Sangha Forum
SanghaForum est un lieu de rencontre et d'échange consacré au dharma de Bouddha Sakyamouni. Il est consacré à toutes les traditions bouddhistes dans l'esprit du mouvement Rimé. Bouddhistes ou non bouddhistes, il est ouvert à tout le monde ... dans le respect de chacun.
Durée de vie

 
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Général
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 221

MessagePosté le: Jeu 26 Nov 2015 - 13:32    Sujet du message: Durée de vie Répondre en citant

La vie d’une personne incarnée
Est impermanente, comme un rêve ;
Rien n’est accompli par un rêve.
La vie est impermanente comme une rivière impétueuse.
L’eau qui coule ne reste pas à en place.
Cette vie ne peut être conservée, comme le vent.
Une personne ne peut conserver le vent.
Cette vie est courte comme une apparition.
Une apparition ne reste pas pour toujours.
La vie est factice comme une illusion.
L’état de vérité ne peut être détenu par une illusion.
Cette vie est comme un invité qui ne reste pas.
Un invité ne reste jamais.
Cette vie est incertaine comme une nuage de pluie,
On ne peut jamais réguler un nuage.
A ce titre, la durée de vie d’une personne
N’est pas figée, comme ça, d’une unique façon.
Le moment [de la mort] est soudain et surprenant.
Il ne peut être anticipé.

- Tantra de l’union du soleil et de la lune – traduit du tibétain par Malcolm Smith -
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
Les membres suivants remercient Serge Z. pour ce message :
_bodhi (26/11/15)
Publicité






MessagePosté le: Jeu 26 Nov 2015 - 13:32    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
_bodhi
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2014
Messages: 498
Localisation: samsara

MessagePosté le: Jeu 26 Nov 2015 - 19:25    Sujet du message: Re: Durée de vie Répondre en citant

Sönam,

il y a des signes avant coureurs (signes proches, signes éloignés), nous indiquant que nous allons bientôt mourir. Peux-tu nous les rappeler stp ?

De mémoire il y a trois causes principales à la mort: la fin de la durée de vie karmiquement déterminée, l'épuisement du mérite et la perte du pouvoir du vent d'énergie (loung, prana) présent en notre cœur et qui assure le lien entre notre corps de cette vie et notre esprit.
________________________________________
Dans la vacuité, chaque chose dépend de toutes choses, et dans toutes choses il y a l’esprit.
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 221

MessagePosté le: Ven 27 Nov 2015 - 10:50    Sujet du message: Re: Durée de vie Répondre en citant

_bodhi a écrit:
Sönam,

il y a des signes avant coureurs (signes proches, signes éloignés), nous indiquant que nous allons bientôt mourir. Peux-tu nous les rappeler stp ?



Tu veux parler du passage par le Chikai Bardo (bardo du moment de la mort) je suppose, dont on retrouve les étapes dans le Bardo Thödol, le livre des morts tibétains, de Padmasambhava. Il s'agit du processus du moment de la mort et de la dissolution des éléments. Voici ce qu'il en est dit (Lama Lodreu - extrait dans Buddhaline) :

Citation:
Le processus commence quand l’élément terre se dissous et est absorbé par l’élément eau. Ceci est accompagné d’une perception intérieure où tous les phénomènes prennent une apparence jaune. Vous avez la vision et l’expérience extérieure que tout se désintègre sous des inondations et des tremblements de terre. Vous ne pouvez plus rester debout car vos forces s’amenuisent rapidement. A ce moment là il faut essayer d’identifier et de méditer que tout ce qui est vu jaune et votre propre esprit ne sont qu’un, sans existence indépendante. En d’autres termes, si vous pouvez transcender la dualité alors vous pouvez atteindre le niveau d’Eveil du Bouddha féminin Sangyé Tchenma. Si vous manquez cette grande opportunité, les pénibles expériences du samsara se poursuivront.

