Sangha Forum
SanghaForum est un lieu de rencontre et d'échange consacré au dharma de Bouddha Sakyamouni. Il est consacré à toutes les traditions bouddhistes dans l'esprit du mouvement Rimé. Bouddhistes ou non bouddhistes, il est ouvert à tout le monde ... dans le respect de chacun.
amour et illusion

 
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Général
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
jerome
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2014
Messages: 170

MessagePosté le: Ven 10 Avr 2015 - 16:20    Sujet du message: amour et illusion Répondre en citant

n'aime t'on que des illusions ?
Publicité






MessagePosté le: Ven 10 Avr 2015 - 16:20    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 220

MessagePosté le: Ven 10 Avr 2015 - 16:23    Sujet du message: amour et illusion Répondre en citant

Dans la mesure où dans le samsara tout est illusion ...
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
jerome
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2014
Messages: 170

MessagePosté le: Ven 10 Avr 2015 - 17:31    Sujet du message: amour et illusion Répondre en citant

Le fait d'etre désillusionné n'a t'il pas un effet sur l'amour ?
Yves
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2011
Messages: 314
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Ven 10 Avr 2015 - 18:08    Sujet du message: amour et illusion Répondre en citant

il y a une forme d'amour plus profond:

"L'amour est un état. L'amour n'est pas à l'extérieur,mais au plus profond de vous.Il est en vous et indissociable de vous à tout jamais. Il ne dépend de quelqu'un d'autre,d'une forme extérieur. L'immobilité de la présence intérieur vous permet de sentir votre propre réalité intemporel et sans forme, c'est à dire la vie non manifeste qui anime votre forme matérielle. Elle vous permet aussi de sentir cette vie au plus profond de chaque autre être humain et de toute autre créature. Vous voyez au-delà du voile de la forme et de la division. Ceci est la réalisation de l'unicité. Ceci est l'amour.
...
L'amour n'est pas sélectif,tout comme la lumière du soleil.Il ne fait pas en sorte que quelqu'un soit spéciale. L'amour n'est pas exclusif. L'exclusivité n'est pas le propre de l'amour mais celui de l'ego. Par contre, l'intensité selon laquelle le véritable amour est ressenti peut varier. Il se peut qu'une personne vous reflète l'amour qui est en vous plus nettement et plus intensément que les autres. Et si cette personne ressent la même chose face à vous, on peut dire que vous êtes en relation d'amour avec elle. Le lien entre vous et cette personne est le même que celui qui existe entre vous et la personne assise à coté de vous dans l'autobus, ou que celui qui existe entre vous et un oiseau, un arbre ou une fleur. Seul diffère le degré d'intensité avec lequel vous sentez ce lien.
Eckhart Tolle"

alors perdre ses illusions sur l'amour "romantique" tel qu'on le considère dans notre culture nous permet peut-être d'approfondir cette notion et de lui donner une dimension plus large
________________________________________
oui à ce qui est
tout change
tout est maintenant
Les membres suivants remercient Yves pour ce message :
jerome (10/04/15)
_bodhi
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2014
Messages: 498
Localisation: samsara

MessagePosté le: Sam 11 Avr 2015 - 10:59    Sujet du message: amour et illusion Répondre en citant

Le philosophe PASCAL soulève la question de l'amour porté à l'autre et la ramène aux "qualités empruntées" :

Citation:
« Qu’est-ce que le moi ? Un homme qui se met à la fenêtre pour voir les passants, si je passe par là, puis-je dire qu’il s’est mis là pour me voir ? Non, car il ne pense pas à moi en particulier. Mais celui qui aime quelqu’un à cause de sa beauté, l’aime-t-il ? Non car la petite vérole, qui tuera la beauté sans tuer la personne, fera qu’il ne l’aimera plus. Et si on m’aime pour mon jugement, pour ma mémoire, m’aime-t-on moi ? Non, car je puis perdre ces qualités sans me perdre moi-même. Où est donc ce moi, s’il n’est ni dans le corps ni dans l’âme? Et comment aimer le corps ou l’âme, sinon pour ces qualités, qui ne sont point ce qui fait le moi, puisqu’elles sont périssables ? Car aimerait-on la substance de l’âme d’une personne, abstraitement, et quelques qualités qui y fussent ? Cela ne se peut, et serait injuste. On n’aime donc jamais personne, mais seulement des qualités. Qu’on ne se moque donc plus de ceux qui se font honorer pour des charges et des offices, car on n’aime personne que pour des qualités empruntées. »
Blaise PASCAL, Pensées, 1670, édition Brunschvicg, fragment 323
http://iphilo.fr/2014/10/20/pascal-enquete-sur-le-moi/


