Sangha Forum
SanghaForum est un lieu de rencontre et d'échange consacré au dharma de Bouddha Sakyamouni. Il est consacré à toutes les traditions bouddhistes dans l'esprit du mouvement Rimé. Bouddhistes ou non bouddhistes, il est ouvert à tout le monde ... dans le respect de chacun.
Vérité relative/absolue

 
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Débutants
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
tyrotyz
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2014
Messages: 22

MessagePosté le: Jeu 2 Avr 2015 - 14:25    Sujet du message: Vérité relative/absolue Répondre en citant

Bonjour,

J'ai un peu de mal à comprendre la notion de vérité relative/absolue.
Pour reprendre M.Ricard:"la vérité relative correspond à notre expérience empirique du monde et la vérité absolue au résultat de l'analyse ultime selon les phénomènes sont dénués d'existence intrinsèque". Et "Le bouddhisme distingue plusieurs niveaux de conscience: grossier, subtil, extrêmement subtil"

Si je prends le besoin de manger chez l'être humain (EH), c'est pourtant un besoin qui va rester permanent tout au long de l'existence de l'EH, quelque chose de stable. L'analyse bouddhiste, la vérité absolue consiste à dire que ce besoin relève de la loi de causalité de l'association d'un flux de conscience à une enveloppe corporelle mais disparait lors de leur séparation, ie la mort.
Ais-je bien compris?
Et deuxième remarque, quand je fais l’expérience de la faim et pense "j'ai faim", cette pensée est du à la causalité de l'inscription corporelle sur le flux de conscience. Elle agit donc sur le niveau subtil de la conscience mais laisse inchangé la "continuité primordial de l'esprit", c'est pourquoi on peut dire qu'elle non existante.
Ais-je bien compris la aussi?
Publicité






MessagePosté le: Jeu 2 Avr 2015 - 14:25    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
phap
Membre Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Déc 2010
Messages: 1 667
Localisation: Zurich

MessagePosté le: Jeu 2 Avr 2015 - 16:36    Sujet du message: Vérité relative/absolue Répondre en citant

Citation:
Si je prends le besoin de manger chez l'être humain (EH), c'est pourtant un besoin qui va rester permanent tout au long de l'existence de l'EH, quelque chose de stable. L'analyse bouddhiste, la vérité absolue consiste à dire que ce besoin relève de la loi de causalité de l'association d'un flux de conscience à une enveloppe corporelle mais disparait lors de leur séparation, ie la mort.
Ais-je bien compris?


Au-delà de l'association d'un flux de conscience lié à une enveloppe, la vérité absolue consiste à réaliser que la notion même d'être humain, d'enveloppe charnelle, (ou si on va plus loin même la loi de causalité, et toutes les autres notions)sont des créations illusoires, des concepts, des attachements, des fantômes, des fantasmagories, etc... Bien que tout cela existe au niveau relatif, relatif à notre expérience en tant qu'être humain, et à notre ignorance qui rajoute de la consistance à la nudité des phénomènes.
________________________________________
lalala...
Visiter le site web du posteur
Yves
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2011
Messages: 314
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Jeu 2 Avr 2015 - 18:57    Sujet du message: Vérité relative/absolue Répondre en citant

pour le besoin de manger ok

pour la 2è affirmation je ne suis pas sur de te comprendre, ce qui est sur c'est que la "continuité primordial de l'esprit" est continu quoi qu'il advienne donc oui Mr. Green

pour ce qui est du distinguo vérité relative/absolue; en fait il n'y a que la vérité absolue, mais comme 99,99% des gens vivent avec une conception erroné de la réalité on a appelé cette vérité "relative" car il est bien difficile de remettre en cause 99,99% des gens et leurs dire que la façon dont ils perçoivent le monde est fausse même s'ils sont 99,99% à avoir la même Mr. Green
________________________________________
oui à ce qui est
tout change
tout est maintenant
_bodhi
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2014
Messages: 498
Localisation: samsara

MessagePosté le: Jeu 2 Avr 2015 - 19:03    Sujet du message: Vérité relative/absolue Répondre en citant

tyrotyz a écrit:
Si je prends le besoin de manger chez l'être humain (EH), c'est pourtant un besoin qui va rester permanent tout au long de l'existence de l'EH, quelque chose de stable. L'analyse bouddhiste, la vérité absolue consiste à dire que ce besoin relève de la loi de causalité de l'association d'un flux de conscience à une enveloppe corporelle mais disparait lors de leur séparation, ie la mort.
Ais-je bien compris?

