Sangha Forum
SanghaForum est un lieu de rencontre et d'échange consacré au dharma de Bouddha Sakyamouni. Il est consacré à toutes les traditions bouddhistes dans l'esprit du mouvement Rimé. Bouddhistes ou non bouddhistes, il est ouvert à tout le monde ... dans le respect de chacun.
Mila Khyèntsé Rinpoché ?

 
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Mahamoudra / Dzogchen
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
pack
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2010
Messages: 459

MessagePosté le: Sam 27 Fév 2016 - 13:00    Sujet du message: Mila Khyèntsé Rinpoché ? Répondre en citant

Bonjour

Est-ce que quelqu'un aurait croisé, en France ou ailleurs, ce tulku français, maître dzogchen ?

Apparemment il est copain avec Philippe Cornu et enseignent parfois ensemble.

Voici sa présentation http://www.milakhyentse.com/about-mila-khyentse/ :

Citation:
Mila Khyèntsé est un tulkou (réincarnation d’un maître tibétain) français. L'un des plus grands maîtres Dzogchen contemporains, Terteun Péma Teutrengsel Rinpoché (Tertön Pema Tötrengsel), l’a reconnu comme un grand bodhisattva et intronisé en tant que régent-détenteur (Gyaltsab) de sa lignée. Ce maître a également déclaré que Rinpoché déploierait une grande activité en aidant de nombreux êtres à travers le monde.


Citation:
Depuis plusieurs années, Mila Khyèntsé enseigne le bouddhisme et la méditation en Europe, en Amérique et en Asie. Au Bhoutan, où ses disciples sont nombreux, il a développé, en collaboration avec un grand maître bhoutanais, des projets spirituels pour Bhoutanais et Occidentaux.

Depuis 2009, il se consacre à la création d'un grand projet dans les Pyrénées françaises : un centre pour des rencontres spirituelles et culturelles, ouvert à toutes les voies spirituelles authentiques. Le lieu sera un endroit idéal pour participer à des séminaires, pratiquer la méditation et se mettre en retraite.

En guise de présentation :

Le bouddhisme est maintenant en Occident… ainsi que certains de ses représentants. Depuis les années 1960 et grâce à l’activité de maîtres de toutes les traditions, le bouddhisme a essaimé un peu partout dans le monde. De plus en plus de textes sont traduits des langues asiatiques aux langues occidentales ; de plus en plus de maîtres asiatiques viennent en Occident, de plus en plus reprennent naissance aux États-Unis ou en Europe. Tel est le cas de Mila Khyèntsé Rinpoché qui grandit dans une famille française, reçut une éducation européenne traditionnelle, mais dédia sa vie, de lui-même à l’âge de 16 ans, à la pratique de la méditation et au bouddhisme. Depuis lors, il reçut un grand nombre d’enseignements et de transmissions de toutes les écoles du bouddhisme tibétain et renoua des liens avec de nombreux maîtres du bouddhisme tibétain en Europe, au Ladakh, en Inde, au Tibet, au Bhoutan… Il a passé des années en retraite autant dans des lieux retirés qu’au milieu des grandes villes.

Reconnu comme un tulku (la réincarnation d’un maître réalisé du passé) quand il avait 20 ans, il n’a jamais voulu rentrer dans un monastère mais préféra pratiquer, de façon anonyme, tout en ayant


Voici le lien de ses activités :
http://www.rimethrinleling.com/

Le maître qui a reconnu Mila Khyèntsé, Tertön Pema Tötrengsel étant décrit comme "L'un des plus grands maîtres Dzogchen contemporains" pose un petit problème, (certains diraient un problème de taille).
Hormis les infos (et photos) de Mila Kyèntsé même sur son maître, il n'y a nulle trace d'une si grande activité sur le web. Il faudrait peut-être encore voir les sources tibétaines. Il s'agit peut-être d'un maître secret ou qui a une activité discrète ou restreinte et c'est pourquoi je pose la question.

