Sangha Forum
SanghaForum est un lieu de rencontre et d'échange consacré au dharma de Bouddha Sakyamouni. Il est consacré à toutes les traditions bouddhistes dans l'esprit du mouvement Rimé. Bouddhistes ou non bouddhistes, il est ouvert à tout le monde ... dans le respect de chacun.
Débat de foi
Aller à la page: 1, 2  >
 
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Général
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Christophe C


Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2016
Messages: 1

MessagePosté le: Lun 12 Sep 2016 - 21:49    Sujet du message: Débat de foi Répondre en citant

Bonjour à tous,

J'ai 31 ans et depuis mon adolescence je me suis intéressé a tout un tas de religions,

en particulier l’hindouisme, le New-Age et l'ésotérisme.

Je n'ai pas d'excellente connaissances du bouddhisme.

J'aimerai vous présenter ce témoignage.

https://www.youtube.com/watch?v=rnqS2_X43ps


Je précise que je respecte votre recherche de la vérité et que je ne suis pas là pour prendre quiconque de haut.

Simplement mon expérience personnelle présente des similarités.

Bien cordialement
Publicité






MessagePosté le: Lun 12 Sep 2016 - 21:49    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Tiarei
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2016
Messages: 92
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 12 Sep 2016 - 22:53    Sujet du message: Débat de foi Répondre en citant

Bonsoir Christophe et bienvenue parmi nous,

Je ne suis qu'un humble débutant dans le bouddhisme, je comprends des choses, je crois comprendre aussi des choses alors que je ne les comprends pas... mais c'est normale le chemin est long.

Aussi j'ai ressenti de la gêne en regardant ta vidéo car se site internet est :

<< SanghaForum est un lieu de rencontre et d'échange consacré au Dharma de Bouddha Sakyamouni. Il est consacré à toutes les traditions bouddhistes dans l'esprit du mouvement Rimé. Bouddhistes ou non Bouddhistes, il est ouvert à tout le monde... dans le respect de chacun. >>

Hors la vidéo semble vouloir convertir...
Je crois qu'il faudrait plutôt la mettre dans la rubrique présentation.
komyo
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juin 2010
Messages: 37

MessagePosté le: Mar 13 Sep 2016 - 10:37    Sujet du message: Débat de foi Répondre en citant

excusez moi, mais c'est quand meme un peu exagéré, je pratique le bouddhisme depuis plus de 35 ans et n'ai aucun pouvoir particulier.
Cette vidéo ressemble plus a une intervention pour faire peur et garder les gens dans le christianisme que la manifestation d'une réelle ouverture spirituelle. Ramakrishna est cité, mais il était surtout connu avoir défendu l'harmonie des religions dont il montrait l'unité sous jacente. il n'en diabolisait aucune pour mettre en avant la sienne... Confused


Dernière édition par komyo le Mar 13 Sep 2016 - 10:40; édité 1 fois
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 225

MessagePosté le: Mar 13 Sep 2016 - 10:38    Sujet du message: Débat de foi Répondre en citant

Bonjour Christophe,

La vidéo que tu présentes n'est pas du tout dans la ligne de SF. Elle représente un mélange d'ésotérisme, new-age et élucubrations individuelles qui en fait ne font qu'apporter la confusion ... ainsi ce type de secte et pseudo-philosophie n'est pas débattu dans SF.
Par contre, le bouddhisme s'appuie, au départ, sur les discours (présentation) de Bouddha Shakyamouni après sa réalisation (illumination. Si cela t’intéresse, je te recommande de lire un ouvrage sur sa vie et son enseignement (le dharma) ... écrit par SS Dalaï Lama par exemple, simple pour une première approche.
La doctrine du Bouddha s'appuie sur son tout premier discours qui contient, en substance, tout son enseignement, les 4 Nobles Vérités :
1) L'unique chose que tous les êtres sensibles partagent c'est la souffrance, sous toutes ses formes ...
2) Il existe une origine commune à la souffrance, c'est l'ignorance de notre véritable nature.
3) S'il existe une origine, il existe une fin, l'éradication de la souffrance
4) Il existe un chemin qui mène à la cessation de la souffrance, l'octuple sentier, le dharma.