Et un bouddhiste du mahayana, qu'aime-t-il quand il aime ? Une conscience n'existe pas sans son objet dit-on. Quel est l'objet de l'amour d'un bodhisattva ? Généralement on répond "tous les êtres vivants".
________________________________________
Dans la vacuité, chaque chose dépend de toutes choses, et dans toutes choses il y a l’esprit.
_bodhi
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2014
Messages: 498
Localisation: samsara

MessagePosté le: Sam 11 Avr 2015 - 17:25    Sujet du message: amour et illusion Répondre en citant

Je pense que ce qu'un bouddhiste du mahayana aime véritablement chez l'autre c'est ce qu'il retrouve en lui ; non pas qu'il ramène tout à sa propre personne, mais il prend conscience qu'il y a chez l'autre les mêmes potentialités admirables, les mêmes qualités spirituelles supérieures. Et cela, c'est aimable véritablement.
________________________________________
Dans la vacuité, chaque chose dépend de toutes choses, et dans toutes choses il y a l’esprit.
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 220

MessagePosté le: Sam 11 Avr 2015 - 18:31    Sujet du message: amour et illusion Répondre en citant

_bodhi a écrit:
Je pense que ce qu'un bouddhiste du mahayana aime véritablement chez l'autre c'est ce qu'il retrouve en lui ; non pas qu'il ramène tout à sa propre personne, mais il prend conscience qu'il y a chez l'autre les mêmes potentialités admirables, les mêmes qualités spirituelles supérieures. Et cela, c'est aimable véritablement.


Il peut même être réalisé que, d'une certaine vue, c'est "la même chose" ...

Sönam
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
Dimis
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2014
Messages: 148
Localisation: essone

MessagePosté le: Dim 12 Avr 2015 - 16:51    Sujet du message: amour et illusion Répondre en citant

La forme est vacuité et la vacuité est forme.

En ce sens l amour c'est reconnaitre en l etre notre nature véritable. Le bonheur des etres devient donc notre propre bonheur.
Quand tous les êtres seront sauvés nous ne croiront pas en vérité qu'un seul être aura été sauvé. Car ca serait continuer d entrenir l idée d'un soi et d'une existence.

On ne peut donc pas definir les êtres comme existant ou comme non existant, de cette façon nous redonnons le véritable sens à l altruisme et la compassion. A ne pas confondre avec l amour passionnel battit sur l illusion
ted
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2014
Messages: 594
Localisation: IdF

MessagePosté le: Mar 14 Avr 2015 - 11:45    Sujet du message: amour et illusion Répondre en citant

On aime les gens pour leurs qualités.
On les déteste pour leurs défauts.
C'est pourtant simple.
Pourquoi chercher midi à 14 heures ? Embarassed

Maintenant, peut t'on les aimer indépendamment de leurs qualités et de leurs défauts ?
Et si oui, qu'est ce qu'on aime ? qui est-ce qu'on aime ?
Et comment appeler cette sorte d'amour ?

Je crois qu'on appelle "compassion" un amour qui ne s'attache pas aux qualités, ni aux défauts, mais qui s'exprime pour ce que les êtres sont : des personnes en souffrance, prisonnières du samsara. C'est un amour désintéressé au sens qu'il n'attend rien en retour. C'est une sorte d'amour fraternel, un peu comme le fait de s'aimer soi-même. Quand on s'aime soi-même, on n'attend pas de récompense de la part de nous-mêmes. De même, voir un être sortir de l'ignorance apporte une grande joie. Le voir dans l'ignorance est une grande tristesse. Mais cette joie et cette tristesse sont identiques. Ce ne sont que des facettes du même lien qui nous unit à tous les êtres. L'important, c'est pas la couleur du lien, mais le lien.

Dans le relatif, notre attirance pour telle ou telle qualité chez l'un ou l'autre ne peut être que karmique. Quoi d'autre ? Donc illusoire Jérôme. Mais illusoire tout comme celui qui dit "j'aime".

Conclusion, pour qu'un amour romantique, égotique, soit vrai, profond et durable, choisissons quelqu'un qui manifeste des qualités vraies, profondes et durables. De telles qualités finiront par aboutir à un amour vrai, profond, durable et désintéressé pour cet être et au final, pour tous les êtres, qui ne sont que ses multiples reflets.

