humain.
Publicité






MessagePosté le: Mar 24 Fév 2015 - 18:50    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 221

MessagePosté le: Mar 24 Fév 2015 - 20:32    Sujet du message: pourquoi ne pas tuer une vache? Répondre en citant

D'abord "les bouddhistes" ne refusent pas de tuer une vache, tu confonds avec les hindouistes. Certaines écoles, certains maîtres bouddhistes préconisent de ne pas manger de viande, uniquement sur des bases éthiques, pas religieuses. Les animaux sont des êtres sensibles, des papas et des mamans, et surtout qui souffrent, comme nous. Et c'est à ce titre que certains optent pour le végétarisme.
Ensuite si on tue une vache, il y a peu de chance que le prochain être du continuum karmique soit un être humain ... peut-être un cheval ? Mr. Green

Sönam
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
melancholia24
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2014
Messages: 62
Localisation: France

MessagePosté le: Mar 24 Fév 2015 - 20:52    Sujet du message: pourquoi ne pas tuer une vache? Répondre en citant

Citation:
Ensuite si on tue une vache, il y a peu de chance que le prochain être du continuum karmique soit un être humain ... peut-être un cheval ? Mr. Green

Comment savez-vous cela, Sönam ?


Dernière édition par melancholia24 le Mar 24 Fév 2015 - 21:53; édité 1 fois
_bodhi
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2014
Messages: 498
Localisation: samsara

MessagePosté le: Mar 24 Fév 2015 - 21:08    Sujet du message: pourquoi ne pas tuer une vache? Répondre en citant

Cela me rappelle une histoire. Celle d'un brahmane qui s'apprêtait à sacrifier une chèvre. Je crois que c'est dans le film "Little bouddha" mais je n'en suis par sûr. Alors au moment où le brahmane s'apprête à égorger la chèvre celle-ci se met à rire. Le brahmane étonné retient son geste et demande à la chèvre pourquoi elle rit ? La chèvre raconte alors qu'il s'agit de sa 1000ème vie en tant que chèvre et que sa prochaine renaissance sera une vie humaine. Puis la chèvre se met à pleurer. Le brahmane s'étonne de nouveau et lui demande pourquoi elle pleure. La chèvre lui dit alors : "Je pleure pour toi, car il y a 1000 vies de cela j'étais moi-même brahmane et tout comme toi je sacrifiais des chèvres."
________________________________________
Dans la vacuité, chaque chose dépend de toutes choses, et dans toutes choses il y a l’esprit.
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 221

MessagePosté le: Mar 24 Fév 2015 - 21:54    Sujet du message: pourquoi ne pas tuer une vache? Répondre en citant

melancholia24 a écrit:
Citation:
Ensuite si on tue une vache, il y a peu de chance que le prochain être du continuum karmique soit un être humain ... peut-être un cheval ? Mr. Green


Comment savez-vous cela, Sönam ?


Vous aurez remarquer le sourire vert ... j'ai simplement supposé (sans aucune base) qu'être un cheval c'était mieux qu'être une vache, au moins lui, généralement, n'est pas mangé.

Sönam
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
tyrotyz
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2014
Messages: 22

MessagePosté le: Mar 24 Fév 2015 - 22:04    Sujet du message: pourquoi ne pas tuer une vache? Répondre en citant

En affirmant l'existence d'un continuum de conscience, quelque part on peut dire que tuer un animal pour le manger est peut être une bon moyen de tendre vers une cessation de la souffrance de tous les êtres.
Dans la même idée, c'est une démarche égoiste pour les moines, qui, refusant de faire des enfants pour pouvoir avoir une plus grande liberté et mieux se consacrer à la voie et aux autres, ne permettent pas à des continuum de conscience de s'incarner dans un être pouvant consciemment progresser spirituellement.
Et je suis assez perplexe sur la façon dont un continuum de conscience qui a pris une vache pour incarnation peut se purifier et s'"élever" à l'existence humaine...
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 221

MessagePosté le: Mar 24 Fév 2015 - 23:41    Sujet du message: pourquoi ne pas tuer une vache? Répondre en citant

tyrotyz a écrit:
...
Et je suis assez perplexe sur la façon dont un continuum de conscience qui a pris une vache pour incarnation peut se purifier et s'"élever" à l'existence humaine...


Il suffit de supposer que les animaux, vaches comprises, sont des êtres sensibles ... même si à leur niveau des milliers de renaissances, d'un animal à l'autre, leur seront nécessaires.