Voilà, bonne lecture ...
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
Jinzû
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 148
Localisation: Côte d'Argent Sud

MessagePosté le: Ven 23 Sep 2016 - 20:03    Sujet du message: Re: Débat de foi Répondre en citant

Christophe C a écrit:
Bonjour à tous,

J'ai 31 ans et depuis mon adolescence je me suis intéressé a tout un tas de religions,

en particulier l’hindouisme, le New-Age et l'ésotérisme.

Je n'ai pas d'excellente connaissances du bouddhisme.

J'aimerai vous présenter ce témoignage.

https://www.youtube.com/watch?v=rnqS2_X43ps


Je précise que je respecte votre recherche de la vérité et que je ne suis pas là pour prendre quiconque de haut.

Simplement mon expérience personnelle présente des similarités.

Bien cordialement


Bonjour,

sans s'attarder sur les apparences formelles, puisque c'est semble-t-il un chrétien qui témoigne, ni sur les apparences informelles puisqu'il est aussi question d'ésotérisme, la question de la video est posée dès le début: "à partir de quels critères peut-on estimer qu'une pratique est bienfaisante ?"

Quant aux supers pouvoirs, il n'y a rien "d'ésotérique" à ce que les admins de forums en aient plus que les autres Mr. Green
Serge Z. a écrit:
... élucubrations individuelles qui en fait ne font qu'apporter la confusion ... ainsi ce type de secte et pseudo-philosophie n'est pas débattu dans SF.
Par contre, le bouddhisme ...
d'après ce que j'en ai vu parce visionnée en diagonale, c'est le témoignage d'un prêtre chrétien, Serge Z., mais bon, cela ne veut rien dire pas plus que si c'était le témoignage d'un moine bouddhiste; de plus les sens premiers de "secte" ou "ésotérisme" n'ont rien à voir avec les sens péjoratifs pris avec le temps.

Sinon Christophe... il me semble qu'il y a dans le bouddhisme japonais une école d'ascètes montagnards les yamabushis en relation avec une recherche de "pouvoirs" spécifiques, et il est étonnant que komyo ne t'ait pas parlé du mikkyô, mais peut-être ce n'est pas le même komyo, comme c'est un forum où l'on peut changer de pseudo. ... c'est pour en arriver à dire que l'ésotérisme de quelques religions qu'il soit question, christianisme, bouddhisme, judaïsme, islam etc. ont leurs écoles ésotériques du sens premier "de l'intérieur"; donc par exemple quand dans le zen, il est dit de "tourner son regard vers l'intérieur", on peut dire que c'est de l'ésotérisme.

Aussi, il faudrait éviter de tout mélanger parce que la "confusion" n'est pas toujours là où l'on croit qu'elle est, ni la clarté d'ailleurs, c'est pourquoi dans ce genre de situation, je répète qu'il n'y a pas à s'attarder sur les apparences si l'on souhaite voir plus clair.
Christophe C a écrit:
Simplement mon expérience personnelle présente des similarités.
mais j'imagine que l'on ne saura pas de quelles "similarités", tu parles.
la psychanalyse ?
________________________________________
dite, "paranoïaque" par un groupe de tartuffes virtuels adeptes du Shingon, du Zen et de Mettā ...