D'ailleurs, quand on aime vraiment quelqu'un, on finit par retrouver son essence en toutes choses.
Ne jetons pas aux orties l'amour égotique, romantique. C'est un marche-pied vers une ouverture plus grande. Un apprentissage du coeur et de sa vacuité.
________________________________________
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 220

MessagePosté le: Mar 14 Avr 2015 - 12:46    Sujet du message: amour et illusion Répondre en citant

ted a écrit:
On aime les gens pour leurs qualités.
On les déteste pour leurs défauts.
C'est pourtant simple.
Pourquoi chercher midi à 14 heures ? Embarassed
...


Tu veux dire ce qu'on aime chez eux, ce sont nos propres qualités,
Ce qu'on déteste ce sont nos propres défauts ...
... ne serait-ce pas nous que nous cherchions "chez l'autre", et l'amour "passion" n'est-il pas qu'une vague masturbation ?
Lorsqu'on pleure un être cher, ne pleurons-nous pas sur nous même qui ne pourrons plus "en jouir" ?
L'amour véritable ne peut-être que gratuit, sans distinction et sans retour ... le reste n'est qu'une immonde ou on déclame "je t'aime" et qui n'est que "je n'aime que moi".

Sönam
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
ted
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2014
Messages: 594
Localisation: IdF

MessagePosté le: Mar 14 Avr 2015 - 13:22    Sujet du message: amour et illusion Répondre en citant

Baaaah... pourquoi pas ?

Pourquoi on ne pourrait pas s'aimer soi-même après tout ? Y compris, à travers les autres ?

Ne dit-on pas que quand nous vénérons le Bouddha, nous ne vénérons pas une personne extérieure, mais que nous rendons hommage aux qualités qui sont en nous et que nous représentons extérieurement sous forme d'un Bouddha ?

Pourquoi ne pas aimer Serge quand il diffuse le Dharma et qu'il traduit des livres, parce que j'aimerais bien faire ce qu'il fait ?

La masturbation, "ce n'est pas sale", comme disait Le Doc sur Fun Radio je crois.

Certes, Maître Dogen affirme :
    Citation:
    "Etudier la voie du Bouddha, c'est s'étudier soi-même.
    S'étudier soi-même, c'est s'oublier soi-même.
    S'oublier soi-même, c'est être éveillé par toutes les existences.
    Etre éveillé par toutes les existences, c'est dépouiller son propre corps et son propre esprit comme le corps et l'esprit de l'autre."

Mais s'oublier soi-même, ce n'est pas se fuir soi-même. Ni fuir son humanité.
Pour compter jusqu'à 1000, on commence par 1.
Pour faire 10 000 kms à pied, on commence par faire un pas.

Pour aimer tous les êtres, on commence par s'aimer soi-même.
Puis par en aimer un deuxième.
Puis un troisième.
Puis un quatrième.
On finit par tous les aimer comme soi-même.

Et au passage, on abandonne l'égoïsme et les trois poisons.
________________________________________
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 220

MessagePosté le: Mar 14 Avr 2015 - 13:27    Sujet du message: amour et illusion Répondre en citant

C'est pour cela que je parle "d'amour-passion" ...
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
ted
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2014
Messages: 594
Localisation: IdF

MessagePosté le: Mar 14 Avr 2015 - 17:44    Sujet du message: amour et illusion Répondre en citant

Sönam a écrit:
C'est pour cela que je parle "d'amour-passion" ...

Inévitable si on s'arrête en chemin, c'est sur...
Mais déjà, on a dépassé notre coté mammifère, basé sur la pure reproduction. C'est toujours ça de fait.

Quand à l'amour véritable, il ne peut pas jaillir de l'égo.
De même que l'éveil n'est pas le résultat d'une pratique.

J'aime bien les chips quand même...

Et les oiseaux aiment les grains...

________________________________________
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit
_bodhi
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2014
Messages: 498
Localisation: samsara

MessagePosté le: Mer 15 Avr 2015 - 16:31    Sujet du message: amour et illusion Répondre en citant

Sönam a écrit:
_bodhi a écrit:
Je pense que ce qu'un bouddhiste du mahayana aime véritablement chez l'autre c'est ce qu'il retrouve en lui ; non pas qu'il ramène tout à sa propre personne, mais il prend conscience qu'il y a chez l'autre les mêmes potentialités admirables, les mêmes qualités spirituelles supérieures. Et cela, c'est aimable véritablement.


Il peut même être réalisé que, d'une certaine vue, c'est "la même chose" ...

Sönam


Il y a cette vue qui parle de "vide d'altérité".
http://fr.wikipedia.org/wiki/Shentong
________________________________________
Dans la vacuité, chaque chose dépend de toutes choses, et dans toutes choses il y a l’esprit.
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:40    Sujet du message: amour et illusion

Montrer les messages depuis:   
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Général Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com