Sangha Forum
SanghaForum est un lieu de rencontre et d'échange consacré au dharma de Bouddha Sakyamouni. Il est consacré à toutes les traditions bouddhistes dans l'esprit du mouvement Rimé. Bouddhistes ou non bouddhistes, il est ouvert à tout le monde ... dans le respect de chacun.
Meditation et mémoire

 
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Autre -> Archives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
OUPA


Hors ligne

Inscrit le: 01 Fév 2016
Messages: 2

MessagePosté le: Lun 1 Fév 2016 - 11:35    Sujet du message: Meditation et mémoire Répondre en citant

Dans la tradition tibétaine du Grand Véhicule on pense, à raison, que chaque individu, quelle que soit son activité par le corps, la parole et l’esprit, a pour objectif principal de fuir la souffrance et d’accéder au bonheur. Mais pour cela, il faut arriver à accumuler des causes de bien-être et amoindrir les raisons de nos souffrances. Ainsi, la motivation qui préside à la méditation est d’une grande importance. La motivation peut être alors de deux ordres. En effet, soit l’on pratique la méditation dans le but de se libérer soi-même des souffrances du Samsara (sphère des existences infortunés sans libertés), soit l’on pratique la méditation dans le but d’acquérir des qualités spirituelles qui puissent favoriser le bonheur de tous les êtres, soi y compris.

La médiation peut aider à y voir plus clair dans ce double objectif.

Tout d’abord, la méditation peut prendre communément deux aspects : la concentration et l’analyse.
1.La méditation sous la forme d’une concentration a traditionnellement pour but de faire le vide dans son esprit.
2.La méditation analytique a pour but de connaitre par l’esprit toutes les facettes d’un objet (ce qu’il est comme ce qu’il n’est pas). L’objet peut être physique (une statue de Bouddha) ou bien d’ordre métaphysique (méditation sur l’amour et la grande compassion, par exemple).

Toutefois, l’une ou l’autre forme de méditation font toutes deux appel à la Mémoire. En effet, dans le cas de la concentration, même s’il n’y a pas de support direct, la mémoire intervient puisqu’il faut se souvenir sans cesse (ne pas oublier donc) l’objectif de notre concentration (faire le vide). Dans le cas d’une méditation analytique, il est nécessaire pour le pratiquant de rappeler sans cesse, sans l’oublier, l’objet ou le support de méditation.

Un exercice de méditation analytique peut consister à faire advenir à l’esprit d’abord une silhouette de Bouddha (avec sa tête, ses deux bras et son socle). Puis à tâcher de la conserver le plus clairement possible à l’esprit. Les débuts sont difficiles, et il est probable que nous ayons à batailler avec notre propre esprit pour pouvoir conserver l’image du Bouddha le plus longtemps et le plus précisément possible.

En effet, notre esprit au sein duquel s’établissent nos Klesha (ou facteurs perturbateurs comme l’orgueil, la colère, la paresse etc…) peut nous jouer des tours en s’évadant le plus loin possible de l’image de notre méditation.

Ce qui serait bon de faire c’est de prendre les reines de notre esprit, en le rendant plus docile à nos objectifs…Sinon, l’esprit a une tendance naturelle à faire ce qui lui plait, ou plus précisément ce à quoi il est le plus accoutumé.
________________________________________
www.clairepatience.wordpress.com
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 1 Fév 2016 - 11:35    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 224

MessagePosté le: Lun 1 Fév 2016 - 11:57    Sujet du message: Re: Meditation et mémoire Répondre en citant

Bien, puisque tu arrives tout de suite avec des vues affirmées, accepte qu'elles puissent être contredites, sans qu'il puisse y être vu aucune malice, seulement la recherche d'une vue subtile ...

OUPA a écrit:
Dans la tradition tibétaine du Grand Véhicule on pense, à raison, que chaque individu, quelle que soit son activité par le corps, la parole et l’esprit, a pour objectif principal de fuir la souffrance et d’accéder au bonheur.


Tout d'abord, les dépositaires du mahayana au Tibet se rattachent plutôt au véhicule adamantin (vajrayana - tantrayana) qui diverge en plusieurs points malgré tout du mahayana (bodhisattvayana). Ainsi, il est généralement admis que la souffrance n'est pas un "objet de fuite".

