Sangha Forum
SanghaForum est un lieu de rencontre et d'échange consacré au dharma de Bouddha Sakyamouni. Il est consacré à toutes les traditions bouddhistes dans l'esprit du mouvement Rimé. Bouddhistes ou non bouddhistes, il est ouvert à tout le monde ... dans le respect de chacun.
L'effort, maladie de la méditation conceptuelle ...

 
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Mahamoudra / Dzogchen
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 220

MessagePosté le: Jeu 30 Juin 2016 - 12:22    Sujet du message: L'effort, maladie de la méditation conceptuelle ... Répondre en citant

La sagesse liée à la cause et à l'effet est basée sur la méditation conceptuelle, et cette "sagesse conceptuelle" donne naissance à des tendances karmiques(*). Puisque de cette manière la sagesse s'élevant d'elle-même est soumise aux tendances, ne médite pas sur la sagesse conceptuelle ! En méditant sur la sagesse conceptuelle, on s'éloigne de l'équanimité de l'état non-discursif et la contemplation est affligée de la maladie de l'effort.

- La Source Suprême - Kunjed Gyalpo - chapitre 52, l'état immuable, sans désir -





(*) pagchag (vasana) attachements demeurés latents qui persistent comme un flacon ayant contenu du parfum continue d'en diffuser l'odeur même après qu'on l'ait vidé et lavé. - commentaire de Chögyal Namkhai Norbu -
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
Publicité






MessagePosté le: Jeu 30 Juin 2016 - 12:22    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Yves
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2011
Messages: 314
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Jeu 30 Juin 2016 - 16:13    Sujet du message: L'effort, maladie de la méditation conceptuelle ... Répondre en citant

on comprend bien pourquoi le dzogchen n'est pas fait pour tout le monde!
________________________________________
oui à ce qui est
tout change
tout est maintenant
mendicant
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2010
Messages: 15

MessagePosté le: Jeu 30 Juin 2016 - 18:57    Sujet du message: L'effort, maladie de la méditation conceptuelle ... Répondre en citant

Rien n'est fait pour tout le monde ! C'est pourquoi il y a, dit-on, 84.000 types d'enseignement.
guelek dorje
Membre Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2015
Messages: 139
Localisation: Chartres

MessagePosté le: Jeu 30 Juin 2016 - 19:27    Sujet du message: L'effort, maladie de la méditation conceptuelle ... Répondre en citant

Yves a écrit:
on comprend bien pourquoi le dzogchen n'est pas fait pour tout le monde!



**Attention coup de gueule: (ça fait 2 fois en 3 semaines)**

C'est une plaisanterie?

J'ai retrouvé ce genre de post dans un autre article de la part d'un autre membre.

Cela devient très limite acceptable.

Ce forum est consacré à TOUTES les traditions bouddhistes dans l'esprit du mouvement rime comme écrit en exergue sur le fronton du dit forum.


Ceci dit, et fin du coup de gueule



Guelek
________________________________________
भवतु सर्व मङ्गलम् ।।
http://samtenguelek.blogspot.fr/
Yves
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2011
Messages: 314
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Jeu 30 Juin 2016 - 20:21    Sujet du message: L'effort, maladie de la méditation conceptuelle ... Répondre en citant

pardon Embarassed

mais je ne comprends pas où est le problème Confused

en disant que ce n'est pas fait pour tout le monde, je ne fait que souligner comme l'ego pourrait se saisir rapidement de tel enseignement pour s'auto-proclamer libérer Neutral

le dzogchen doit être pratiqué sous l'égide d'un maître qui donne la transmission directe, si cette transmission n'est pas possible le pratiquant doit "avancer" dans les autres voies pour atteindre le stade de dissolution karmique suffisant pour qu'il soit "sensible" à la transmission

donc dans tous les cas le dzogchen ne se veut pas "une technique pour tous"

n'étant pas pratiquant de cette voie je laisse serge me corriger si mon propos n'est pas exact
________________________________________
oui à ce qui est
tout change
tout est maintenant
Deulma lhamo
Membre Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2015
Messages: 79
Localisation: Ajaccio

MessagePosté le: Ven 1 Juil 2016 - 11:28    Sujet du message: L'effort, maladie de la méditation conceptuelle ... Répondre en citant

Selon le Tshig don bcu gcig pa. Longchen pa explicite ceci.
"Selon le Dzogchen est esprit (sems) duquel les fonctions comme la pensée conceptuelle est d'être distincte de la nature de l'esprit (sems nyid). Comme sera clair maintenant que la conscience n'est pas quelque chose d'ajoutée à la base, mais la base elle-même laquelle dans ses validités d'être quelque chose de conscient est appelée "nature de l'esprit"
Comme telle elle est présente devant le surgissement de la connaissance pure ou de la pensée conceptuelle. Cette radiation non conceptuelle est connaissance immaculée spontanément parfaite comme royaume de Bouddha. L'esprit de quelque façon initié en imposant conceptuellement et par expérience comme douleur de l'existence samsarique..." fin de citation page 49
________________________________________
Le pur état de l'illumination est notre propre esprit.
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 220

MessagePosté le: Ven 1 Juil 2016 - 11:31    Sujet du message: L'effort, maladie de la méditation conceptuelle ... Répondre en citant

Concernant dzogchen ... et souvent les incompréhensions le concernant.

