Sangha Forum
SanghaForum est un lieu de rencontre et d'échange consacré au dharma de Bouddha Sakyamouni. Il est consacré à toutes les traditions bouddhistes dans l'esprit du mouvement Rimé. Bouddhistes ou non bouddhistes, il est ouvert à tout le monde ... dans le respect de chacun.
Végétarisme contraint et bien-être des tibétains ...

 
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Autre -> Archives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 220

MessagePosté le: Mer 15 Avr 2015 - 09:46    Sujet du message: Végétarisme contraint et bien-être des tibétains ... Répondre en citant

Un article intéressant d'une tibétaine sur le végétarisme ... http://highpeakspureearth.com/2015/coerced-vegetarianism-and-the-welfare-of-tibetans-by-jamyang-kyi-2/

"During these [last] years, there has been a lot of fuss in Tibet about a movement to stop eating meat. While vegetarianism may be appropriate for others, in a barren land of high mountains, where oxygen is scarce, conditions for livelihood are poor, and there are no vegetables, while yak and sheep meat are considered the best, this is more harmful than beneficial for the masses of Tibetan farmers and pastoralists who have to rely on their physical strength to do their work."

Sönam
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
Publicité






MessagePosté le: Mer 15 Avr 2015 - 09:46    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
ted
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2014
Messages: 594
Localisation: IdF

MessagePosté le: Mer 15 Avr 2015 - 10:28    Sujet du message: Re: Végétarisme contraint et bien-être des tibétains ... Répondre en citant

C'est sur que si on a rien à manger : ni céréales, ni légumineuses, ni fruits secs, ni algues, ni lentilles, ni etc... manger du mouton ou du yak permet d'éviter les carences. C'est clair.

Mais en dehors de ces cas extrêmes et de quelques prescriptions médicales bien particulières, manger de la viande n'apporte que des ennuis, à nous, à la planète et à l'animal qui se fait tuer. En fait, on en mange plutôt par plaisir, faut bien l'avouer.


Citation:
"...who have to rely on their physical strength to do their work"

Ca c'est un gros mythe. Smile Les végétariens seraient faibles et sans force par rapport à ceux qui mangent de la viande. Wink

Je crois que certaines personnes ne pourront jamais se passer de viande.
Ni de bière, ni de vin, ni de whisky, ni de cigarettes, ni de télé, ni de tromper leur femme ou leur mari... etc


Cela dit, prendre 25 kilos pour accoucher d'un petit bébé, c'est pas forcément nécessaire. Parfois, on pousse la femme enceinte à se suralimenter. Au Tibet, je sais pas. Mais en tout cas, c'est préjudiciable. Ca fatigue le coeur et ça augmente les risques de complications.

Sinon, si on est enceinte, perdue dans les hauts plateaux du Tibet, et qu'on a un doute sur la qualité de son alimentation et de l'apport en calcium, vaut sans doute mieux manger un peu de yak ou de mouton que d'avoir un enfant malformé. C'est une décision qui appartient à chacune.
________________________________________
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit
jlb73
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 66
Localisation: Seine St Denis

MessagePosté le: Jeu 16 Avr 2015 - 16:19    Sujet du message: Végétarisme contraint et bien-être des tibétains ... Répondre en citant

Bonjour à tous,

Ted appuie là où cela fait mal Smile) Je cite : on mange plutôt par plaisir Smile

J'ai quelques questions pour ceux qui pratiquent le végétarisme :

- vous le faites UNIQUEMENT sur la viande ou aussi sur le poisson, fruits de mer et oeufs ?

- Vous le faites aussi sur des produits transformés ? Un steak haché ok, mais par exemple des raviolis au boeuf, une quiche avec des lardons ? Vous ne mangez pas aussi ?

- J'ai des carences en fer... vous compensez comment au niveau des végétaux ?

- Vous êtes invités chez des amis qui ne savent pas que vous pratiquez le végétarisme. Vous leur dites avant pour qu'ils adaptent leur repas, vous vous adaptez pour ce repas festif ?

Merci pour vos avis.