Citation:

Mais pour cela, il faut arriver à accumuler des causes de bien-être et amoindrir les raisons de nos souffrances. Ainsi, la motivation qui préside à la méditation est d’une grande importance. La motivation peut être alors de deux ordres. En effet, soit l’on pratique la méditation dans le but de se libérer soi-même des souffrances du Samsara (sphère des existences infortunés sans libertés), soit l’on pratique la méditation dans le but d’acquérir des qualités spirituelles qui puissent favoriser le bonheur de tous les êtres, soi y compris.

La médiation peut aider à y voir plus clair dans ce double objectif.

Tout d’abord, la méditation peut prendre communément deux aspects : la concentration et l’analyse.
1.La méditation sous la forme d’une concentration a traditionnellement pour but de faire le vide dans son esprit.
2.La méditation analytique a pour but de connaitre par l’esprit toutes les facettes d’un objet (ce qu’il est comme ce qu’il n’est pas). L’objet peut être physique (une statue de Bouddha) ou bien d’ordre métaphysique (méditation sur l’amour et la grande compassion, par exemple).


Au coeur de la "méditation" bouddhiste on trouve systématiquement, quoi qu'elles peuvent prendre des formes différentes, les deux phases shamata (l'apaisement) et vipashana (l'intuition profonde). La meilleure référence de méditation dans le bouddhisme tibétain reste La réalisation de Vairocana en sept points proposée par Gampopa. Bien entendu cette référence n'est pas la seule.

D'une façon générale, concernant le dharma du Bouddha, spécialement au Tibet, il est difficile de tenir des propos très tranchés, car il existe une multitude de vues qui divergent, ne fusse que légèrement ... à moins d'annoncer faire partie d'une tradition bien définie. Il est toujours bien de se rappeler que tous ces enseignements, quels qu'ils soient sont "provisoires".

Citation:

Toutefois, l’une ou l’autre forme de méditation font toutes deux appel à la Mémoire. En effet, dans le cas de la concentration, même s’il n’y a pas de support direct, la mémoire intervient puisqu’il faut se souvenir sans cesse (ne pas oublier donc) l’objectif de notre concentration (faire le vide). Dans le cas d’une méditation analytique, il est nécessaire pour le pratiquant de rappeler sans cesse, sans l’oublier, l’objet ou le support de méditation.


La mémoire n'intervient pas (ou simplement comme "starter") dans les véhicules des tantras internes (haut tantras) ... elle n'intervient pas pour atiyoga.

Citation:

Un exercice de méditation analytique peut consister à faire advenir à l’esprit d’abord une silhouette de Bouddha (avec sa tête, ses deux bras et son socle). Puis à tâcher de la conserver le plus clairement possible à l’esprit. Les débuts sont difficiles, et il est probable que nous ayons à batailler avec notre propre esprit pour pouvoir conserver l’image du Bouddha le plus longtemps et le plus précisément possible.

En effet, notre esprit au sein duquel s’établissent nos Klesha (ou facteurs perturbateurs comme l’orgueil, la colère, la paresse etc…) peut nous jouer des tours en s’évadant le plus loin possible de l’image de notre méditation.

Ce qui serait bon de faire c’est de prendre les reines de notre esprit, en le rendant plus docile à nos objectifs…Sinon, l’esprit a une tendance naturelle à faire ce qui lui plait, ou plus précisément ce à quoi il est le plus accoutumé.


à suivre ...
Sönam
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
ted
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2014
Messages: 594
Localisation: IdF

MessagePosté le: Lun 1 Fév 2016 - 12:26    Sujet du message: Re: Meditation et mémoire Répondre en citant

Sönam a écrit:
Oupa a écrit:
Toutefois, l’une ou l’autre forme de méditation font toutes deux appel à la Mémoire.

La mémoire n'intervient pas (ou simplement comme "starter") dans les véhicules des tantras internes (haut tantras) ... elle n'intervient pas pour atiyoga.

Dans le zen, où on pratique la méditation assise sans objet (zazen), la mémoire n'intervient pas non plus. Il s'agit de rester ancré dans l'instant présent, sans élaborations mentales, sans pensées, porté par une conscience subtile, la conscience hishiryo, qui jaillit des tréfonds. Maître Dogen, fondateur du Zen Soto, disait de "s'oublier soi-même".

Dans theravada, la traversée des jhanas (4 jhanas de la forme et 4 jhanas du sans forme) se fait en déterminant une "trajectoire", préalablement à la séance de méditation. Un peu comme on prend de l'élan pour traverser en glissant plusieurs pièces vides en enfilade. Parce que justement, la mémoire ne sera pas disponible pour décider de façon duelle quelle attitude adopter au cours de l'absorption.