Sachant aussi que Philippe Cornu parcourt parfois ce forum peut-être nous apportera-t-il des éclaircissements ?
Publicité






MessagePosté le: Sam 27 Fév 2016 - 13:00    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 224

MessagePosté le: Sam 27 Fév 2016 - 13:49    Sujet du message: Mila Khyèntsé Rinpoché ? Répondre en citant

Je n'en ai jamais entendu parler. Je peux poser la question à d'autres endroits et te répondrai ... éventuellement en privé. Pour Philippe Cornu, c'est Simple, son pseudo c'est "philippe Cornu", il suffit de lui envoyer un mail ... http://sangha.leforum.eu/profile.php?mode=viewprofile&u=457
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 224

MessagePosté le: Lun 29 Fév 2016 - 11:44    Sujet du message: Mila Khyèntsé Rinpoché ? Répondre en citant

question posée publiquement ici : http://www.forum-nangpa.com/viewtopic.php?f=96&t=9009&p=42307#p42307
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
maniwa


Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2016
Messages: 2
Localisation: journiac

MessagePosté le: Sam 27 Aoû 2016 - 18:18    Sujet du message: mila Répondre en citant

se dit reconu par kandro rimpotchè qui à formelement dèmentie!!!!!
Losang69007
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2016
Messages: 8
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Mar 30 Aoû 2016 - 17:15    Sujet du message: Mila Khyèntsé Rinpoché ? Répondre en citant

On dirait qu'il y a plusieurs Mila Kyentsé qui sévissent actuellement. Il y a quelques temps j'ai entendu parlé d'un Mila Kyentsé enseignant dans un monastère perdu dans l'Amdo. A l'époque, j'avais posé la question sur son authenticité à mon Lama. Il m'a répondu que c'était étrange car il avait la liste de tous les Kyentsé, et il n'y avait pas de Mila. Quelques temps plus tard, lors d'un enseignement, j'ai reçu une mise en garde contre les fausses lignées tibétaines sévissant actuellement.
________________________________________
Na Mo A Di Da Phat
maniwa


Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2016
Messages: 2
Localisation: journiac

MessagePosté le: Mar 30 Aoû 2016 - 18:03    Sujet du message: Mila Khyèntsé Rinpoché ? Répondre en citant

il se dit èmanation de kyentsè wangpo,gourou rimpotchè milarepa sangyè linpa,ect....ect....
comme dit kandro rimpotchè........laisse tomber!!
cordiallement.
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 224

MessagePosté le: Sam 1 Oct 2016 - 14:26    Sujet du message: Mila Khyèntsé Rinpoché ? Répondre en citant

Je viens de recevoir ce message de Philippe Cornu :

Citation:
Bonjour Serge,

Nous nous connaissons de vue par la Communauté Dzogchen et par nos écrits respectifs. Je me permets donc d'intervenir pour clarifier la position réelle de Mila Khyentsé qui fait actuellement l'objet de discussions sur des forums bouddhistes.

Il se trouve que je le connais fort bien depuis maintenant plus de cinq ans, et que je collabore très régulièrement avec lui, qu'il s'agisse de cours donnés en commun, de colloques où nous participons ou bien de séminaires interreligieux (Colloque bisannuel de Meylan, Les Journées Hors du temps de Crêt-Bérard en Suisse, les Rencontres d'Épernon avec le frère Benoît Billot de la Maison de Tobie...) ou bien de courtes retraites qu'il donne régulièrement.

Concernant son "pédigrée", voici ce que je puis t'en dire. Il fut reconnu d'abord informellement à l'adolescence par Guendün Rinpoché. Après avoir poursuivi des études en archéologie et en tibétologie, il a exercé une carrière universitaire à l'INALCO dans un cours que nous faisions à plusieurs universitaires (Art et techniques du Tibet) et qui a maintenant disparu des programmes. Heather Stoddard et Françoise Robin, les responsables de la section de tibétain, le connaissaient bien alors et leur témoignage était élogieux.
Il a ensuite quitté la France pour se rendre au Tibet en missions scientifiques (il a notamment collaboré avec Heather dans son association Shalu destinée à la sauvegarde des trésors artistiques du monastère de Shalu au Tibet central) et c'est au cours de ses voyages qu'il a été formellement reconnu comme tülku par plusieurs maîtres et a effectué des retraites approfondies. Son parcours est donc essentiellement asiatique, ce qui explique en partie qu'il ne soit guère reconnu ici.

Son maître principal est Alak Chörten Rinpoché, alias Tertön Lobsang Dargyé, nom qui témoigne de son rattachement au monastère de Kirti qui rassemble des maîtres qui, comme lui, ont une lignée mixte Nyingmapa et Guélougpa (c'est rare mais cela existe!).
Actuellement âgé et en mauvaise santé, ce maître a été placé en résidence surveillée par les Chinois après les événements dramatiques de Kirti (premières immolations de moines par le feu). Proche de Kirti Rinpoché actuellement réfugié à MacLeod Ganj (Dharamsala), il est le disciple de Khenpo Norbu Zangpo, lui-même étudiant de Jigmé Yönten Gönpo, un disciple de Jamyang Khyentsé Wangpo. Le reste de la lignée est celle, classique, du Longchen Nyingthik, avec les noms de Patrül Rinpoché, Do Khyentsé et tant d'autres issus de la transmission initiale de Jigmé Lingpa.