P.S : je laisse la modération juge d'ouvrir un nouveau post ou pas pour mon message.
Visiter le site web du posteur
_bodhi
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2014
Messages: 498
Localisation: samsara

MessagePosté le: Jeu 16 Avr 2015 - 19:08    Sujet du message: Végétarisme contraint et bien-être des tibétains ... Répondre en citant

Bonjour,

personnellement, et depuis 22 ans, je ne mange ni viandes rouges ni viandes blanches. Du point de vue du règne animal je me circonscris à manger du poisson et des "fruits de mer". Dans mon idée ce n'est qu'une étape en attendant de ne plus consommer du tout de viande animale, même si cette étape a tendance à durer. Mr. Green Bien sûr je ne pêche pas moi-même ces animaux. Alors que j'ai bien spécifié à mon entourage de ne plus me proposer de viande rouge ou blanche à manger, j'aurais tendance à ne plus être aussi intransigeant, notamment les personnes qui ne me connaissent pas. Non pas pour m'autoriser des écarts, mais pour ne pas gêner ces personnes ou leur poser des problèmes d'intendance par exemple. Je pense qu'un écart n'est pas préjudiciable, d'autant plus qu'on ne va pas jeter à la poubelle les mets qui n'auront pas été consommés. Je préfère consommer que jeter; je remercie au passage ces animaux qui m'ont offert leur corps et je leur souhaite de trouver une incarnation supérieure, heureuse et de trouver le dharma.
________________________________________
Dans la vacuité, chaque chose dépend de toutes choses, et dans toutes choses il y a l’esprit.
ted
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2014
Messages: 594
Localisation: IdF

MessagePosté le: Jeu 16 Avr 2015 - 20:15    Sujet du message: Végétarisme contraint et bien-être des tibétains ... Répondre en citant

jlb73 a écrit:
mais par exemple des raviolis au boeuf, une quiche avec des lardons ? Vous ne mangez pas aussi ?

non plus...
Ni viande, ni poisson, ni crustacés, quelque soit le degré de préparation ou transformation culinaire. Mais aussi pas de gélatine ou de présure animale.
Le plus simple serait que tu jettes un coup d'oeil sur un site végétarien. Les réponses à tes questions sur les carences y sont apportées par des personnes compétentes.
________________________________________
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit
jlb73
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 66
Localisation: Seine St Denis

MessagePosté le: Ven 17 Avr 2015 - 08:02    Sujet du message: Végétarisme contraint et bien-être des tibétains ... Répondre en citant

Merci pour votre retour d'expérience.

Respects TED parce que la gélatine et la présure, t'en as un peu partout !

Passant d'un bon vivant au niveau de la nourriture pendant plus de 40 ans, je me dis qu'il faut faire des étapes pour durer dans le temps.

A voir pour la viande dans un premier temps et à voir comme TED par la suite...
Visiter le site web du posteur
ted
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2014
Messages: 594
Localisation: IdF

MessagePosté le: Ven 17 Avr 2015 - 09:43    Sujet du message: Végétarisme contraint et bien-être des tibétains ... Répondre en citant

Baaaaahh, c'est pas si compliqué Bagadou. Embarassed Il y a des boutiques spécialisées...

On trouve de plus en plus de fromages avec de la présure microbienne ou végétale. C'est indiqué sur l'étiquette.
Si ya juste marqué "présure", sans autre précision, alors c'est de la présure animale, c'est à dire de l'estomac de veau écrasé. C'est ainsi qu'on fait tourner le lait pour préparer la plupart des fromages, notamment les AOC.