Sönam
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
soren
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2013
Messages: 177
Localisation: Samsara

MessagePosté le: Mer 25 Fév 2015 - 08:09    Sujet du message: pourquoi ne pas tuer une vache? Répondre en citant

tyrotyz a écrit:
En affirmant l'existence d'un continuum de conscience, quelque part on peut dire que tuer un animal pour le manger est peut être une bon moyen de tendre vers une cessation de la souffrance de tous les êtres.
Dans la même idée, c'est une démarche égoiste pour les moines, qui, refusant de faire des enfants pour pouvoir avoir une plus grande liberté et mieux se consacrer à la voie et aux autres, ne permettent pas à des continuum de conscience de s'incarner dans un être pouvant consciemment progresser spirituellement.
Et je suis assez perplexe sur la façon dont un continuum de conscience qui a pris une vache pour incarnation peut se purifier et s'"élever" à l'existence humaine...


Tuer pour faire cesser la souffrance de tous les êtres et interdire aux moines de ne pas avoir d'enfants dans un monde déjà surpeuplé pour une meilleure réalisation spirituelle de l'humanité, tiens j'y avais pas pensé, on ne sait pas bien si ça relève du pur sophisme, de l'oxymore ou de la coquecigrue, joli tyrotyz ! Mr. Green
ted
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2014
Messages: 594
Localisation: IdF

MessagePosté le: Mer 25 Fév 2015 - 09:32    Sujet du message: Re: pourquoi ne pas tuer une vache? Répondre en citant

tyrotyz a écrit:

Donc, pourquoi les bouddhistes refusent de tuer une vache.


Vache ou pas vache, les Cinq Préceptes sont les suivants :
Citation:

ne pas tuer;
ne pas voler;
ne pas commettre d'inconduite sexuelle (l'adultère...);
ne pas mentir;
ne pas consommer d'intoxicants ou de substances altérant les facultés (alcool, drogue, etc...).

Very Happy
________________________________________
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit
tyrotyz
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2014
Messages: 22

MessagePosté le: Mer 25 Fév 2015 - 12:19    Sujet du message: pourquoi ne pas tuer une vache? Répondre en citant

@Soren

J'ai bien conscience que le raisonnement est au mieux alambiqué. Il n'empêche que c'est un vrai questionnement pour moi, quand à la cohérence des actions de personnes croyant en un un continuum de conscience.
Et je peux même aller plus loin dans ce raisonnement, si il existe effectivement un continuum de conscience, quel mal y a t-il à tuer un être humain? Le dalai-lama par exemple, qui a un esprit "pur", je sais qu'il sera réincarné en un être humain au pire, donc le tuer n'a rien de bien grave...


@Ted

Oui, mais les préceptes sont fondés sur une vision du monde, ils en sont l'expression, pas la source.
tyrotyz
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2014
Messages: 22

MessagePosté le: Mer 25 Fév 2015 - 13:08    Sujet du message: pourquoi ne pas tuer une vache? Répondre en citant

Matthieu Ricard présente l'impartialité comme un des quatre fondements de la méditation dans son acceptation bouddhiste. Et il pose: "Un être dit "sensible" est un organisme vivant capable de faire la différence entre un bien-être et une douleur" et "Le bouddhisme fait donc la différence entre la réaction instinctive d'un animacule qui s'éloigne d'un stimulus potentiellement nuisible, et la réaction purement mécanique d'une fleur qui se penche vers le soleil par phototropisme".
De ça, je déduis qu'une bactérie a autant le droit au bien-être qu'un être humain.

Or selon wikipedia, "Chez l'humain, il a été calculé que 10**12 bactéries colonisent la peau, 10**10 bactéries colonisent la bouche et 10**14 bactéries habitent dans l'intestin, ce qui fait qu'il y a dix fois plus de cellules bactériennes que de cellules humaines dans le corps humain9. La plupart de ces bactéries sont inoffensives ou bénéfiques pour l’organisme. Il existe cependant de nombreuses espèces pathogènes à l'origine de beaucoup de maladies infectieuses comme le choléra, la syphilis, la peste, l’anthrax, la tuberculose."