Dans la seconde phase, l’élément eau se dissout et est absorbé par l’élément feu. Ceci est associé à l’expérience intérieure où tous les phénomènes prennent une apparence blanche. Extérieurement, vous expérimentez que l’univers entier est inondé. Pendant ce temps votre entourage s’aperçoit que votre face et vos lèvres se dessèchent. Vous éprouvez une soif extrême. Si pendant que tout ceci se passe, vous pouvez méditer avec la plus ferme conviction que tout ce que vous percevez comme eau et blanc n’est que le produit de votre esprit ; sans aucune existence indépendante, vous obtenez l’Eveil et réalisez l’état du Bouddha féminin appelé Bouddha Mamaki.

Quand le troisième élément feu se disout dans l’élément air, vous avez l’espérience intérieure que tout est rouge, et vous expérimentez la sensation que tout brule autour de vous. Pendant ce temps, la chaleur de votre corps se retire. Si à ce moment là vous pouvez méditer d’une façon uni-orientée que les expériences extérieures et intérieures sont toutes une création de l’esprit et que rien n’existe indépendamment de lui, vous obtenez l’Eveil et réalisez l’état du Bouddha féminin appelé Go Karmo.

Cependant si vous n’atteignez pas ce stade, l’élément air se dissout dans l’élement espace. Lorsque ceci intervient, vous aurez l’expérience intérieure que tout est vert et l’expérience extérieure que tous les phénomènes de l’univers sont soufflés par les vents d’un puissant orage. Vous entendez un rugissment grinçant, semblable à celui d’un millier de tonerres. A ce moment là, méditez d’un façon uni-orientée que toutes les lumières, tous les sons et couleurs que vous expérimentez sont une création de votre esprit et que rien n’existe d’une façon indépendante. Si vous pouvez réaliser que l’esprit lui-même est vide, sans existence propre, alors vous obtenez l’Eveil et réalisez l’état du Bouddha féminin Damtsik Dreulma.

Si vous n’accomplissez pas cette étape, l’espace se dissout dans la conscience elle-même. A ce moment là vous entrez dans une profonde obscurité et perdez vos perceptions sensorielles. Méditez en un point et reconnaissez votre esprit comme étant de la nature de Dharmadhatu (sphère de la réalité ultime), ou Claire Lumière. Alors vous atteignez l’Eveil du Bouddha féminin Yingtchokma.

...

________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
_bodhi
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2014
Messages: 498
Localisation: samsara

MessagePosté le: Sam 28 Nov 2015 - 20:15    Sujet du message: Durée de vie Répondre en citant

Non, en fait je voulais parler des signes avant la mort et non pendant le processus. Par exemple, de mémoire, quelques mois avant de mourir certains signes physiques et mentaux peuvent se manifester, comme l’haleine qui devient froide quand on souffle dans ses mains alors qu'habituellement elle est chaude, ou encore la langue qui se rétracte et gonfle, le manque de salive, le dessus des ongles que l'on pince et le sang qui a du mal à revenir quand on relâche, des rêves récurrents de chutes, d'être nu, ou des rêves de traversés d'un désert vers le sud, un caractère qui change sans raison. Tu n'as pas des infos là-dessus ?
________________________________________
Dans la vacuité, chaque chose dépend de toutes choses, et dans toutes choses il y a l’esprit.
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 221

MessagePosté le: Sam 28 Nov 2015 - 21:58    Sujet du message: Durée de vie Répondre en citant

_bodhi a écrit:
Non, en fait je voulais parler des signes avant la mort et non pendant le processus. Par exemple, de mémoire, quelques mois avant de mourir certains signes physiques et mentaux peuvent se manifester, comme l’haleine qui devient froide quand on souffle dans ses mains alors qu'habituellement elle est chaude, ou encore la langue qui se rétracte et gonfle, le manque de salive, le dessus des ongles que l'on pince et le sang qui a du mal à revenir quand on relâche, des rêves récurrents de chutes, d'être nu, ou des rêves de traversés d'un désert vers le sud, un caractère qui change sans raison. Tu n'as pas des infos là-dessus ?