La méditation en action est jaillissement spontané plutôt que mémoire.
________________________________________
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit
Yves
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2011
Messages: 314
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Lun 1 Fév 2016 - 14:28    Sujet du message: Meditation et mémoire Répondre en citant

prendre les rennes de l'esprit est une chose bien difficile : un peu comme si on se disait "maintenant je fais le vide"

il y a dans l'esprit "le volontaire" ou "l'acteur", celui qui "veut", celui qui "décide"

le problème c'est qu'il considère qu'il doit tout gérer, il saute sur tout ce qui apparaît au sein de la conscience Rolling Eyes

si on essaye de "prendre les rennes de l'esprit" c'est un peu comme si on demandai à celui qui veut de se tenir lui-même Mr. Green

hors lui ne veut pas se tenir, il veut gérer ce qui advient, si bien qu'on ne peut pas lui donner ce rôle

il s'agit plutôt de le "convaincre" avec douceur que les choses se passent bien sans son intervention, ainsi l'esprit se calme

mais le calme est un fruit

si l'on désir le calme on "active" celui qui veut et on obtient le contraire

bien à toi
________________________________________
oui à ce qui est
tout change
tout est maintenant
_bodhi
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2014
Messages: 498
Localisation: samsara

MessagePosté le: Lun 1 Fév 2016 - 21:18    Sujet du message: Meditation et mémoire Répondre en citant

Parmi les cinquante-et-un facteurs mentaux constitutifs de la conscience, 5 sont classés en "les facteurs mentaux qui précisent l'objet". Dans ces 5 l'attention (la pleine conscience) est décrite ainsi :
Citation:
Ayant trait à l'esprit, elle a la fonction de se rappeler des idées ou conclusions établies dans le passé, sans les oublier. Elle agit comme base à la concentration et à la vertu.
http://michel1955.blogspot.fr/2014/01/retraite-dhiver-2013-2014-les-51.html

________________________________________
Dans la vacuité, chaque chose dépend de toutes choses, et dans toutes choses il y a l’esprit.
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 224

MessagePosté le: Mar 2 Fév 2016 - 10:58    Sujet du message: Meditation et mémoire Répondre en citant

_bodhi a écrit:
Parmi les cinquante-et-un facteurs mentaux constitutifs de la conscience, 5 sont classés en "les facteurs mentaux qui précisent l'objet". Dans ces 5 l'attention (la pleine conscience) est décrite ainsi :
Citation:
Ayant trait à l'esprit, elle a la fonction de se rappeler des idées ou conclusions établies dans le passé, sans les oublier. Elle agit comme base à la concentration et à la vertu.
http://michel1955.blogspot.fr/2014/01/retraite-dhiver-2013-2014-les-51.html


Il s'agit d'une compréhension qui décrit ce qui tourne autour de (constitue) l'esprit (Sems) ... une leçon de chose d'une compréhension provisoire. Et n'a en rien avoir avec la méditation, sauf chez les shravakas peut-être.

La philosophie bouddhiste explique que notre esprit se divise en six consciences primaires. On compte les cinq consciences sensorielles et la conscience de l'esprit. Autour de l'esprit, qui ressemble à un ministre, gravitent les cinquante et un facteurs mentaux, semblables à ses sous-ministres. Ces derniers sont principalement en relation avec une des six consciences, celle de l'esprit.
(http://www.centreparamita.org/?navig=%2Fbouddhisme%2F51facteursmentaux)
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
_bodhi
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2014
Messages: 498
Localisation: samsara

MessagePosté le: Mar 2 Fév 2016 - 20:18    Sujet du message: Meditation et mémoire Répondre en citant

Sönam a écrit:
Il s'agit d'une compréhension qui décrit ce qui tourne autour de (constitue) l'esprit (Sems) ... une leçon de chose d'une compréhension provisoire. Et n'a en rien avoir avec la méditation, sauf chez les shravakas peut-être.


Personnellement je l'utilise (le facteur mental de non-oubli) quand je m'entraîne aux neuf placements de l'esprit, notamment au placement n°3 qui permet de replacer son esprit sur son objet sans avoir besoin d'une nouvelle recherche analytique.

http://www.buddhaline.net/Les-neuf-etapes-de-Samatha
________________________________________
Dans la vacuité, chaque chose dépend de toutes choses, et dans toutes choses il y a l’esprit.
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:38    Sujet du message: Meditation et mémoire

Montrer les messages depuis:   
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Autre -> Archives Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com