Dois-je donc arrêter de me laver?
N'est ce pas un peu vain que de soucier de la vie d'UNE vache quand je sais que chaque jour, en me lavant, je tue des MILLIERS de bactéries?
jerome
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2014
Messages: 170

MessagePosté le: Mer 25 Fév 2015 - 17:42    Sujet du message: pourquoi ne pas tuer une vache? Répondre en citant

Bonjour tyrotys, selon vous , quelle est la raison logique qui pousse un eveillé à deconseiller de tuer un autre etre sensible ou bien soi meme?
soren
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2013
Messages: 177
Localisation: Samsara

MessagePosté le: Mer 25 Fév 2015 - 18:45    Sujet du message: pourquoi ne pas tuer une vache? Répondre en citant

tyrotyz a écrit:
@Soren

J'ai bien conscience que le raisonnement est au mieux alambiqué. Il n'empêche que c'est un vrai questionnement pour moi, quand à la cohérence des actions de personnes croyant en un un continuum de conscience.
Et je peux même aller plus loin dans ce raisonnement, si il existe effectivement un continuum de conscience, quel mal y a t-il à tuer un être humain? Le dalai-lama par exemple, qui a un esprit "pur", je sais qu'il sera réincarné en un être humain au pire, donc le tuer n'a rien de bien grave...


@Ted

Oui, mais les préceptes sont fondés sur une vision du monde, ils en sont l'expression, pas la source.



L'enseignement du Bouddha consiste à supprimer la souffrance, penses-tu sérieusement que tuer va dans ce sens ? C'est pas trop trop compliqué à appréhender tout de même, calme ton esprit au lieu de le torturer avec des raisonnements "alambiqués" Wink
Yves
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2011
Messages: 314
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Mer 25 Fév 2015 - 20:37    Sujet du message: pourquoi ne pas tuer une vache? Répondre en citant

bonjour

appréhender le continuum de conscience à partir du mental est inutile; je te conseille plutôt d'en faire l'expérience directe, ainsi tu sauras le pourquoi du comment et s'il est bon de tuer une vache, une bactérie, le Bouddha ou le Dalai-lama.

pour pouvoir faire l'expérience de ce continuum il faut commencer par comprendre ce qu'est la nature de l'esprit, être capable de dissoudre la dualité créé par le mental. à ce moment s'ouvrira pour toi une compréhension différente. si elles te sont toujours nécessaire tu pourras te poser toutes ses questions sur le continuum de conscience ensuite.

là c'est un peu comme si tu voulais savoir nager mais sans eau. le principe de réincarnation n'a rien de vital pour un travail spirituel, savoir les conséquences karmiques de nos actes s'apprend petit à petit avec l'observation de notre mental dans le quotidien. la connaissance des principes de la réincarnation n'intervient que quand le mental est dissous, alors on peut "s'intéresser" et "comprendre" en parti de quoi il est question. mais c'est le mental et l'ego que cela "intéresse" et ça ne fait pas avancé sur le chemin spirituel
________________________________________
oui à ce qui est
tout change
tout est maintenant
tyrotyz
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2014
Messages: 22

MessagePosté le: Jeu 26 Fév 2015 - 11:56    Sujet du message: pourquoi ne pas tuer une vache? Répondre en citant

@ Jerome

Je pense que ce qui motive un éveillé à agir ainsi est que, en s’arrêtant au niveau de réalité connu, à l'incarnation que j'ai en fasse de moi, cette dernière sera plus heureuse de rester en vie.


@ Soren

"L'enseignement du Bouddha consiste à supprimer la souffrance, penses-tu sérieusement que tuer va dans ce sens ?". En posant l'existence d'un continuum de conscience, cela se peut oui. Surtout si l'incarnation de ce continuum de conscience ne permet pas la progression spirituelle (par exemple une vache).


@Yves

"le principe de réincarnation n'a rien de vital pour un travail spirituel". Si le travail spirituel consiste à développer la compassion, je pense que si. Pour vouloir le bien-être de quelqu'un, il faut comprendre quels sont ses besoins, ce qui lui apporte du bien-être. Et selon qu'une vache puisse être réincarné ou non, lui apporter du bien-être ne se fera pas de la même façon. Me désintéresser du sort des incarnations du futur n'est pas un geste de compassion.
Et je peux me dire, "arrêtes toi à ce niveau de réalité pour commencer". Mais alors, le sens de la vie d'un ermite bouddhiste est nulle, se retirer toute sa vie dans un ermitage à cultiver la compassion puis ensuite ne jamais la mettre en pratique...


Et merci pour vos réponses.
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:12    Sujet du message: pourquoi ne pas tuer une vache?

Montrer les messages depuis:   
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Général Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com