non ... je n'ai jamais rien lu dans la littérature bouddhiste qui ressemble à ça ? Je suis même un peu dubitatif quant à la cause qui ferait que l'on sache, quelques mois à l'avance, le moment où on "va" mourir ... cela ne me semble pas dans la lignée du dharma du Bouddha. Mais si tu as des infos (et sources) sur le sujet, je suis preneur.
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
_bodhi
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2014
Messages: 498
Localisation: samsara

MessagePosté le: Dim 29 Nov 2015 - 00:30    Sujet du message: Durée de vie Répondre en citant

Sönam a écrit:
Je suis même un peu dubitatif quant à la cause qui ferait que l'on sache, quelques mois à l'avance, le moment où on "va" mourir ... cela ne me semble pas dans la lignée du dharma du Bouddha.


La mort n'est pas quelque chose qui se produit toujours de manière abrupte. Par exemple on peut traîner une maladie qui quoiqu'on fasse nous programme à mourir dans quelques mois. Certains rêves nous disent quelque chose de notre santé par exemple. Et même si c'est abrupte, je ne vois pas en quoi ce serait contradictoire avec le Dharma. Notre vie est un karma qui a mûri et possède une durée de vie en rapport. Dans le tantra que tu cites, effectivement il est dit que la mort ne peut être anticipée, mais, par exemple, même si ici il n'est sans doute pas question de plusieurs mois :

Citation:
Le Kumaratantra de Ravana, bouddhique, énumère quant à lui les signes avant-coureurs d’une mort certaine chez l’enfant, qui commandent donc son abandon : « une émaciation complète du corps, (de plus:) chute des cheveux, répulsion pour la nourriture, affaiblissement de la voix, mauvaise mine, pleurs, odeur de vautour […], dépression de la langue à la partie moyenne et palais noir – il faut l’abandonner. » (Kumaratantra 29-31)
Le bouddhisme et la médecine traditionnelle de l’Inde
Par Sylvain Mazars

________________________________________
Dans la vacuité, chaque chose dépend de toutes choses, et dans toutes choses il y a l’esprit.
guelek dorje
Membre Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2015
Messages: 140
Localisation: Chartres

MessagePosté le: Mar 1 Déc 2015 - 21:18    Sujet du message: Durée de vie Répondre en citant

Des infos sur l'auteur trouvé sur GIS Asie:

Le bouddhisme et la médecine traditionnelle de l'Inde

Auteur : Sylvain Mazars
Aire géographique culturelle : Inde
Date : 2008
Editeur : Springer Paris
Site : Springer FR - Academic Journals, Books and Online Media
Collection : Médecines d'Asie: Savoirs et Pratique
Nombre de pages : 151
Prix : 45 €
ISBN : 978-2-287-74544-7 (imprimé) 978-2-287-74545-4 (en ligne)
Contacter l'auteur de ce document



(extrait de la préface) L’excellente synthèse que nous offre Sylvain Mazars apporte des éclairages non seulement sur le bouddhisme ancien, mais aussi sur l’histoire des cultures, des religions et de la médecine. Ainsi, chercheurs, philosophes, historiens, médecins, prêtres ou ministres des diverses religions y trouveront chacun matière à penser.


Il y a aussi, fiche Wikipedia:
Jean Filliozat (4 novembre 1906 - 27 octobre 1982) est un spécialiste des études indiennes. Il était titulaire de la chaire de langues et littératures de l'Inde de 1952 à 1978 au Collège de France.
Études et articles (entres autres)
Etude de démonologie indienne. Le Kumâratantra de Râvana et les textes parallèles indiens, tibétains, chinois, cambodgiens et arabes. Paris. Cahiers de la Société Asiatique, IV, 1937.


Je ne connais pas non plus (ceci dit, je suis loin de tout connaître aussi Wink )
Je vais essayer de retrouver le texte du sutra avec des commentaires.

Bonne soirée




Guelek
________________________________________
भवतु सर्व मङ्गलम् ।।
http://samtenguelek.blogspot.fr/
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:11    Sujet du message: Durée de vie

Montrer les messages depuis:   
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Général Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com