Entre ceux qui vident les intestins d'un animal pour le remplir avec le sang de ce même animal, rehaussé d'épices et l'aspirer doucement...
Ceux qui éventrent les veaux pour leur arracher le quatrième estomac rempli de sucs digestifs...
Ceux qui gavent les oies jusqu'à faire exploser leur foie, puis qui consomment ce foie malade et boursoufflé...
Ceux qui font bouillir les carcasses des bovins pour en faire une pâte qu'ils mettent dans les bonbons et les rouge à lèvres...
C'est vrai que c'est pas facile de se nourrir de façon éthique...
________________________________________
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit
Dimis
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2014
Messages: 148
Localisation: essone

MessagePosté le: Ven 26 Juin 2015 - 09:23    Sujet du message: Végétarisme contraint et bien-être des tibétains ... Répondre en citant

Bonjour Ted,

Que penses tu du régime frugivore / crudivore ?
guelek dorje
Membre Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2015
Messages: 139
Localisation: Chartres

MessagePosté le: Ven 26 Juin 2015 - 16:26    Sujet du message: Végétarisme contraint et bien-être des tibétains ... Répondre en citant

Bonjour,

ATTENTION: petit coup de gueule.

Je mets à part des conditions de vie extrêmes qui me seraient liées culturellement, comme le Tibet, par exemple. Nous pouvons aussi parlé du cas des nomades du cercle arctique qui n'ont d'autres ressources que le poisson et les cétacés.
Mais si j'ai le choix.....alors je ne mange pas de cadavres. Je renonce à tuer, à faire tuer, des animaux, tous les animaux, pour les consommer.
Et j'ai le choix.
Donc végétarien depuis....oui, déjà!

Nous ne pouvons pas nous désoler de la souffrance animale et dans le même temps, aller chez son boucher ou chez son poissonnier pour manger de l'animal.
Nous ne pouvons pas être sur notre coussin à dédicacer nos pratiques pour le bien de tous les êtres et dans le même temps aller chez son boucher ou chez son poissonnier pour manger de l'animal. Animal qui fût notre mère ou notre père dans une vie antérieure. Ou alors il faut se dire que nous aussi nous finirons sur l'étale d'un boucher ou d'un poissonnier.
Et qu'on vienne pas me dire que c'est parce que nous serions devenus bodhisattva.

Il faut pratiquer pour changer cela en nous.

Une des pratiques de Kabje Kalou Rinpoché était d'acheter des animaux vivants pour les relacher. C'est aussi une pratique de Lama Zopa Rinpoché.



Guelek
________________________________________
भवतु सर्व मङ्गलम् ।।
http://samtenguelek.blogspot.fr/
ted
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2014
Messages: 594
Localisation: IdF

MessagePosté le: Ven 26 Juin 2015 - 21:25    Sujet du message: Végétarisme contraint et bien-être des tibétains ... Répondre en citant

guelek dorje a écrit:

Une des pratiques de Kabje Kalou Rinpoché était d'acheter des animaux vivants pour les relacher. C'est aussi une pratique de Lama Zopa Rinpoché.


Dimis a écrit:
Bonjour Ted,

Que penses tu du régime frugivore / crudivore ?

Tu veux dire manger que des fruits ?
Attention aux carences quand même...
________________________________________
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 220

MessagePosté le: Sam 27 Juin 2015 - 12:12    Sujet du message: Végétarisme contraint et bien-être des tibétains ... Répondre en citant

ted a écrit:
guelek dorje a écrit:

Une des pratiques de Kabje Kalou Rinpoché était d'acheter des animaux vivants pour les relacher. C'est aussi une pratique de Lama Zopa Rinpoché.


Dimis a écrit:
Bonjour Ted,

Que penses tu du régime frugivore / crudivore ?

Tu veux dire manger que des fruits ?
Attention aux carences quand même...


le régime frugivore est bien l'été ... je pratique (partiellement)

Sönam
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
Dimis
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2014
Messages: 148
Localisation: essone

MessagePosté le: Sam 27 Juin 2015 - 16:10    Sujet du message: Végétarisme contraint et bien-être des tibétains ... Répondre en citant

ted a écrit:
guelek dorje a écrit:

Une des pratiques de Kabje Kalou Rinpoché était d'acheter des animaux vivants pour les relacher. C'est aussi une pratique de Lama Zopa Rinpoché.


Dimis a écrit:
Bonjour Ted,

Que penses tu du régime frugivore / crudivore ?

Tu veux dire manger que des fruits ?
Attention aux carences quand même...