" Ne juge pas de l'immensité du ciel bleu à travers une paille."
" Les meilleurs enseignants sont ceux qui vous disent où regarder, mais ne vous disent pas ce qu'il faut voir."
Visiter le site web du posteur
Tiarei
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2016
Messages: 92
Localisation: France

MessagePosté le: Sam 24 Sep 2016 - 12:44    Sujet du message: Débat de foi Répondre en citant

Fonzie, on dirait que tes messages ont des petits pique caché envers certaines personnes ou certaines idées sur Sangha Forum....
Peut-être que je me trompe mais c'est ce que je ressent en tout cas, ou alors je suis née de la dernière pluie

A mon avis tu oublis une chose, la voie du bouddha qui est traité sur ce forum est très longue et toujours en évolution, c'est une voie de l'esprit qui contrairement au mathématique à beaucoup beaucoup beaucoup de...... comment dirai-je, c'est un peu comme un nuage, insaisissable parfois.
Même si on voudrais expliquer la couleur bleu par exemple perçu par nous, même en décortiquant chaque neurone, chaque truc machin chouette, les synapses je crois (connexion entre les neurones) lorsque nous regardons la couleur bleu et bien ce n'est pas pour autant que sa nous diras c'est quoi la couleur bleue.

Donc vu que l'on peut très vite dériver sans s'en rendre compte, il est important qu'un cap soit gardé, même si les ordres du capitaine peuvent-être remis en cause, garder le cap est la priorité, de plus la voie du bouddha est si longue et notre vie si courte que s'éparpiller dans des hypothèses ou encore d'autre religion serai une perte de temps, perte de temps pour ceux qui recherche la vérité à travers le dharma de bouddha et non pas à travers autre chose équivalente soit-elle ou non....

On pourrai croire qu'avec ce que je dit, se site est fermé et uniquement tourné vers le bouddhisme, et bien oui et non, c'est juste que nous sommes des être humains et nous ne pouvons pas comme un super ordinateur prendre tout en compte, tous les paramètres de chaque religion, de chaque précepte de chaque personnalités...

Donc voilà fonzie tes piques sont parfois marrant et ils apportent une remise en cause parfois appréciable mais il faut que tu réfléchisse si ses piques t'apporte à toi quelque chose.

PS: ne prend en compte se message que si tes piques sont avérés Smile
Jinzû
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 148
Localisation: Côte d'Argent Sud

MessagePosté le: Sam 24 Sep 2016 - 15:34    Sujet du message: Débat de foi Répondre en citant

Tiarei, on dirait que tu cherches dans le sujet "Débat de foi" à discerner des types de "foi".
Tiarei a écrit:
PS: ne prend en compte se message que si tes piques sont avérés Smile

autrement dit, si je te réponds, cela confirmerait tes affirmations gratuites et si je ne te réponds pas, je te laisse divaguer ?
C'était juste pour te signaler le genre de choix que tu me laisses.

J'ai choisit de te répondre, ce qui n'a pas de rapport avec tes affirmations, sauf celui que moi aussi si tu veux jouer à cela, je peux me permettre de prétendre des choses sans queue ni tête sur ce que tes messages laissent transparaître sur toi, en te collant des étiquettes sans aucune éthique.

Ainsi on pourra rester dans le sujet pour énumérer tout ce qui relève de la mauvaise foi et mettre au clair ce que sont des "pratiques" bienveillantes et "bienfaisantes"
________________________________________
dite, "paranoïaque" par un groupe de tartuffes virtuels adeptes du Shingon, du Zen et de Mettā ...

" Ne juge pas de l'immensité du ciel bleu à travers une paille."
" Les meilleurs enseignants sont ceux qui vous disent où regarder, mais ne vous disent pas ce qu'il faut voir."
Visiter le site web du posteur
Jinzû
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 148
Localisation: Côte d'Argent Sud

MessagePosté le: Sam 24 Sep 2016 - 17:43    Sujet du message: Débat de foi Répondre en citant

@ Christophe C
-----------------
https://fr.wikipedia.org/wiki/Shraddha
Shraddha (sanskrit IAST: śraddhā ; devanagari : श्रद्धा ; « foi, fidélité ») est dans la philosophie indienne du Vedanta l'une des 6 vertus à développer (ṣaṭsampad). La déesse du même nom personnifie la dévotion, elle est l'épouse de Dharma et mère de Kâma.
(...)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Shraddha

http://www.centrebouddhisteparis.org/Bouddha/Le_Dharma_du_Bouddha/le_chemin…
(...)
La souffrance et la foi.