Par ailleurs, Mila Khyentsé a aussi été reconnu par Padtseling Tulku, maître bhoutanais du Longchen Nyingthig et un des conseillers du roi, vivant à Bumthang. Il est aussi en lien avec Minyak Tulku qui était le responsable de la Bibliothèque Nationale du Bhoutan à Thimphu, et il y a deux ans, Dodrupchen Rinpoché l'a également officiellement reconnu comme tülku. Il se trouve, au passage, que Mila Khyentsé a été reconnu comme tülku de Do Khyentsé, et non de Jamyang Khyentsé.

Concernant son activité d'enseignant du Dharma, Mila Khyentsé ne souhaite ni la notoriété ni constituer de larges groupes d'étudiants, pour des raisons de sécurité pour son propre maître d'une part, et parce qu'il préfère enseigner à de petits groupes choisis et sur le long terme. C'est la raison pour laquelle il ne cherche pas à se faire connaître dans les milieux bouddhistes tibétains occidentaux en dehors de ses propres étudiants. Il n'y a en réalité aucun mystère derrière tout cela.

Je puis pour ma part aussi témoigner, de par mon expérience de plus de trente ans des enseignements dzogchen (sous la direction de Sogyal RInpoché et surtout de Chögyal Namkhai Norbu et Yongdzin Tenzin Namdak), du sérieux de son approche qui respecte strictement la tradition tout en offrant une pédagogie claire et précise qui convient parfaitement à un groupe d'Occidentaux, MK étant d'origine française.

Voilà ce que je tenais à te faire passer comme message, d'autant plus que j'ai bien cru être mis en cause dans l'un des messages du forum nangpa où il est évoqué l'inimitié et le peu d'estime que me porte Jean-Luc Achard. Ce n'est pas le lieu d'en parler, mais j'ai été victime par le passé d'un long acharnement de la part de ce sombre personnage pendant une bonne dizaine d'années, pendant lesquelles il a cherché à démolir systématiquement ma réputation en tibétologie... Il ne m'est donc pas très agréable de voir ce genre de fantôme ressurgir à l'occasion d'une discussion ne me concernant pas directement!

Voilà, tu sais tout, et il t'appartient de rétablir les faits putôt que de laisser courir ce qui se dit et qui pourrait être préjudiciable à un authentique enseignant du Dharma, à une heure où la Mindfulness des coachs et autres Fabrice Midal mettent bien plus en danger l'avenir d'un Dharma authentique par une instrumentalisation systématique de ses méthodes hors du contexte spirituel !

Bien à toi,

Philippe Cornu


message au quel j'ai, entre autres, répondu cela

Citation:
Compte tenu de l'importance de la lignée, surtout dans le bouddhisme tantrique, son cursus n'est pas très ... classique. J'ai bien noté celle de son maître principal, mais cela ne reflète pas des initiations et transmissions de lignée que Mila Khyentsé aurait, personnellement, reçu. Ainsi, comme mon ami américain, I would stay away.

J'ajoute que si cette discussion refaisait surface, je ne manquerai pas de citer la réponse que tu me fais. J'espère que cette position te satisfera et que nous aurons l'occasion d'échanger sur d'autres sujets lors d'une prochaine rencontre (je vis assez reclus, loin de l'agitation de la ville).



Il existe aussi un fil sur nangpa qui mériterait de recevoir cette réponse (http://www.forum-nangpa.com/viewtopic.php?f=134&t=9009&p=42306&hilit=mila+khyentse#p42306). Je n'ai plus accès à nangpa, quelqu'un veut-il s'en charger (ted ?)
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
Yves
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2011
Messages: 314
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Sam 1 Oct 2016 - 17:45    Sujet du message: Mila Khyèntsé Rinpoché ? Répondre en citant

c'est fait
________________________________________
oui à ce qui est
tout change
tout est maintenant
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 224

MessagePosté le: Sam 1 Oct 2016 - 18:42    Sujet du message: Mila Khyèntsé Rinpoché ? Répondre en citant

Yves a écrit:
c'est fait


merci (pour Philippe) ...
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
ted
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2014
Messages: 594
Localisation: IdF

MessagePosté le: Lun 17 Oct 2016 - 10:09    Sujet du message: Mila Khyèntsé Rinpoché ? Répondre en citant

Serge Z. a écrit:
Je viens de recevoir ce message de Philippe Cornu :
(...)