La "vérité absolue" ou "vérité ultime" d'un phénomène, c'est que le phénomène n'existe pas de par son propre pouvoir. L'existence d'un phénomène a des causes extérieures à lui, dépend d'autres choses que de lui-même, nécessitant de conditions pour être. C'est tout. Tout le reste, tous les autres phénomènes font partis des vérités relatives ou conventionnelles. Concernant la faim, avoir faim n'est pas quelque chose de permanent. La faim s'arrête, puis reprend, puis s'arrête de nouveau pour peu que l'on mange à satiété. Si l'on ne mange pas, c'est la mort. Concernant la loi de causalité, des conditionnements des phénomènes, c'est aussi du domaine des vérités relatives.

tyrotyz a écrit:
Et deuxième remarque, quand je fais l’expérience de la faim et pense "j'ai faim", cette pensée est du à la causalité de l'inscription corporelle sur le flux de conscience. Elle agit donc sur le niveau subtil de la conscience mais laisse inchangé la "continuité primordial de l'esprit", c'est pourquoi on peut dire qu'elle non existante.
Ais-je bien compris la aussi?

Un yéti ailé qui parle douze langues et dont les parents sont stériles est un non existant. J'aurai pu faire plus simple mais c'est pour être sûr... Mr. Green La pensée "j'ai faim" n'est pas un non existant. Elle existe mais pas en soi, pas en elle-même, pas toute seule. Elle dépend de causes et conditions, notamment d'un corps à entretenir. Quand un être humain naît, il possède un corps (grossier) et un esprit (grossier) qui sont les cinq agrégats d'un être humain. Quand un être humain meurt, ses sensations corporelles ainsi que les perceptions mentales grossières se résorbent dans l'esprit plus subtil de la mort ; elles cessent de se manifester jusqu'à la prochaine renaissance grossière d'un être humain ou d'un animal par exemple.
________________________________________
Dans la vacuité, chaque chose dépend de toutes choses, et dans toutes choses il y a l’esprit.
_bodhi
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2014
Messages: 498
Localisation: samsara

MessagePosté le: Jeu 2 Avr 2015 - 21:22    Sujet du message: Vérité relative/absolue Répondre en citant

Voici un lien intéressant sur les deux vérités :

http://www.centreparamita.org/?navig=/bouddhisme/2verites
________________________________________
Dans la vacuité, chaque chose dépend de toutes choses, et dans toutes choses il y a l’esprit.
tyrotyz
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2014
Messages: 22

MessagePosté le: Jeu 2 Avr 2015 - 21:39    Sujet du message: Vérité relative/absolue Répondre en citant

J'ai été peu clair: dans mon esprit ( Razz !!),la "continuité primordial de l'esprit", le moi-je, la conscience extrêmement subtile signifient la même chose.
Je réponds un peu à vous 3 en reformulant une nouvelle affirmation.


En gros, ma façon de structurer mon expérience humaine est toujours au niveau de la vérité relative. Ce n'est pas parce qu'il existe des constantes entre le flux de conscience et son inscription charnelle (besoin de manger,...) que ces dernières sont absolues. Rien ne me dit que les flux de consciences ne s'inscrivent pas dans des enveloppes charnelles dans lequel le moi-je ne perçoit pas un besoin de manger et peut continuer son inscription.
Et en revanche, le besoin de manger lui est bien permanent pour le couple flux de conscience/enveloppe humaine. Mais c'est ce couple qui est impermanent dans le temps. Et heureusement qu'il existe des rapports constants, permanents entre les deux, sinon ce serait le bordel pour organiser mon expérience intérieure.



PS:il existe des témoignages de moi-je réinscrit dans une enveloppe humaine, qui ont des souvenirs de leur inscription dans une enveloppe non-humaine?
PS2:ma deuxième question a plus à voir avec mon autre post, si il y a existence d'une causalité ascendante entre conscience subtile et conscience extrêmement subtile (ou moi-je).
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:06    Sujet du message: Vérité relative/absolue

Montrer les messages depuis:   
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Débutants Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com