En dépendance de la souffrance (en sanskrit duhkha, en pâli dukkha) apparaît la foi (en sanskrit sraddha, en pâli saddha). C'est ici que commence le chemin spirituel. Nous avons ici deux expériences : l'expérience de la souffrance et une autre expérience qui est appelée l'expérience de la foi. La formule nous dit de plus que la première expérience, la souffrance, donne naissance à la seconde, la foi. La souffrance, ici, n'est pas seulement l'expérience douloureuse personnelle, telle qu'un mal de dents ou une coupure au doigt, ou une déception amère, bien qu'il s'agisse d'expériences douloureuses ; c'est aussi la souffrance dans le sens de l'insatisfaction.

Une des explications traditionnelles du mot dukkha est que le préfixe du- signifie « mal », « mauvais », « incorrect » ou « impropre », et que le suffixe -kk(h)a correspond à la seconde syllabe du mot cakka, qui signifie « roue ». Dukkha est donc expliqué - ceci n'est peut-être pas étymologiquement correct d'un point de vue scientifique, mais jette une grande lumière sur la signification bouddhique du terme - comme tirant son origine d'une roue de chariot mal ajustée : du(ca)kkha, la « roue du chariot mal ajustée ».

----------------------------------------------------- parenthèse ------------------------------------------------------
Sönam a écrit:
(...) C'est là que j'ai commencer à découvrir l'hindouisme, d'abord avec la Bhagavad Gita et le fameux discours de Krishna sur le Char d'Arjuna (je retenu longtemps ce nom comme vibrant en moi, avant que je ne découvre Nagarjuna ) ... ce Chant du Bienheureux qui m'a fait réaliser la causalité a fait que je me suis plongé dans la lecture (bien complexe) des Rig Veda. (...)

http://sangha.leforum.eu/t2191-Yidam.htm?start=15
----------------------------------------------------- parenthèse fermée -----------------------------------------------

Si une roue de votre chariot est mal ajustée et si vous conduisez votre chariot, votre voyage est cahoteux et inconfortable (il n'y avait autrefois en Inde ni suspensions aux chariots, ni bonnes routes). Ainsi, la duhkha est le genre d'inconfort qui apparaît au cours de notre vie quand les choses ne vont pas bien, quand il y a beaucoup de secousses et beaucoup d'inconfort. C'est ce que duhkha signifie réellement : une disharmonie, une qualité discordante dont nous faisons l'expérience au cours de notre vie quotidienne dans le monde.

Nous savons tous ce que cela signifie. Les choses ne sont jamais entièrement bien. Il y a toujours quelque chose qui ne va pas, même si c'est un petit quelque chose. Même au cours de la plus belle des journées, il semble que trop souvent un nuage vienne à passer devant le soleil. Vous vous êtes peut-être préparé avec plaisir pour une très belle journée. Vous allez rencontrer quelqu'un que vous appréciez. Les choses vont être si merveilleuses. Et puis un incident absurde se produit et tout va mal. Vous vous sentez alors secoué et en complète discordance, à cause de ce qui est survenu. Très souvent, c'est notre expérience de la vie. Nous constatons que tout ce que nous avions tant attendu échoue et n'est pas à la hauteur de nos attentes. Cette sorte d'expérience est la dukkha, l'insatisfaction ou la souffrance.