En fait le régime Frugivore / Crudivore est un régime végétalien mais basé uniquement sur le cru.
Manger les produits comme la nature nous les présente. ( légume, graine, plante ou fruit )
Et justement le fait de manger cru permet de préserver la qualité des nutriments que nous offre les fruits et les légumes.
A l'inverse la cuisson détruit les nutriments et la perte importante de ces nutriments peut entrainer des carences.

La deuxième condition pour éviter les carences c'est de manger à sa faim et de ne pas se sous alimenter. Car l'apport en fruit et légume peut paraître plus conséquent dans la quantité car l'apport calorique est beaucoup moins élevé que sur un régime omnivore classique.

Les seuls carences que peuvent rencontrer les végétaliens, frugivores ou végétariens c'est le manque de vitamine b12.
guelek dorje
Membre Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2015
Messages: 139
Localisation: Chartres

MessagePosté le: Sam 27 Juin 2015 - 17:32    Sujet du message: Végétarisme contraint et bien-être des tibétains ... Répondre en citant

Dimis a écrit:


En fait le régime Frugivore / Crudivore est un régime végétalien mais basé uniquement sur le cru.
Manger les produits comme la nature nous les présente. ( légume, graine, plante ou fruit )
Et justement le fait de manger cru permet de préserver la qualité des nutriments que nous offre les fruits et les légumes.
A l'inverse la cuisson détruit les nutriments et la perte importante de ces nutriments peut entrainer des carences.

La deuxième condition pour éviter les carences c'est de manger à sa faim et de ne pas se sous alimenter. Car l'apport en fruit et légume peut paraître plus conséquent dans la quantité car l'apport calorique est beaucoup moins élevé que sur un régime omnivore classique.

Les seuls carences que peuvent rencontrer les végétaliens, frugivores ou végétariens c'est le manque de vitamine b12.


Attention quand même.
Le fait de manger crû implique à notre organisme un surplus d'énergie pour digérer certaines toxines contenues naturellement dans les fruits et les légumes.
Ces toxines étant les défenses naturelles de la plante. Et toxine ne vaut pas dire poison.. pas toujours.

Le fait de cuire lentement (cuisson froide) et plus longtemps les aliments permet de détruire ces toxines tout en conservant tous les aspects nutritionnel des produits consommés.

Personnellement, étant végétarien (et non végétalien), je fais attention à deux choses:
- Le lavage des légumes: plusieurs eaux sont nécessaires. Cuisson dans une eau filtrée. Si les légumes doivent être cuits dans de la graisse, je privilégie l'huile d'olive basse température. Pour le riz, je le lave au moins trois fois et la cuisson se fait à la vapeur.
- Pour les fruits, rinçage à l'eau claire.

Pour la B12: la dulse. Algue marine a utiliser directement dans la cuisson des plats. Et contrairement à ce que l'on pourrait croire, elle ne parfume absolument pas les plats. Pour les lentilles, les fèves et autres pois chiche, c'est parfait.

Les protéïnes, je vais les prendre dans le soja, le seitan, les œufs.

Bon appétit



Guelek
________________________________________
भवतु सर्व मङ्गलम् ।।
http://samtenguelek.blogspot.fr/
Yves
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2011
Messages: 314
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Sam 27 Juin 2015 - 22:18    Sujet du message: Végétarisme contraint et bien-être des tibétains ... Répondre en citant

je suis végétarien également, je prends de la spiruline (une algue extraordinaire) et je n'ai aucune carence

je viens de lire un livre d'Ajahn Bhram, ou il explique que les moines de la forêt ne sont pas d'obligation et (par contre) ils ne mangent que le fruit de leurs mendicités; si les habitants leurs donnent de la viande, ils sont tenu d'accepter l'offrande; il dit qu'il y avait régulièrement du riz avec une grenouille bouilli... Sad (non vidé!) beurk!!

simplement pour dire que si on a le choix le végétarisme semble une évidence, mais comme toujours la réalité est pleines d'exceptions Mr. Green
________________________________________
oui à ce qui est
tout change
tout est maintenant
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:39    Sujet du message: Végétarisme contraint et bien-être des tibétains ...

Montrer les messages depuis:   
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Autre -> Archives Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com