Il existe aussi un fil sur nangpa qui mériterait de recevoir cette réponse (http://www.forum-nangpa.com/viewtopic.php?f=134&t=9009&p=42306&hilit=mila+khyentse#p42306). Je n'ai plus accès à nangpa, quelqu'un veut-il s'en charger (ted ?)

Merci Yves...
Merci Serge
Philippe a répondu sur Nangpa : http://www.forum-nangpa.com/viewtopic.php?f=87&t=9009&p=47280#p4728…

Apparemment, il y a des luttes d'influences...
________________________________________
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 224

MessagePosté le: Lun 17 Oct 2016 - 10:34    Sujet du message: Mila Khyèntsé Rinpoché ? Répondre en citant

ted sur nangpa a écrit:
Je ne comprends pas le problème avec Mila Khyentsé.
Est-il la victime de rivalités internes au sein des lignées du bouddhisme tibétain ?
Pourquoi un tulkou ne pourrait pas réapparaitre en France ? Je ne vois pas où est le problème ?

D'abord merci à ted de faire suivre les échanges sur un même sujet et deux sites différents ...

La question que pose Mila Khyentsé est le problème de la lignée dans le vajrayana, pas véritablement sa reconnaissance comme tulkou qui peut-être douteuse ... comme beaucoup d'autres. La lignée maître/élève est fondamentale dans le vajrayana, de même que les initialisations/potentialisations et détentions de ces lignées, car ce sont les liens de "confiance" garants de la pureté de la transmission fondateurs du tantrayana.

pour rappel serge zaludkowski a écrit a écrit:

On m'a fait part de l'existence d'un tulkou français, Mila Khyèntsé Rinpoché (http://institut.khyentsewangpo.org/enseignants/).
Il est dit sur le site de "Institut Khyèntsé Wangpo" que : "Il a été intronisé comme régent-détenteur (Gyaltsab) par Lobsang Dargyé Rinpoché de la province tibétaine de l’Amdo (Qinghai) et est détenteur de lignées du bouddhisme tibétain et du dzogchen."

Ce qui bien entendu pose un certain nombre de questions compte tenu de l'importance de la lignée et des transmissions dans le bouddhisme tibétain.

La première série de question est "qui est Lobsang Dargyé Rinpoché de la province de l'Amdo ?", "de quelle lignée est-il détenteur ?", "quels sont ses maîtres ?", "s'il est détenteur de cycles d'enseignements, qui lui a transmis ?".

Il est dit autre part (http://www.milakhyentse.com/about-mila-khyentse/), je cite "L'un des plus grands maîtres Dzogchen contemporains, Terteun Péma Teutrengsel Rinpoché, l’a reconnu comme un grand bodhisattva et intronisé en tant que régent-détenteur (Gyaltsab) de sa lignée".

Ce qui bien entendu pose la deuxième série de questions "Qui est Pema Tötrengsel qui l'a reconnu, lui aussi ?", "de quelle lignée est-il détenteur ?", "quels sont ses maîtres ?", "s'il est détenteur de cycles d'enseignements, qui lui a transmis ?".

Reste maintenant les questions sur Mila Khyèntsé lui même, et la toute première : "il est la réincarnation de quel maître ?"
mais surtout, les mêmes questions que précédemment : ""de quelle lignée est-il détenteur ?", "quels sont ses maîtres ?", "s'il est détenteur de cycles d'enseignements, qui lui a transmis ?". ... et s'agissant de dzogchen qu'il dit enseigner "de quel cycle d'enseignement s'agit-il ?", "quel détenteur lui a transmis ?", "qui lui a donné l'autorisation d'enseigner ?".


Concernant Mila Khyentsé elle est mise en doute car il n'a pas été précisé quelles sont les lignées dont il est véritablement détenteur et qui les lui a transmises. Tout repose sur la lignée de son maître, est-il dit.

Peut-être serait-il plus simple de répondre, point par point, aux questions posées ci-dessus ?

Je ne veux pas faire enfler cette polémique, mais compte tenu du nombre de "faux prophètes" ou prétendants avoir réalisés le dharma de Bouddha Shakyamouni en occident, il est important de s'assurer justement de la pureté de la lignée de transmission. Vouloir introduire le bouddhisme tantrique en occident est une bonne chose ... mais pas à tout prix et pas aux forceps.
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:41    Sujet du message: Mila Khyèntsé Rinpoché ?

Montrer les messages depuis:   
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Mahamoudra / Dzogchen Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com