Nous commençons alors à être insatisfait. Nous commençons à sentir que rien ne nous donnera de satisfaction durable. Nous avons peut-être essayé toutes sortes de choses : succès mondain, plaisir, confort et luxe, richesse, connaissance. Mais en fin de compte nous les trouvons toutes insatisfaisantes. Il y a en nous une vague agitation. Ce n'est pas que tout le temps nous ressentions réellement de la douleur, mais, simplement, nous ne sommes pas vraiment heureux. Sans cesse, nous ressentons un vague inconfort ; nous ne pouvons pas vraiment nous installer, nous sentons que nous ne sommes pas à notre place. Peut-être sentons-nous, dans les mots de la Bible, que « nous n'avons pas ici de cité permanente. »

Alors nous commençons, presque inconsciemment tout d'abord, à chercher quelque chose d'autre, à chercher quelque chose de plus élevé. Tout d'abord, très souvent, nous ne savons pas ce que nous recherchons. C'est la situation paradoxale dans laquelle nous nous trouvons. Nous cherchons, sans savoir ce que nous cherchons. Nous sommes poussé par cette vague agitation à tâtonner dans toutes les directions ; vers quoi, nous ne le savons pas.

Mais finalement, en cherchant ainsi (si l'on peut appeler cela chercher) nous entrons en contact avec quelque chose que, faute d'un meilleur mot, nous appelons « spirituel ». Ce mot, « spirituel », n'est pas un mot que j'aime beaucoup, mais il ne semble pas y en avoir de meilleur en français. Je l'utilise pour signifier quelque chose de plus élevé quelque chose qui n'est pas de ce monde, voire qui est hors de ce monde. Quand nous entrons en contact avec cela, quelle que soit la façon dont cela arrive, cela suscite immédiatement une réponse en nous. Nous avons la sensation, ou au moins une vague sensation, qu'ici se trouve ce que nous avons toujours cherché, même si nous ne le savions pas lorsque nous le cherchions. Cette réponse émotionnelle à ce quelque chose de spirituel, lorsque nous entrons en contact avec lui, est ce que dans le contexte de la tradition bouddhique on appelle la foi (sraddha).

La sraddha n'est pas la foi dans le sens de la croyance, ou dans le sens de croire que quelque chose qui ne peut pas être démontré rationnellement est vrai. Si nous voulons une définition de la foi, nous pouvons dire que c'est « la réponse émotionnelle de ce qui est ultime en nous à ce qui est ultime dans l'univers ». La foi est une réponse intuitive, émotionnelle, mystique même, à ce qui est de valeur ultime. Pour le bouddhisme, la foi est spécifiquement la foi en les « Trois joyaux » : le Bouddha, le Maître Éveillé ; le Dharma, le chemin conduisant à l'Éveil ; et la Sangha, la communauté spirituelle de ceux qui suivent le chemin. Le Bouddha, le Dharma et la Sangha représentent pour le bouddhisme les plus hautes valeurs de l'existence. Ils sont appelés les Trois joyaux car, tout comme les joyaux sont ce qu'il y a de plus précieux dans le monde matériel, ces Trois joyaux représentent pour le bouddhisme les plus hautes valeurs du monde spirituel.

La joie.

En dépendance de la foi apparaît la joie (en sanskrit pramodya, en pâli pamojja).
(...)
http://www.centrebouddhisteparis.org/Bouddha/Le_Dharma_du_Bouddha/le_chemin…
________________________________________
dite, "paranoïaque" par un groupe de tartuffes virtuels adeptes du Shingon, du Zen et de Mettā ...

" Ne juge pas de l'immensité du ciel bleu à travers une paille."
" Les meilleurs enseignants sont ceux qui vous disent où regarder, mais ne vous disent pas ce qu'il faut voir."
Visiter le site web du posteur
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 225

MessagePosté le: Sam 24 Sep 2016 - 19:14    Sujet du message: Débat de foi Répondre en citant

fonzie a écrit:

----------------------------------------------------- parenthèse ------------------------------------------------------
Sönam a écrit:
(...) C'est là que j'ai commencer à découvrir l'hindouisme, d'abord avec la Bhagavad Gita et le fameux discours de Krishna sur le Char d'Arjuna (je retenu longtemps ce nom comme vibrant en moi, avant que je ne découvre Nagarjuna ) ... ce Chant du Bienheureux qui m'a fait réaliser la causalité a fait que je me suis plongé dans la lecture (bien complexe) des Rig Veda. (...)

