Sangha Forum
SanghaForum est un lieu de rencontre et d'échange consacré au dharma de Bouddha Sakyamouni. Il est consacré à toutes les traditions bouddhistes dans l'esprit du mouvement Rimé. Bouddhistes ou non bouddhistes, il est ouvert à tout le monde ... dans le respect de chacun.
sur l'école cittamatra

 
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Général
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
AoiHana
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2015
Messages: 4

MessagePosté le: Sam 5 Déc 2015 - 23:54    Sujet du message: sur l'école cittamatra Répondre en citant

Comment les partisans de cette école entendent la différence entre les termes sems, yi(, et lo ?
Je ne connais que le premier, bien que son sens dans le contexte dzögchen soit probablement différent, et j'ai pour les deux autres respectivement "intellect" et "esprit conceptuel", or je ne saisis pas la différence.

Merci !
Publicité






MessagePosté le: Sam 5 Déc 2015 - 23:54    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 220

MessagePosté le: Dim 6 Déc 2015 - 12:06    Sujet du message: Re: sur l'école cittamatra Répondre en citant

AoiHana a écrit:
Comment les partisans de cette école entendent la différence entre les termes sems, yi(, et lo ?
Je ne connais que le premier, bien que son sens dans le contexte dzögchen soit probablement différent, et j'ai pour les deux autres respectivement "intellect" et "esprit conceptuel", or je ne saisis pas la différence.

Merci !


Bonjour AoiHana,

Je ne connais pas bien les nuances du point de vue de cittamatra. Sur les différences entre yogacarya et dzogchen, Longchen Rabjam explique :

"En lui [le dzogpa chenpo] l’essence (Ngo-Bo) de la conscience intrinsèque, la réalisation de la non-existence de l’appréhendé et de celui qui appréhende, est appelée la sagesse primordiale surgissant spontanément. Mais le dzogpa chenpo ne l’affirme pas comme conscience intrinsèque et clarté intérieure (Rang-Rig Rang-gSal) comme le fait le yogācārya, l’école de l’esprit seulement.
...
Bien qu’elle soit désignée comme sagesse primordiale apparaissant d‘elle-même, esprit illuminé, corps ultime, grande sphère ultime spontanément accomplie et clarté intérieure nue de la conscience intrinsèque, ces attributions existent simplement dans le but de la signifier. Il doit être réalisé que l’essence intrinsèque du dzogpa chenpo est inexprimable. Sinon, si vous prenez le sens des mots littéralement, vous ne trouverez jamais dans le dzogpa chenpo aucune des différences de la connaissance de la conscience intrinsèque, clarté intérieure et non dualité de celui qui appréhende et de l’appréhendé de l’école de l’esprit seulement."

sinon ...

sems est la conscience de la base universelle, l'esprit conceptuel.
yi et lo, je ne connais pas ? ... peux-tu donner le contexte ?

Yid = la pensée, qui pénètre tout et jouit des objets.
rNam-Shes = la conscience, la conscience des six entrées.
Ye-Shes = la sagesse primordiale, présente primordialement.
Sems-Nyid = l'Esprit (avec un E majuscule), l'état neutre de la base universelle, l'esprit lumineux non pollué.
Rig-Pa = la conscience intrinsèque

on trouve aussi ...

Ch’os-Nyid = la nature ultime
gZu-Bo’i Blos = l'esprit pur
sByor-Ba Don-Gyi Kun-gZhi = la base ultime de l'union

sByang-gZhi = la base de purification
dByings De-bZhin Nyid = la sphère ultime de l'ainsité

etc., il existe de nombreuses appellations correspondant à une compréhension "subtile".
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
AoiHana
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2015
Messages: 4

MessagePosté le: Dim 6 Déc 2015 - 19:05    Sujet du message: sur l'école cittamatra Répondre en citant

Toujours dans le livre de Tenzin Wangyal, dans le cadre du cittamatra lo est une "forte tendance subjective" et yi « esprit rationnel/rationnalisant», tandis que dans le ZZNG lo se comprend plus en « intellect », yi comme « esprit conceptuel», mais qu'en définitive, pour le ZZNG sem yi et lo étaient basiquement la même chose.
Seulement je ne sais pas si le texte veut dire que pour le ZZNG, ces trois termes sont des artifices de langage désignant la même réalité objective, ou que plutôt, ils désignent trois facettes distinctives d'une même réalité, mais que ceux sont des technicités inutiles dans le cadre du ZZNG. Enfin, pour le crédit que j'accorde au Cittamatra, ce n'est pas très important pour moi.

Toutes ces petites différences me rappellent fortement le mythe de la Tour de Babel : on commence avec un même langage, on en invente de nombreux pour le plaisir de s'étriper se distinguer. Le sanskrit n'a pas ce désaventage Confused
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:34    Sujet du message: sur l'école cittamatra

Montrer les messages depuis:   
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Général Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com