Il est vrai que l'on retrouve souvent dans les enseignements dzogchen une classification entre pratiquants de capacités modestes/moyennes/supérieures. Il ne s'agit évidemment pas d'une classification sur les qualités "intellectuelles" des pratiquants, cela n'aurait aucun sens dans le dzogchen, le dzogchen ne se basant en aucune façon sur l'esprit duel.
Cette classification n'est pas sélective, et donc pas discriminatoire, elle concerne la capacité "d'investissement" de chacun.
La vue dzogchen est en rapport avec kadag (la pureté originelle) et lhundrub (les apparitions spontanées). Ainsi la capacité de chacun est ici estimée en regard de ces deux "qualités" ... la capacité individuelle de chacun de s'extraire de tous concepts (ne pas en subir les limitations) de manière à se rapprocher au plus près de cette "pureté originelle", ainsi que la capacité de se détendre dans le "sans effort" de façon à accepter l'auto-perfection de ces apparitions spontanées.
Ainsi, dzogchen est à la portée de tous ... en fonction de "l'investissement de chacun" dans les critères proposés.
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 220

MessagePosté le: Ven 1 Juil 2016 - 11:35    Sujet du message: L'effort, maladie de la méditation conceptuelle ... Répondre en citant

Deulma lhamo a écrit:
Selon le Tshig don bcu gcig pa. Longchen pa explicite ceci.
"Selon le Dzogchen est esprit (sems) duquel les fonctions comme la pensée conceptuelle est d'être distincte de la nature de l'esprit (sems nyid). Comme sera clair maintenant que la conscience n'est pas quelque chose d'ajoutée à la base, mais la base elle-même laquelle dans ses validités d'être quelque chose de conscient est appelée "nature de l'esprit"
Comme telle elle est présente devant le surgissement de la connaissance pure ou de la pensée conceptuelle. Cette radiation non conceptuelle est connaissance immaculée spontanément parfaite comme royaume de Bouddha. L'esprit de quelque façon initié en imposant conceptuellement et par expérience comme douleur de l'existence samsarique..." fin de citation page 49


Bonjour Deulma ... j'ai du mal à lire cette proposition (en français), bien que je voie où elle veut en venir. D'où vient-elle, qui en a fait la traduction ?
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
Deulma lhamo
Membre Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2015
Messages: 79
Localisation: Ajaccio

MessagePosté le: Ven 1 Juil 2016 - 11:56    Sujet du message: L'effort, maladie de la méditation conceptuelle ... Répondre en citant

Serge Z. a écrit:
Deulma lhamo a écrit:
Selon le Tshig don bcu gcig pa. Longchen pa explicite ceci.
"Selon le Dzogchen est esprit (sems) duquel les fonctions comme la pensée conceptuelle est d'être distincte de la nature de l'esprit (sems nyid). Comme sera clair maintenant que la conscience n'est pas quelque chose d'ajoutée à la base, mais la base elle-même laquelle dans ses validités d'être quelque chose de conscient est appelée "nature de l'esprit"
Comme telle elle est présente devant le surgissement de la connaissance pure ou de la pensée conceptuelle. Cette radiation non conceptuelle est connaissance immaculée spontanément parfaite comme royaume de Bouddha. L'esprit de quelque façon initié en imposant conceptuellement et par expérience comme douleur de l'existence samsarique..." fin de citation page 49


Bonjour Deulma ... j'ai du mal à lire cette proposition (en français), bien que je voie où elle veut en venir. D'où vient-elle, qui en a fait la traduction ?

Elle vient de"The four Thémed Precious Garland (librairie Tibétan Works archives commentaires par holiness Dudjom Rinpoche et Beru Kyentse Rinpoche
Ce sont mes archives et cette traduction n'est pas de moi , et je ne me souviens plus d'où j'ai tiré la traduction.Je regrette qu'elle ne te soit pas clair. Pour moi elle l'est. Razz
Je sais que tu peux retrouver le texte et le traduire en termes plus clairs.
Namasté
________________________________________
Le pur état de l'illumination est notre propre esprit.
_bodhi
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2014
Messages: 498
Localisation: samsara

MessagePosté le: Ven 1 Juil 2016 - 19:37    Sujet du message: L'effort, maladie de la méditation conceptuelle ... Répondre en citant

Serge Z. a écrit:
la capacité de se détendre dans le "sans effort"


Je crois que c'est ce que je préfère dans le Dzogchen...
________________________________________
Dans la vacuité, chaque chose dépend de toutes choses, et dans toutes choses il y a l’esprit.
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:34    Sujet du message: L'effort, maladie de la méditation conceptuelle ...

Montrer les messages depuis:   
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Mahamoudra / Dzogchen Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com