http://sangha.leforum.eu/t2191-Yidam.htm?start=15
----------------------------------------------------- parenthèse fermée -----------------------------------------------




Ouahhh, tu as été le chercher loin celui-là ... serais-tu aussi nécrophage ?
________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
Jinzû
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 148
Localisation: Côte d'Argent Sud

MessagePosté le: Sam 24 Sep 2016 - 20:24    Sujet du message: Débat de foi Répondre en citant

Tu avais proposé à Christophe C, la lecture des 4 Nobles Vérités et la parenthèse était pour faire un lien avec ce qui est expliqué sur le sens de "dukkha":
"du(ca)kkha, la « roue du chariot mal ajustée »."
La parenthèse n'était pas citée pour être sortie de son contexte.
________________________________________
dite, "paranoïaque" par un groupe de tartuffes virtuels adeptes du Shingon, du Zen et de Mettā ...

" Ne juge pas de l'immensité du ciel bleu à travers une paille."
" Les meilleurs enseignants sont ceux qui vous disent où regarder, mais ne vous disent pas ce qu'il faut voir."
Visiter le site web du posteur
Tiarei
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2016
Messages: 92
Localisation: France

MessagePosté le: Sam 24 Sep 2016 - 22:09    Sujet du message: Débat de foi Répondre en citant

fonzie a écrit:

Tiarei a écrit:
PS: ne prend en compte se message que si tes piques sont avérés Smile

autrement dit, si je te réponds, cela confirmerait tes affirmations gratuites et si je ne te réponds pas, je te laisse divaguer ?
C'était juste pour te signaler le genre de choix que tu me laisses.


Je ne savais pas que mes paroles seraient pris au pieds de la lettre comme un ultimatum... autant pour moi. J'y voyait plus un :peut-être que je me trompe.

fonzie a écrit:

J'ai choisit de te répondre, ce qui n'a pas de rapport avec tes affirmations, sauf celui que moi aussi si tu veux jouer à cela, je peux me permettre de prétendre des choses sans queue ni tête sur ce que tes messages laissent transparaître sur toi, en te collant des étiquettes sans aucune éthique.


Si je comprends bien, je me permet de dire des chose sans queue ni tête sur toi, et je te colle des étiquettes sans aucune éthique ?

Autrement dit, je suis sans gêne, je dit des mensonges, et je les distribue gratuitement sans aucune éthique, pourquoi pas si telle est ta vision des choses, libre à toi.

D'ailleurs pourquoi dire ça si le fait que je croit voir des piques dans tes messages est faux ? Un simple non c'est pas vrai il n'y a aucun pique aurait suffit...
Jinzû
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 148
Localisation: Côte d'Argent Sud

MessagePosté le: Sam 24 Sep 2016 - 22:37    Sujet du message: Débat de foi Répondre en citant

Tiarei a écrit:
Hors la vidéo semble vouloir convertir...

komyo a écrit:
Ramakrishna est cité, mais il était surtout connu avoir défendu l'harmonie des religions dont il montrait l'unité sous jacente. il n'en diabolisait aucune pour mettre en avant la sienne...


