Sangha Forum
SanghaForum est un lieu de rencontre et d'échange consacré au dharma de Bouddha Sakyamouni. Il est consacré à toutes les traditions bouddhistes dans l'esprit du mouvement Rimé. Bouddhistes ou non bouddhistes, il est ouvert à tout le monde ... dans le respect de chacun.
Les cinq aspects des Trois Joyaux

 
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Mahamoudra / Dzogchen -> Chöd
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Serge Z.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2009
Messages: 11 382

MessagePosté le: Lun 8 Mar 2010 - 15:24    Sujet du message: Les cinq aspects des Trois Joyaux Répondre en citant

Machik Labdrön en préliminaire aux pratiques de Chöd propose la pratique du Refuge sous deux aspects ...

"Afin de donner refuge de la souffrance cyclique aux invités réunis, l'endroit où vous devez prendre refuge est les Trois Joyaux. Générez les Trois Joyaux dans l'espace en face de vous, et faites en l'objet de la visualisation comme habituellement. Ceci est la première partie.
En second, il y a cinq aspects des Trois Joyaux :
1) Les Trois Joyaux externes
2) Les Trois Joyaux internes
3) Les Trois Joyaux secrets
4) Les Trois Joyaux de l'ainsité
5) Les Trois Joyaux intimes

Les Trois Joyaux externes

"Directement devant votre front, à environ une coudée (~46 cms), dans la zone au dessus de la taille d'un corps, visualisez un palace, naturel, spontané, possédant quatre cotés, quatre portes, ornements, et frontons. Au centre, un grand et large trône en joyaux soutenu par huit lions. Dessus se trouve un lotus multicolore à quatre pétales faisant le bord. En son centre, sur le mandala de la lune ressemblant à la pleine lune, est la Grande Mère. Sur sa tête se trouve Shakyamouni. Méditez sur sa tête, ses mains, et couleurs telles que décrites dans les explications individuelles. Autour du périmètre du siège de lune se trouvent les bouddhas des dix directions, et sur la tête de Sakyamouni dans les quatre directions se trouvent les déités des quatre classes de tantra. Ceci est le Joyau du Bouddha."

"Devant sur une pétale de lotus, je suis moi-même la dakini bleue, environnée par un entourage des quatre sortes de dakini. Sur la pétale de lotus à droite, se trouve les huits fils proche bodhisattvas et toute la sangha de bodhisattvas, tous ornés de soieries et de bijoux précieux. Sur la pétale de lotus gauche est Sariputra, Maudgalaputra, et le reste de la sangha shravaka, rasés et pieds nus, habillés des trois robes du dharma, et portant le bâton et le bol à aumône. Ils sont tous dans la position d'obéissance à la Mère. Les lamas de la lignée des préceptes sont au dessus d'eux comme un tas de lotus. C'est le Joyau de la Sangha."

"Sur la pétale de lotus du fond sont les préceptes (bka') du Bouddha, las collections écrites de la Perfection de Sagesse; le sens de la Perfection de Sagesse et des Mantras combinés en une essence, c'est à dire les collections écrites des instructions ésotériques du Chöd de Mahamoudra qui intègre les quatre démons; et la collection écrite des autres authentiques préceptes - tous reliés en volumes arrangés en piles précises. Tous résonnent avec les sons naturels des syllabes. C'est le Joyau du Dharma.

" Autour du périmètre du lotus, les protecteurs mâles du dharma tantra sont debout à droite, et les protectrices féminines du dharma tantra se tiennent à gauche. Un océan de héros, un océan d'héroïnes, et un océan de protecteurs liés par des serments se tiennent autour.
Ceci sont les fameux Trois Joyaux Externes traditionnels aux trois véhicules."

Les Trois Joyaux Internes

"Le Joyau du Bouddha ne doit, mentalement, jamais être séparé ne fusse qu'un instant de la méditation sur votre propre esprit en tant que déité. Le Joyau du Dharma est, verbalement, la récitation continuelle du mantra essence de la déité yidam, et ne jamais désengager l'inhalation, le maintien, et l'exhalation de la respiration des trois syllabes. Qui sont, lorsque l'air pénètre il est inhalé sous la forme de Om, le maintien est sous la forme de Ah, et la respiration exhalée sous la forme de hung. En maintenant cela continuellement et récitant continuellement, c'est le Joyau du Dharma. Le Joyau de la Sangha consiste à demeurer, physiquement, définitivement un pratiquant incarné spirituel (shramana). Ceci sont les Trois Joyaux internes.

Les Trois Joyaux Secrets

"Le Joyau du Bouddha est que les cinq poisons et toutes les afflictions perturbatrices, nées sur leur propre sol, arrivent en tant que sagesse. Le Joyau du Dharma est la source du chant vajra qui coule de là lorsque vous expérimentez cette félicité des émotions perturbatrices apparaissant en tant que sagesse. Le Joyau de la Sangha est le bénéfice pour les autres alors que vous restez dans la vertu de cette expérience. Ceci sont les Trois Joyaux secrets."

Les Trois Joyaux de l'Ainsité

"L'esprit lui-même, libre de toutes émotions perturbatrices, ne peut être ensellé par aucune émotion de quelque sorte que ce soit. Tenace, il a la force de la clarté non-obstruée. C'est le Joyau du Bouddha. Dans la force de cette clarté, l'intelligence transcendante du discernement distingue parfaitement tous les phénomènes. C'est le Joyau de Dharma. Tous les êtres avec la sagesse qui ainsi distingue complètement tous les phénomènes, ayant clarifié l'ignorance, révèle la sagesse intemporelle de la conscience et guide tous les êtres vers l'état de bouddha. C'est le Joyau de la Sangha. Ceci sont les Trois Joyaux de l'ainsité."

Les Trois Joyaux Intimes

"Le maître spirituel, votre propre lama racine que vous concevez comme étant le Buddha, est le Joyau du Bouddha. Le Dharma sacré parlé de la bouche de ce lama est Le Joyau du Dharma. Les amis du Dharma dant l'apparence et la conduite sont harmonieuses sont le Joyau de la Sangha. Ceci sont Les Trois Joyaux intimes."

source "les questions de Tönyön sur Chöd" extrait de Machik's Complete Explanation
traduit de l'anglais par Sönam Gyaltsen

________________________________________
La nature de la variété des phénomènes est non-duelle
Et pourtant chaque phénomène excède les limites de la pensée.
La condition authentique "telle quelle" ne devient pas un concept
Et pourtant elle se manifeste totalement par la forme, toujours bonne.
Puisque tout est déjà parfait, guéris de la maladie de l'effort
Et demeure naturellement dans l'autoperfection : c'est cela la contemplation.

- Les six vers de vajra -
Publicité






MessagePosté le: Lun 8 Mar 2010 - 15:24    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Montrer les messages depuis:   
Nouveau   Répondre    SanghaForum Index du Forum -> Véhicules et traditions -> Mahamoudra / Dzogchen -> Chöd Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com