C'est marrant ce qui est publié dans wikipedia sur ce que René Guénon a écrit sur Shri Ramakrishna et la conversion...
« Ceux-là (les hommes qui sont parvenus à un haut degré de réalisation spirituelle) sont, par l'état spirituel qu'ils ont atteint, au-delà de toutes les formes, de sorte qu'il ne s'agit là pour eux que d'apparences extérieures, qui ne sauraient aucunement affecter ou modifier leur réalité intime; ils ont, non pas seulement compris, mais pleinement réalisé, dans son principe même l'unité fondamentale de toutes les traditions. Il serait donc encore plus absurde de parler ici de "conversions", et pourtant cela n'empêche pas que nous avons vu certains écrire sérieusement que Shrî Râmakrishna, par exemple, s'était "converti" à l'Islam dans telle période de sa vie et au Christianisme dans telle autre; rien ne saurait être plus ridicule que de semblables assertions, qui donnent une assez triste idée de la mentalité de leurs auteurs. En fait, pour Shrî Râmakrishna, il s'agissait seulement de "vérifier", en quelque sorte, par une expérience directe, la validité des "voies" différentes représentées par ces traditions auxquelles il s'assimila temporairement; qu'y a-t-il là qui puisse ressembler de près ou de loin à une "conversion" quelconque ? »
René Guénon, « À propos des conversions » , article publié dans la revue des Éditions Traditionnelles,no 270,septembre 1948, et repris dans l'ouvrage posthume Initiation et réalisation spirituelle, chapitre XII
________________________________________
dite, "paranoïaque" par un groupe de tartuffes virtuels adeptes du Shingon, du Zen et de Mettā ...

" Ne juge pas de l'immensité du ciel bleu à travers une paille."
" Les meilleurs enseignants sont ceux qui vous disent où regarder, mais ne vous disent pas ce qu'il faut voir."
Visiter le site web du posteur
Tiarei
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2016
Messages: 92
Localisation: France

MessagePosté le: Sam 24 Sep 2016 - 22:51    Sujet du message: Débat de foi Répondre en citant

Tiarei a écrit:
nous sommes des être humains et nous ne pouvons pas comme un super ordinateur prendre tout en compte, tous les paramètres de chaque religion, de chaque précepte de chaque personnalités...
Jinzû
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 148
Localisation: Côte d'Argent Sud

MessagePosté le: Lun 26 Sep 2016 - 10:04    Sujet du message: Débat de foi Répondre en citant

komyo a écrit:
excusez moi, mais c'est quand meme un peu exagéré, je pratique le bouddhisme depuis plus de 35 ans et n'ai aucun pouvoir particulier.
Cette vidéo ressemble plus a une intervention pour faire peur et garder les gens dans le christianisme que la manifestation d'une réelle ouverture spirituelle. Ramakrishna est cité, mais il était surtout connu avoir défendu l'harmonie des religions dont il montrait l'unité sous jacente. il n'en diabolisait aucune pour mettre en avant la sienne... Confused

Si l'équanimité (ou détachement), l'un des Quatre Incommensurables, peut être considéré comme une "qualité", tu fais comment pour ne pas "diaboliser" ses opposés par exemple comme les partis pris et autres attachements ?

Excuse-moi... mais même question pour la joie, la compassion et la bienveillance... ?

Si un menteur et un hypocrite se réclame de la "parole juste" avec des phrases bien polies ou de la "vision correcte" en argumentant ses mesquineries avec des citations de sutras pour paraître orthodoxe ou son expérience de plusieurs décennies de bouddhisme ou de zazen par exemple pour paraître crédible, tu le non-diabolises comment pour lui dire qu'il ment et fait preuve d'hypocrisie ?
________________________________________
dite, "paranoïaque" par un groupe de tartuffes virtuels adeptes du Shingon, du Zen et de Mettā ...

" Ne juge pas de l'immensité du ciel bleu à travers une paille."
" Les meilleurs enseignants sont ceux qui vous disent où regarder, mais ne vous disent pas ce qu'il faut voir."
Visiter le site web du posteur
Yves
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2011
Messages: 314
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Lun 26 Sep 2016 - 10:21    Sujet du message: Débat de foi Répondre en citant

on n'a pas le choix, il faut laisser sortir sa colère

d'abord ça fait du bien puis il y a des gens vraiment pas bien

et puis les méchants on peut les tuer aussi; par ce qu'ils sont vraiment très méchant
________________________________________
oui à ce qui est
tout change
tout est maintenant
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:40    Sujet du message: Débat de foi

Montrer les messages depuis:   
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Général Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com